infographies RH

Télétravail et transformation numérique : un fossé entre managers et collaborateurs

le 25 avril 2023

L’étude Phygital Workplace 2023 de Julhiet Sterwen, réalisée en collaboration avec l’Ifop, révèle un fossé grandissant entre les perceptions des managers et celles des collaborateurs concernant la transformation numérique et le télétravail. Dans son étude, le cabinet de conseil voit dans le digital et la transformation managériale un levier décisif pour améliorer l’expérience collaborateur.

Le cabinet de conseil en stratégie Julhiet Sterwen a publié pour la septième année consécutive son baromètre « Phygital Workplace », en collaboration avec l’Ifop. L’étude met en lumière des divergences croissantes entre les perceptions des managers et celles des collaborateurs sur la transformation numérique et le télétravail.

Selon le baromètre 2023, 74 % des managers considèrent toujours vivre une révolution numérique, contre seulement 51 % des non-managers. De même, 72 % des managers jugent la transformation numérique positivement, contre 57 % des salariés. Les managers ont tendance à penser que la transformation numérique renforce les liens au sein des équipes et permettent de créer un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle.

Télétravail : entre adoption et questionnements

Selon Julhiet Sterwen, le télétravail est devenu la norme pour la majorité des organisations, mais il soulève plusieurs questions, en particulier pour les managers : « quand il est appréhendé comme une simple téléportation du lieu de travail, il perd en valeur. Il convient d’analyser les effets de complémentarité entre présentiel et distanciel, pour se poser quelques questions à la maille équipe : quelles sont les activités les plus télé-robustes ? Les plus télé-fragiles ? Quelles sont les bonnes combinaisons entre travail connecté et asynchrone ? ».

Dans l’infographie qui résume l’étude, le cabinet constate une « préférence systématique » pour le domicile comme lieu de travail, jugé le plus pertinent pour l’efficacité, la concentration et la créativité, aussi bien par les collaborateurs que par les managers.

Cependant, cette tendance pose des questions sur l’aménagement des espaces de travail et le rôle des bureaux : « Le sujet de l’attrait pour le bureau s’impose. Très logiquement c’est la dimension sociale qui demeure le premier levier de motivation.. Arrive ensuite le niveau d’équipement : les salariés attendent un cadre de travail complémentaire à celui de leur domicile, voire augmenté (mieux équipé, plus spacieux…) et bien sûr, favorisant le vivre ensemble et le réseautage. Cette tendance confirme la montée en puissance de la notion ‘d’hospitality management’ venant de l’hôtellerie et s’imposant de plus en plus dans les bureaux tertiaires notamment », note Julhiet Sterwen.

Des perceptions divergentes de la transformation numérique

Le baromètre Phygital Workplace 2023 met en lumière un écart croissant dans la perception du télétravail entre collaborateurs et managers : « Les premiers attendent de la flexibilité et de la confiance, et donc de venir moins au bureau, ou pour le moins à bon escient. Les seconds semblent vouloir reconquérir le bureau, symbole de leur mode d’animation et supervision d’équipe. » La question du management d’équipe hybride devient donc centrale et pose le défi de la coopération en asynchrone.

Dans son étude, Julhiet Sterwen souligne que « le clivage entre managers et collaborateurs continue de se creuser fortement » et que « les collaborateurs ont définitivement intégré l’hybridation dans leur mode de vie et s’y sentent bien ». L’étude met en évidence la nécessité de proposer une organisation adaptée intégrant ces nouveaux modes de travail.

Parmi les facteurs clés d’adaptation au travail hybride, l’étude cite :

  • les outils informatiques (34 %) ;
  • la confiance envers son manager (32 %) ;
  • l’autonomie et la responsabilisation des collaborateurs (31 %) ;
  • la mise en place de solutions collaboratives (28 %).

La moitié des répondants réclament une dotation de matériel ou une compensation financière pour les frais liés au télétravail, tandis que 28 % des managers demandent des formations adaptées. Julhiet Sterwen estime dans son étude que « l’enjeu est donc de bien se saisir de la transformation managériale à opérer dans ce monde hybride au risque de laisser passer une opportunité exceptionnelle de transformation ».

Selon le baromètre, la confiance est un élément clé dans cette transformation, et 40 % des collaborateurs réclament encore la confiance de leur manager. Le contact social avec les collègues est apprécié, en particulier chez 39 % des managers. Seuls 15 % des salariés pensent être plus efficaces au bureau qu’ailleurs. 87 % estiment que leur domicile est un espace de travail adapté en termes d’efficacité, de concentration et de créativité. Néanmoins, 60 % des managers craignent que le télétravail entraîne un désengagement des salariés.

Alors que 87 % des managers estiment qu’une organisation hybride favorise la confiance, seuls 60 % des salariés partagent cette opinion. La moitié des managers considère également que l’hybridation du travail rend plus complexe le management d’équipe.

Une lame de fond sociologique ?

Julhiet Sterwen s’interroge dans son étude sur le fait que nous assistons peut-être à « une lame de fond sociologique se caractérisant par un besoin plus que vital pour le collaborateur de se distancier de son organisation pour mieux se retrouver personnellement ». Face à cette situation, le cabinet suggère de « changer de paradigme en renversant la table pour se débarrasser une fois pour toutes de ces modèles managériaux obsolètes et de faire cette révolution managériale tant attendue par les collaborateurs ».

Concernant les outils numériques, le baromètre nous apprend que 84 % des salariés sont désormais familiers des différents outils collaboratifs et que 59 % des managers en sont satisfaits. Les solutions de type portails intranet, logiciels bureautiques, outils de stockage et solutions de téléphonie et visioconférences sont les plus plébiscités par les salariés et managers.

Le digital et la transformation managériale pour améliorer l’expérience collaborateur

Pour réussir la transformation numérique et l’adoption du télétravail, Julhiet Sterwen insiste sur la nécessité de repenser les modèles managériaux : « Pour réussir à proposer des voies servant à la fois l’expérience sur site et le distanciel, il est devenu indispensable de systématiser l’écoute collaborateur en continu. Cela permettra de mieux comprendre les irritants, d’intégrer attentes et suggestions du terrain pour mieux anticiper l’évolution des usages à l’œuvre. »

L’étude souligne aussi l’importance d’une approche adaptée aux attentes des collaborateurs, avec une transformation managériale nécessaire pour tirer pleinement parti des opportunités offertes par la révolution numérique et le télétravail.

Selon l’analyse de Julhiet Sterwen, les outils collaboratifs jouent un rôle crucial dans l’organisation du travail hybride et la transformation numérique. « 2/3 des salariés en sont aujourd’hui équipés et la moitié les utilisent quotidiennement, et plus souvent qu’avant la crise sanitaire », souligne l’étude. Les entreprises continuent d’investir dans des outils de mobilité pour répondre aux besoins du travail à distance.

Julhiet Sterwen constate également que « la satisfaction des salariés est au rendez-vous, la grande majorité disant disposer des outils adaptés pour travailler efficacement quel que soit la situation ». Cependant, les initiatives concernant les technologies émergentes « restent timides », et les managers sont plus enclins à les adopter que les collaborateurs.

Des pistes de réflexion pour une meilleure adaptation au travail hybride

Dans son baromètre, Julhiet Sterwen propose finalement plusieurs pistes de réflexion  :

  • Avant même les formations, « faire comprendre le changement de paradigme et l’enjeu sociétal à chaque manager » pour faciliter l’adoption de l’  » hybride mindset  » au sein de leur équipe ;
  • requestionner le travail en équipe hybride « en dissociant les activités dites télé-robustes VS téléfragiles » et en « sanctuarisant sur site les séances collectives à valeur ajoutée » ;
  • s’appuyer sur le « co-design d’expérience » pour « mettre en cohérence l’ensemble des initiatives centrées expérience collaborateurs (digital, spatial, managérial, serviciel) » ;
  • pour les DRH, « savoir revisiter tout autant le parcours RH que la semaine d’équipe type, via une carte d’expérience, pour ancrer dans le quotidien un processus d’amélioration continue de l’expérience client interne » ;
  • « compléter le GPS annuel en systématisant une écoute collaborateur plus régulière (Pulse/Questionnaire satisfaction) », afin de « vérifier la résolution des irritants, la réponse aux attentes et l’anticipation des besoins émergeants » ;
  • simplifier et unifier les parcours digitaux collaborateur/manager, « souvent trop fragmentés », en les canalisant sur une seule plate-forme collaborateurs ;
  • installer un « Observatoire du travail hybride », afin « d’évaluer les meilleures pratiques managériales et de pouvoir piloter via le data monitoring ».

Source : Julhiet Sterwen



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographies RH

Parlons RH fête son 100e webinar… en chiffres !

Le 11 juillet 2024, avait lieu le 100ᵉ webinar de Parlons RH. Afin de célébrer l’événement en beauté, revenons sur les principaux indicateurs de succès de ce rendez-vous mensuel depuis...

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!
revues du web RH

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!

Aujourd’hui, permettez-nous de faire un léger écart : pas d’articles rituels issus de la littérature RH… mais la célébration d’un anniversaire. Celui de notre (ou plutôt...

L'IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines
tribunes

L’IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines

Pourquoi l’adoption de l’IA générative en RH est-elle si balbutiante ? La réponse réside à mon sens dans une combinaison de défis technologiques, culturels, et organisationnels.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH