infographies RH

Recrutement : les 3 soft skills les plus recherchées par les recruteurs

le 24 janvier 2023
top 3 des soft skills les plus recherchées par les recruteurs

Suite à la crise sanitaire, qui a démocratisé le télétravail et le travail hybride, les compétences comportementales ont pris de l’ampleur. À tel point que la majorité des recruteurs font des soft skills un critère déterminant à l’embauche. Dorénavant, les entreprises doivent recruter des talents maîtrisant ces nouvelles compétences pour performer. Mais quelles sont les soft skills les plus recherchées en 2023 ? Comment influent-elles sur le recrutement ? Réponses à travers une infographie signée Performanse.

Ces dernières années, plusieurs phénomènes sont apparus, comme le risque de grande démission, le « quiet quitting » ou encore la fameuse “pénurie de talents”, générant des tensions de recrutement. Selon une récente étude de Pôle Emploi, 58 % des recrutements ont été jugés difficiles par les entreprises en 2022, soit 13 % de plus qu’en 2021. Mais le problème ne s’arrête pas là : la question de la rétention des talents vient fragiliser un peu plus les ressources humaines. Toujours en 2022, un CDI sur trois est rompu moins d’un an après sa signature, nous apprend l’infographie, qui repose sur un sondage de Welcome to the Jungle. Un chiffre alarmant quand on sait que le coût moyen d’un recrutement raté s’élève à 45 000€. 

L’adaptabilité ou comment s’accoutumer sereinement au changement

En matière de soft skills les plus recherchées pour assurer le bon fonctionnement d’une entreprise, c’est l’adaptabilité qui décroche la première place du podium. Pour cause, la crise sanitaire et ses confinements ont généralisé le télétravail dans de nombreuses entreprises : fin 2021, 38% des salariés du secteur privé pratiquaient le télétravail(1). Les salariés ont dû s’adapter rapidement à un tout nouveau mode de travail, à ses avantages comme ses inconvénients. 

Et tout laisse à penser que les salariés devront encore faire preuve de flexibilité dans les années à venir, notamment pour s’adapter aux mutations rapides des métiers et aux évolutions technologiques. De fait, les recruteurs sont plus sensibles aux candidats capables de s’adapter à tous types de situations afin de garantir le bon fonctionnement de l’entreprise. 

Savoir travailler en équipe : une soft skill indispensable

“Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Ce célèbre proverbe s’applique parfaitement au monde du travail. En effet, avoir le sens du collectif, savoir écouter les autres et faire preuve d’empathie, sont autant de qualités qui favorisent la réussite d’une équipe. Et les recruteurs l’ont bien compris puisqu’ils placent cette compétence sur la deuxième marche du podium des soft skills les plus recherchées en France, toujours selon l’infographie. 

En entreprise, le travail en équipe encourage l’échange d’idées, mais permet aussi le développement des compétences des salariés qui peuvent ainsi apprendre les uns des autres. Et si les recruteurs apprécient particulièrement les candidats capables de travailler en équipe, ces derniers semblent également en demande de collaboration. En effet, d’après une étude menée par Microsoft, 91 % des Français considèrent le travail en équipe comme un critère important dans le choix d’un emploi. 

Être organisé ou ne pas l’être 

Enfin, l’organisation est la troisième soft skill, mise en avant dans l’infographie de Performanse, dont les recruteurs raffolent. Un salarié bien organisé, c’est avant tout un salarié qui sera capable de respecter des délais, de prioriser ses tâches, et donc, in fine, de mieux gérer son temps. De plus, être bien organisé permet, bien souvent, de réduire le stress causé par certaines missions.

Cette année encore, les soft skills seront déterminantes dans le recrutement de nouveaux candidats. Encore faut-il que les recruteurs puissent les détecter lors des entretiens d’embauche. Lister les compétences comportementales indispensables à la réussite de l’entreprise et opter pour des entretiens situationnels sont des premières pistes pouvant aider les recruteurs à mieux identifier les soft skills des candidats.

(1) Selon une étude Malakoff Humanis, en 2022. 

infographie-soft-skills-2023

Source : Performanse



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Revue du web #501 : télétravail, management et QVCT
revues du web RH

Revue du web #501 : télétravail, management et QVCT

Cette semaine, le télétravail est à la une de la revue de web. À l’ère du travail hybride, qui permet aux employés d’alterner entre le travail au bureau et le télétravail, il est...

Managers : osons relever le défi de l'absentéisme
tribunes

Managers : osons relever le défi de l’absentéisme

En tant que manager, nous sommes aux avant-postes dans la prévention de l’absentéisme. Alors comment, à notre échelle, pouvons-nous agir sur l’absentéisme de nos équipes ?

Revue du web #499 : management, expérience candidat, soft skills
revues du web RH

Revue du web #499 : management, expérience candidat et soft skills

Le management est à la une de la revue de web. Un partenariat plus harmonieux et renouvelé entre les managers et les DRH est essentiel pour le bien de l’entreprise. L’expérience candidat...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH