actualités RH

Digital Learning, les nouvelles solutions pour renforcer l’engagement des apprenants

le 22 mai 2024
Digital Learning, comment renforcer l’engagement des apprenants ?

Quelles sont les tendances en matière de digital learning ? Alors que certains formats bien connus gagnent du terrain, d’autres s’affirment sous une forme revisitée, comme l’immersive learning combinée au tutorat. Côté nouveautés, impossible de ne pas citer l’IA, qui fait son entrée dans les pratiques des organismes de formation. 

Les atouts du digital learning ne sont plus à démontrer, et son imbrication dans les programmes en présentiel (blended learning) est désormais systématique, que ce soit en amont pour préparer le cours, ou en aval, pour assurer le suivi des apprentissages. Ce présentiel « enrichi » remporte l’adhésion des entreprises, selon Grégory Gallic, manager d’offre et d’expertise Ingénierie pédagogique chez Cegos : « Après le Covid, la France est revenue au présentiel rapidement, les salariés appréciant de quitter leur  bureau pour se former et rencontrer d’autres professionnels ». 

Les méthodes de formation se multiplient pour s’adapter aux besoins des collaborateurs et répondre à leurs contraintes de temps.

Engager les apprenants par le jeu et les émotions

Se former en présentiel est chronophage. Les contacts sociaux ayant repris, la quête d’efficacité et d’optimisation incite les acteurs de la formation à se pencher sur de nouveaux formats du digital learning. « Les collaborateurs plébiscitent la pédagogie par projet, efficace et accessible,  avec un suivi et une recherche forte de l’engagement. Le nudge, qui pousse à l’action via le téléphone mobile est, à ce titre, prometteur »  déclare Yannig Raffenel. Parmi les formations les plus demandées actuellement se trouvent celles qui concernent la mise en conformité (compliance) et les techniques de vente. 

Pour gagner en efficacité et maintenir l’engagement sur la durée, les professionnels de la formation font également appel à des outils dédiés pour animer leurs formations à distance, à l’instar de Padlet (générateur de ressources multimédias), Kahoot (quizz), encore Wooclap (nuages de mots, brainstorming, QCM…). Le mot d’ordre ? Amuser et susciter de l’émotion pour mieux engager. Les dernières recherches en neurosciences viennent d’ailleurs confirmer l’importance de l’émotion dans tout processus d’apprentissage efficace et durable.


#24heuresRH pour comprendre et tirer le meilleur parti du digital learning

Le 05 octobre 2023, Parlons RH propose une nouvelle édition de #24heuresRH, son événement digital exceptionnel dédié 100% aux RH. Les apprenants n’ayant pas suivi une formation digitale se font de plus en plus rares. Et pour cause : le marché mondial du digital learning a doublé en quatre ans, offrant un panel conséquent de solutions aux professionnels RH. Comment faire le bon choix, au bon moment, en fonction du contexte ? Quels sont les prochains tournants d’innovation du digital learning ? Comment investir de façon pertinente en combinant efficacité pédagogique et opérationnalité des compétences acquises ? Réponses dans cette édition spéciale de #24heuresRH.

Retrouvez le programme ICI.


La réalité augmentée et l’IA modernisent le digital learning

Côté solutions, l’immersive learning continue sa percée, notamment dans le secteur de l’industrie (sécurité, hygiène, maintenance…), pour un public de techniciens et d’ouvriers. « Ces solutions qui tablent sur le visuel et la mise en situation, sont très appréciées des jeunes générations » souligne Grégory Gallic. Là encore, le facteur clé de succès est le suivi : « L’une des tendances consiste à combiner l’AFEST (Action de Formation en Situation de Travail) et la réalité augmentée, avec un formateur qui donne ses consignes et accompagne à distance » ajoute Yannig Raffenel.

Quid de l’arrivée des intelligences artificielles dans les pratiques de formation ? « L’IA peut être utilisée pour avancer du contenu sur mesure à l’apprenant selon son profil, son niveau d’études, son métier etc. ainsi que pour soulager les administrateurs de plateformes de certaines tâches chronophages comme la taxonomie, le triage, le coefficientage… » explique Corinne Bonal, Global Account Manager chez Crossknowledge. Une utilisation limitée, pour le moment, à un aspect administratif. « Lors d’un test, nous avons utilisé des avatars pour des vidéos mais le résultat est décevant. La voix de synthèse ne passe pas bien en formation » conclut Grégory Gallic. Le robot-formateur piloté par une IA, ce n’est pas pour tout de suite.

Si toutes ces méthodes fluidifient l’expérience apprenante, elles ne remplacent pas l’humain : tutorat, mentoring, apprentissage entre pairs etc. sont au cœur d’un projet de formation gagnant. Le digital learning, avec ses outils interactifs et l’IA, améliore l’engagement et la flexibilité de la formation. Toutefois, l’interaction humaine reste essentielle pour un apprentissage efficace. Les échanges avec les formateurs et entre pairs apportent un soutien personnalisé et une dimension relationnelle indispensable. En combinant technologie et accompagnement humain, les entreprises créent des environnements d’apprentissage enrichissants et performants.

Crédit photo : Shutterstock / voronaman



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Développement des compétences en IA : la prise de conscience
infographies RH

Développement des compétences en IA : une prise de conscience unanime

Une récente étude menée par Zety met en lumière l’engouement universel pour le développement des compétences en intelligence artificielle (IA) face aux risques de pertes d’emplois...

Est-il possible de prédire la performance au travail ?
tribunes

Est-il possible de prédire la performance au travail ?

Comment définir la performance en entreprise, dans un monde en perpétuel changement ? Quels sont les critères à considérer au-delà des qualifications et de l’expérience pour évaluer efficacement...

Miser sur l'agilité des effectifs pour assurer l'avenir des entreprises
tribunes

Miser sur l’agilité des effectifs (“Workforce agility”) pour assurer l’avenir des entreprises françaises

Pourquoi l’investissement dans l’agilité des collaborateurs est la clé du succès futur et comment cela peut transformer les défis en opportunités ?

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH