infographies RH

Télétravail : bureau ou maison, quel est le lieu préféré des collaborateurs après deux confinements ?

le 26 janvier 2021
Télétravail : bureaux ou maison, quel est le lieu préféré des collaborateurs après deux confinements ?

L’année passée a été celle du télétravail généralisé et forcé pour ceux dont les métiers permettent de travailler à distance. Après deux confinements et à l’aube d’un troisième qui semble inévitable, comment les collaborateurs perçoivent-ils leurs espaces de travail ? Pourquoi leur bureau leur manque ? Et quelle est leur vision du lieu de travail idéal ? Focus sur les résultats de l’infographie d’actuEL-RH qui reprend les chiffres du Baromètre Paris Workplace 2020 SFL-Ifop (une enquête menée auprès de 3 000 franciliens).

 

Télétravail : le bureau est un lieu important

Le bureau est mort, vive le bureau ! Indépassable lieu de la vie sociale avec les collègues, l’étude révèle un fort attachement des collaborateurs à leur lieu de travail. Ceux qui veulent travailler totalement à distance restent une très faible minorité. En septembre, selon 86 % des salariés la fréquence idéale du télétravail était au moins un jour par semaine. Un chiffre identique à celui de février, avant le confinement du printemps (87 %).

Le principal changement mis en lumière par l’étude est le nombre de journées télétravaillées que souhaitent les salariés. il passe de :

  • 1,4 jour par semaine en moyenne avant le confinement,
  • à 2,1 jours par semaine après le confinement.

Cependant, le bureau reste le principal lieu de travail pour les répondants :

  • 63 % d’entre eux souhaitent travailler la majorité de leur temps au bureau (3 jours par semaine),
  • 8 % seulement des salariés voudraient dans l’idéal travailler exclusivement à distance,
  • 76 % des répondants pensent que « dans peu de temps les salariés travailleront davantage en télétravail qu’au bureau »,
  • mais seulement 37 % le souhaitent

La vie sociale avec les collègues est la première raison de venir au bureau pour 55 % des salariés (+ 8 points entre février et septembre). Pour les moins de 30 ans, leurs collègues sont aussi leurs amis (55%) alors que pour les plus de 50 ans, ce chiffre tombe à 29%. Parmi les télétravailleurs à temps complet, toute catégorie d’âge confondue, 60% déclarent se sentir souvent seuls ou isolés.

 

Le quartier de travail est devenu un critère déterminant pour choisir une entreprise

Si la question du temps de transport lieu d’habitation/lieu de travail reste importante en région parisienne, il y a d’autres aspects qui attirent les collaborateurs vers certains quartiers plutôt que d’autres. Notamment pour les plus jeunes. Une majorité des – 30 ans seraient prêts à réduire leur salaire pour pouvoir travailler à moins de 20 minutes de chez eux :

  • pour 44% d’entre eux, le quartier de travail a été important dans le choix de rejoindre leur entreprise,
  • contre 29% chez les + 50 ans.

Les jeunes profitent du quartier de travail et de ses services :

  • 64% des – 35 ans préfèrent par exemple recevoir un colis dans leur quartier de bureau plutôt que là où ils résident,
  • contre 32% chez les 50 ans et plus.

Le quartier est important pour les plus jeunes notamment pour sa fonction sociale :

  • 43% des moins de 35 ans prennent régulièrement des verres avec leurs collègues dans le quartier,
  • contre 30% chez les plus de 35 ans.

 

Télétravail : bureaux ou maison, quel est le lieu préféré des collaborateurs après deux confinements



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de la tribune Soft skills de l'intelligence collective : ce que Codir et équipes opérationnelles peuvent apprendre les unes des autres
tribunes

Soft skills de l’intelligence collective : ce que Codir et équipes opérationnelles peuvent apprendre les unes des autres

Les soft skills de l’intelligence collective sont différentes, selon que l’on soit en Codir ou dans une équipe opérationnelle. Explications.

salaires-télétravail-surcharge
revues du web RH

Revue du web #411 : Télétravail, surcharge et salaires

Cette semaine, on parle de télétravail et de « paranoïa de la productivité », tandis que le salaire reste un levier d’attractivité.

demissions-salaries-boomerang
infographies RH

Salariés boomerang : comment récupérer les anciens talents ?

Un nombre croissant de démissionnaires regrettent d’avoir quitté leur ancienne entreprise. Comment récupérer ces « salariés boomerang » ?

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH