infographies RH

Droit à la déconnexion : 3/4 des cadres ne décrochent pas

le 24 octobre 2017
78 % des cadres consultent emails, sms, appels professionnels en dehors de leur temps de travail

La France est le premier pays au monde à avoir instauré un droit à la déconnexion, à savoir un droit permettant aux salariés de se couper du travail après les heures de bureau. En pratique, cela semble plus difficile à adopter qu’il n’y paraît, notamment pour les cadres peu encouragés à lever le pied.

 

Droit à la déconnexion : les cadres font l’impasse

Depuis le 1er janvier 2017, l’article 55 de la loi travail oblige les entreprises à garantir à leurs salariés un droit à la déconnexion. Celles-ci doivent mettre en place des « dispositifs de régulations de l’utilisation des outils numériques », définir les « modalités de l’exercice du droit à la déconnexion » et sensibiliser leurs collaborateurs « à un usage raisonnable » des outils digitaux.

Force est de constater que, malgré la loi, les cadres demeurent toujours hyper connectés, comme en témoigne l’infographie Securex, spécialiste dans la gestion du capital humain en entreprise. En effet, 78 % des cadres interrogés (1 002 personnes en juillet 2017) déclarent consulter leurs communications professionnelles (emails, SMS, appels) durant les congés et les week-ends, un chiffre qui passe à 89 % pour les professions libérales et culmine à 90 % chez les responsables encadrant plus de dix personnes.
 
>> <!–[if lte IE 8]>

<![endif]–>Téléchargez notre e-book Digital RH : donner du sens à la transformation hbspt.cta.load(2838721, ‘078f66c2-386d-4b6c-9551-67599c03e19e’, {});
 

Apprendre à déléguer, un enjeu capital

Pourquoi ne parviennent-ils pas à décrocher ? 51 % des sondés expliquent avant tout qu’ils restent connectés pour s’assurer du bon déroulement des opérations en leur absence ! D’après l’étude, on peut interpréter cette réponse par la difficulté des managers à déléguer mais aussi par la nécessité dans certains secteurs de faire preuve d’une grande réactivité au quotidien. 31 % des cadres, quant à eux, anticipent ainsi leur retour au travail et veulent éviter à tout prix d’être débordés en rentrant au bureau. 11 % consultent leurs communications professionnelles par crainte de passer à côté d’une éventuelle opportunité.

Le traitement des emails et autres sollicitations professionnelles en dehors du temps de travail est perçu comme une source de stress pour plus de la moitié des cadres. 52 % affirment que leur entreprise ne s’est pas encore engagée dans le droit à la déconnexion (63 % dans les sociétés de moins de 50 salariés). Pis, pour 57 % des cadres, ce n’est pas une priorité de la part de l’employeur. En fin de compte, la qualité de vie au travail ne serait pas un enjeu suffisamment pris en compte par l’entreprise pour 88 % des cadres.

 

 

les cadres restent ultra connectés

Source : Etude Ifop pour Securex

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter.



David2020-08-11 19:13:44
Entre théorie et la pratique du droit à la déconnections il existe la concurrence interne entre Cadre et l'hyper investissement, je m'investis beaucoup donc je suis indispensable, belle bêtise que tout cela ...faute d'organisation interne d'entreprise la sur exposition au travail du Cadre ne compensera pas l'un par l'autre. Et que dire de la fatigue intellectuelle proche du Stess et autres maladie plus grave voir de la prise médicamenteuse pour tenir le coût ou autres drogues ....sujet que refuse d'aborder nos directions.

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Place en crèche, l’avantage social pour recruter et fidéliser !
tribunes

Plus que jamais, la place en crèche est l’avantage social qui fait la différence pour recruter et fidéliser !

Alors qu’il est de plus en plus difficile pour les jeunes parents d’obtenir une place en crèche, offrir à ses salariés un accès à ce mode garde est pour les employeurs est un véritable levier...

RSE : des salariés mal informés mais inquiets
infographies RH

RSE : des salariés mal informés mais inquiets

Quel est le niveau de compréhension des enjeux RSE des salariés français ? La RSE est-elle la priorité des travailleurs ? Réponses avec cette infographie réalisée par CareNews.

Revue du web #493 : RSE, QVCT et santé mentale
revues du web RH

Revue du web #493 : RSE, QVCT et santé mentale

Cette semaine, la RSE est à la une de la revue de web. Face à l’urgence climatique, les entreprises doivent agir. La QVCT et la santé mentale font aussi l’actualité.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH