revues du web RH

Revue du web #496 : Paris 2024, IA et management

le 07 juin 2024
Revue du web #496 : Paris 2024, IA et management

Cette semaine, Paris 2024 est à la une de la revue de web. Du 26 juillet au 11 août, Paris accueillera la Xe édition des Jeux Olympiques, attirant des millions de visiteurs et nécessitant des ajustements dans les entreprises locales. Pour s’adapter à cet afflux, le gouvernement encourage les entreprises à anticiper et à s’adapter, notamment en favorisant le télétravail. Télétravail intensifié, congés obligatoires, horaires modifiés… Avec les JO de Paris, les entreprises et les employés devront réorganiser leur fonctionnement. Cette semaine, l’intelligence artificielle fait aussi l’actualité. Les responsables RH adaptent leur stratégie de recrutement et de formation en se concentrant davantage sur la requalification des employés actuels, en raison de l’impact de l’IA. Pour que cette technologie tienne ses promesses, il est crucial que les employés sachent l’utiliser efficacement. Le marché des talents en IA est de plus en plus compétitif, avec des offres d’emploi augmentant 3,5 fois plus vite que pour l’ensemble des autres emplois, selon un rapport de PwC. L’essor de l’IA suscite des préoccupations concernant l’emploi. Cependant, le danger réel pour les organisations ne réside-t-il pas dans sa perfection croissante, pouvant potentiellement rendre superflue l’intervention humaine ? On termine cette revue de web avec le management. Patrice Huerre, pédopsychiatre des adolescents, explore dans son livre la question de l’autorité future en entreprise. Les jeunes ne contestent pas la hiérarchie, mais souhaitent qu’elle repose sur la compétence plutôt que sur le statut. Ils croient que l’autorité doit être méritée par l’expérience et que le pouvoir appartient à ceux qui partagent et transforment la connaissance, nécessitant ainsi une réorganisation pour placer les jeunes au centre des processus de transformation. En parallèle, les progrès en matière d’égalité hommes-femmes dans les entreprises sont lents et des disparités subsistent, notamment dans les postes de direction. Une étude de l’Ifop pour Hostinger révèle que 44 % des femmes interrogées ne se sentent pas légitimes à diriger une équipe. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène.

#Paris 2024

#Intelligence Artificielle

#Management

Retrouvez aussi nos dernières publications sur le fil X (ex Twitter) de @ParlonsRH :

Crédit photo : Shutterstock / HJBC



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Développement des compétences en IA : la prise de conscience
infographies RH

Développement des compétences en IA : une prise de conscience unanime

Une récente étude menée par Zety met en lumière l’engouement universel pour le développement des compétences en intelligence artificielle (IA) face aux risques de pertes d’emplois...

IA vs IE : fin de match, place au “perfect match”
tribunes

IA vs IE : fin de match, place au “perfect match”

Pourquoi opposer Intelligence Artificielle (IA) et Intelligence Émotionnelle (IE) ? Il serait temps de croire au “perfect match”:  pas d’IE sans IA, et encore moins d’IA sans IE.

Miser sur l'agilité des effectifs pour assurer l'avenir des entreprises
tribunes

Miser sur l’agilité des effectifs (“Workforce agility”) pour assurer l’avenir des entreprises françaises

Pourquoi l’investissement dans l’agilité des collaborateurs est la clé du succès futur et comment cela peut transformer les défis en opportunités ?

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH