infographies RH

Rétention et recrutement : les nouvelles attentes à prendre en compte

le 09 novembre 2021

Il est temps de faire le point sur les enseignements RH à retenir de l’année 2021 et la politique vers laquelle les entreprises doivent tendre ces prochaines années. La crise de COVID-19 a eu pour avantage d’éveiller les consciences des collaborateurs, de mettre l’emphase sur de nouvelles priorités et aspirations. C’est pourquoi Nibelis dresse le bilan de l’année écoulée en termes d’attraction et de gestion des talents afin d’y voir plus clair sur les nouvelles tendances de rétention et de recrutement.

Dresser le bilan en 7 informations clés

Pour que la fonction RH puisse se projeter en 2022 et faire face aux nouveaux défis à relever, il faut d’abord être conscient de ce qu’a représenté l’année 2021. Des mesures se sont mises en place pour répondre aux besoins des collaborateurs pendant la crise sanitaire. L’objectif pour l’année qui arrive est de recruter et d’engager les équipes.

  • 4 actifs sur 5 perçoivent l’élargissement de leurs missions comme un événement positif,
  • Les nouveaux outils digitaux utilisés depuis le début de la crise sont bien accueillis,
  • Les salariés retrouvent un intérêt pour la formation et le développement des compétences,
  • L’heure est à la rétention des talents et au recrutement,
  • L’expérience collaborateur désormais mise en application dans les entreprises,
  • Les soft skills sont valorisés (autonomie, prise d’initiatives, adaptabilité…),
  • La guerre des talents s’atténue grâce à un équilibre entre offre et demande.

Autonomie et liberté : les nouvelles attentes des collaborateurs

Si l’on devait résumer succinctement les nouvelles attentes des collaborateurs, deux mots ressortiraient : autonomie et liberté. Si la crise sanitaire a bien prouvé quelque chose, c’est que le cadre fermé du travail n’était plus au goût de tous. Les entreprises ont été obligées de s’adapter en un temps record et les collaborateurs souhaitent qu’elles continuent sur cette voie.

  • 29 % des candidats aspirent à davantage de flexibilité horaire,
  • Plus d’un quart des collaborateurs souhaitent une automatisation croissante des tâches,
  • Près d’un RH sur 5 souhaiterait réduire les interactions directes avec les collègues au quotidien,
  • 18 % se projettent dans des lieux de travail plus variés.

Les préoccupations des entreprises pour les 5 prochaines années

  • 50% : développer l’activité (relancer la production, décrocher de nouveaux contrats),
  • Plus d’une société sur 5 : assurer la viabilité de la structure,
  • 16 % : préserver la santé et le bien-être des collaborateurs.

Les entreprises commencent à peine à répondre aux attentes des candidats. 74 % des Directions des Ressources Humaines n’ont pas encore envisagé une refonte de leurs processus en faveur du bien-être et de la rétention des salariés d’ici à 2025. Nous espérons toutefois que cette infographie vous donnera envie de vous pencher sur la question en 2022 !

Source : Nibelis



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographies RH

Parlons RH fête son 100e webinar… en chiffres !

Le 11 juillet 2024, avait lieu le 100ᵉ webinar de Parlons RH. Afin de célébrer l’événement en beauté, revenons sur les principaux indicateurs de succès de ce rendez-vous mensuel depuis...

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!
revues du web RH

500 Revues du Web… vous avez dit 500 ?!

Aujourd’hui, permettez-nous de faire un léger écart : pas d’articles rituels issus de la littérature RH… mais la célébration d’un anniversaire. Celui de notre (ou plutôt...

L'IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines
tribunes

L’IA générative en RH : réalités timides et promesses lointaines

Pourquoi l’adoption de l’IA générative en RH est-elle si balbutiante ? La réponse réside à mon sens dans une combinaison de défis technologiques, culturels, et organisationnels.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH