infographies RH

Télétravail : ce qu’en pensent les décideurs après la crise sanitaire

le 06 octobre 2020
Télétravail ce qu'en pense les décideurs après la crise sanitaire

Six mois après de déclenchement de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 et le déploiement massif du télétravail, découvrez en image les chiffres clés de l’enquête réalisée par Infopro Digital Études pour Bodet Software et L’Usine Nouvelle. Une enquête réalisée auprès de plus de 1 000 décideurs d’entreprises françaises. Assiste-t-on à la révolution du travail à distance en France ? Quels sont les risques identifiés par les décideurs ?

 

Télétravail : des décideurs convaincus et des collaborateurs qui s’adaptent

Ne plus être physiquement au même endroit et devoir utiliser plus d’outils digitaux pour collaborer sont les premières choses auxquelles on pense quand il s’agit de télétravail. Au-delà de ces aspects concrets et évidents, d’autres enjeux entrent en compte dans le travail à distance : gestion des espaces de travail, management, RPS, performance, équilibre vie pro/ vie perso, culture d’entreprise. D’après cette enquête, 85 % des décideurs sont satisfaits :

  • 76 % constatent qu’il permet de gagner du temps,
  • 60 % observent qu’il favorise la flexibilité de leurs collaborateurs,
  • 72 % d’entre eux font davantage confiance à son potentiel qu’avant la crise.

Une satisfaction qu’on retrouve chez les collaborateurs, car 75 % d’entre eux souhaitent continuer l’expérience dans les prochains mois selon une enquête publiée en octobre 2020 (source : institut Yougov). La relation manager/managé est aussi appréciée du côté des collaborateurs, car 69 % d’entre eux estiment ne pas être plus contrôlés qu’en présentiel. Toujours selon l’enquête de l’institut Yougov, le point de vigilance selon les collaborateurs réside dans un risque de moindre reconnaissance : 42 % pensent que leurs efforts peuvent être moins perçus que lors du travail en présentiel.

 

Les risques perçus par les décideurs

Si 78 % des répondants qui ont pratiqué le travail à distance pensent qu’il sera plus développé à l’avenir dans leur organisation, ils n’en identifient pas moins les risques :

  • risque d’isolement des salariés pour 77 % des répondants,
  • le management à distance pose problème selon 38 % d’entre eux,
  • problème de suivi du temps et de la charge des salariés pour 36 %.

Sur l’isolement des salariés, les craintes semblent surévaluées au regard de l’enquête Yougov selon laquelle 65 % des répondants ne craignent pas la solitude.

 

Plus d’articles sur le télétravail en 2020 :

 

Infographie : enquête sur le télétravail

Source : Bodet Software


Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

revues du web RH

Revue du web #401 : Emploi, télétravail et syndrome de l’imposteur

Les cadres ont été augmentés. Le télétravail est une « norme » pour les jeunes diplômés. Les salariés font face au syndrome de l’imposteur.

Visuel du 2e épisode de PASSION DRH, avec Nicolas Recapet du Groupe Talan
podcasts

[Podcast] PASSION DRH, épisode 2 : Nicolas Recapet, Groupe Talan

Dans ce 2e rendez-vous de PASSION DRH, nous partons à la rencontre de Nicolas Recapet, Directeur de l’Organisation et des Ressources Humaines du Groupe Talan. Du petit garçon élevé loin des grandes...

DRH-altérité
tribunes

DRH : l’altérité comme alternative

Le développement de l’altérité doit être LA mission du DRH : constituer une diversité de talents, mais aussi cultiver sa propre rareté.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH