Dossier Tendances RH 2024

Guillaume Gomez : “Donner envie d’avoir envie : l’un des rôles fondamentaux des managers d’aujourd’hui et de demain”  

le 15 mars 2024
Guillaume Gomez : “Donner envie d’avoir envie : l’un des rôles fondamentaux des managers d’aujourd’hui et de demain”  
Guillaume Gomez
Guillaume Gomez

Chef des cuisines de l’Elysée au service de quatre présidents de 2013 à 2021, Guillaume Gomez est aujourd’hui le représentant personnel d’Emmanuel Macron auprès des acteurs de la gastronomie, de l’alimentation et des arts culinaires.

Plus jeune lauréat du titre de Meilleur Ouvrier de France, Guillaume Gomez est entré à l’Elysée en 1997 lors de son service militaire, avant d’en devenir en 2013 le chef des cuisines. Ambassadeur de la gastronomie française au sein du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères depuis mars 2021, il promeut les Arts culinaires hexagonaux, en France comme à l’étranger. Un métier au service d’une passion qu’il revendique haut et fort, entre autres via l’utilisation régulière de son hashtag signature #Ilovemyjob. Pragmatique, passionné, visionnaire : Guillaume Gomez nous livre sa vision des tendances RH de 2024 dans les métiers de la restauration… mais pas seulement.   

La tendance qui fera 2024 ?

La bienveillance, soft skill indispensable, selon moi, pour allier performance et bien-être. Les collaborateurs sont en attente de tous les ingrédients favorisant le mieux vivre ensemble pour mieux travailler ensemble. Dans les métiers de la gastronomie, le résultat seul a longtemps primé. Aujourd’hui, le chemin pour l’atteindre est aussi important. 

Celle qui va droit dans le mur ?

Difficile de prédire ce qui ne fonctionnera pas, car les exceptions sont inévitables, en RH tout particulièrement. Je pense néanmoins que toutes les pratiques faisant primer la performance individuelle au détriment de l’intérêt commun sont vouées à l’échec. Le collectif est créateur de sens. Il fait également progresser les individualités. Il est donc indispensable de le laisser prendre toute la place, d’autant plus dans les métiers de la gastronomie, collectifs par essence, dans lesquels il est extrêmement difficile de recruter aujourd’hui. Dans l’intérêt des équipes et dans ceux de l’entreprise, nous ne pouvons pas nous permettre de laisser des collaborateurs à la traîne ou sur le bord de la route.

Fidélisation des collaborateurs : quel est l’ingrédient essentiel pour atteindre l’umami, au sein d’une brigade comme en entreprise ?

Un élément me paraît indispensable aujourd’hui : le sens. Les jeunes générations, entre autres, ont besoin de comprendre pourquoi elles font les choses, de quelle façon elles doivent les accomplir et avec qui. Cette quête de sens exacerbée est l’un des grands changements RH de ces 10 dernières années. Il s’est fortement accentué depuis la crise sanitaire. Donner envie aux équipes d’avoir envie : je considère qu’il s’agit de l’un des rôles fondamentaux des managers d’aujourd’hui et de demain.  

Pour fidéliser et performer, le chef de cuisine doit également fédérer une brigade composée, naturellement, d’individualités très différentes, fortement interdépendantes, interagissant dans une transversalité permanente. Dans une équipe de restauration, chacun a besoin de l’autre, tout le temps. Pour allier performance et plaisir, le chef de cuisine doit savoir quand, comment et pourquoi faire travailler ensemble ces individualités, au service du besoin commun. 

Comment concocter une culture d’entreprise où #Ilovemyjob n’est pas juste un hashtag, mais un cri du cœur ?

Pour qu’elle devienne un cri de cœur, voire un cri de ralliement, il faut que les équipes s’approprient cette “maxime”… et surtout qu’elles la vivent. Un véritable tour de force pour les employeurs, j’en suis conscient, car ils doivent comprendre et surtout accepter que chaque collaborateur a des attentes qui lui sont propres. Charge à eux de s’y adapter et d’admettre que la satisfaction de l’un pourra parfois se situer aux antipodes de celle de l’autre. La personnalisation de l’expérience collaborateur prend alors tout son sens. 

3 valeurs indispensables pour exceller en tant que chef de brigade ou manager ?

La transmission, l’écoute et l’exemplarité. 

La formation : étape indispensable pour décrocher les étoiles ?

La formation est absolument indispensable, car, par définition, les jeunes apprenants incarnent l’avenir du métier auquel ils aspirent. C’est durant cette période de longue haleine que la transmission des messages importants s’opère et que la profession est amenée à évoluer. L’enseignement dispensé par les managers et les formateurs il y a quelques années porte ses fruits maintenant, car les jeunes de l’époque sont aujourd’hui devenus patrons. Les formations dispensées en 2024 seront bénéfiques en 2034 lorsque la sphère employeurs/employés aura joué son rôle auprès de la jeunesse actuelle.   

Cette étape essentielle qu’est la formation doit prendre en compte les aspirations (environnementales, notamment) des nouvelles générations, sans faire fi des autres besoins d’évolution de la profession ou de l’apprentissage de certains gestes techniques parfois oubliés.  

Les apprenants, quant à eux, doivent profiter de cette période fondatrice pour s’inspirer des professionnels pratiquant la cuisine à laquelle ils aspirent, tout en aiguisant leur œil critique afin d’apporter leur patte, leurs envies, leur savoir-faire ou encore leur interprétation personnelle de leur époque.  

> Tendances RH 2024 : retrouvez notre dossier complet.

Sportifs, politiques, médecins, entrepreneurs, humoristes etc. : 24 personnalités prennent la parole afin de nous livrer leur vision des RH et du monde professionnel de l’année à venir. Leurs interviews sont à retrouver du 15 décembre au 18 mars, sur le média Parlons RH. 

Crédit photo : Portrait officiel @frederiqueTouitou



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographies RH

Parlons RH fête son 100e webinar… en chiffres !

Le 11 juillet 2024, avait lieu le 100ᵉ webinar de Parlons RH. Afin de célébrer l’événement en beauté, revenons sur les principaux indicateurs de succès de ce rendez-vous mensuel depuis...

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!
revues du web RH

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!

Aujourd’hui, permettez-nous de faire un léger écart : pas d’articles rituels issus de la littérature RH… mais la célébration d’un anniversaire. Celui de notre (ou plutôt...

L'IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines
tribunes

L’IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines

Pourquoi l’adoption de l’IA générative en RH est-elle si balbutiante ? La réponse réside à mon sens dans une combinaison de défis technologiques, culturels, et organisationnels.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH