Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

0/5 (0 votes)

La DRH à la conquête du digital ?

# , ,

La thématique du numérique n’est pas récente pour la DRH. Elle a émergé il y a déjà quelques années avec la généralisation des mails et la dématérialisation de certains documents administratifs. Le Figaro propose de faire le point sur la relation qu’entretient la Direction des Ressources Humaines avec le digital à travers une infographie réalisée à partir d’une étude de Eurogroup Consulting.

 

Le digital : une contrainte prioritaire ?

L’envie toute relative des acteurs des ressources humaines des entreprises de s’approprier la problématique du digital constitue la principale information de cette étude (41 % pensent que c’est une priorité dont le service doit s’emparer immédiatement). Cependant, peu d’entre eux (22 %) la voit comme une opportunité pour le service d’étendre son rayonnement.

La DRH semble donc être réticente à s’engager dans le digital, peut-être parce qu’elle ne se voit pas comme un leader sur le sujet. Pourtant, il semble bien qu’elle ait un rôle de premier plan puisqu’on lui demande déjà d’être un utilisateur averti du digital : la dématérialisation des bulletins de paie, le recrutement via les réseaux sociaux, le e-learning voire les MOOC’s sont en passe de devenir le quotidien de nombreux DRH, si ce n’est pas déjà le cas.

Il n’est pas demandé à la DRH de devenir un geek au courant de toutes les dernières tendances et gadgets high-tech mais ce service a un rôle crucial à jouer au sein de l’entreprise. Elle pourrait se positionner comme un diffuseur, un promoteur de l’évolution numérique et un coach digital des managers. Sa place de relais entre la direction et les salariés fait d’elle le parfait candidat pour ce rôle d’animateur privilégié.

 

La prudence est-elle de mise ?

Les trois premiers risques énoncés sont :

  • la confidentialité des données (48 %),
  • la détérioration de l’image de la société si elle ne modernise pas ses outils de communication (33 %),
  • la perte d’autorité et de contrôle des managers sur leurs équipes (26 %).

La crainte que les concurrents puissent exploiter les données de l’entreprise, l’exposition des données personnelles des employés, l’influence néfaste sur l’organisation du travail des salariés, le bad buzz… paraissent être des craintes pour la DRH.

Les chiffres de cette étude démontrent que la DRH a toujours des appréhensions sur cette thématique, sont-elles justifiées pour autant ? Il existe bien un risque pour l’image de la marque Employeur. Aujourd’hui tous les salariés sont des communicants en puissance ; il faut les accompagner et les encadrer pour en faire des ambassadeurs conscients des limites d’une prise de parole sans garde-fous.

Malgré tous ces risques il serait dommage que la DRH n’aille pas à la conquête du digital. Cela pourrait être l’occasion pour elle de démontrer qu’elle est ouverte sur de nouvelles pratiques de management notamment sur le Social Relationship Management (SRM) et ainsi étendre son territoire de légitimité tout en faisant preuve d’innovation. En y réfléchissant, le plus grand risque ne serait-il pas de ne pas y aller et de ne pas maîtriser la réputation de sa marque Employeur plutôt que d’y aller malgré les risques ?

 

Source : enquête réalisée par Eurogroup Consulting entre avril et juin 2013 auprès des représentants d’une trentaine de grandes Directions des Ressources Humaines.

 

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

 

A lire également :

Chiffres sur l’utilisation des réseaux sociaux par les marques

Les Français sont encore à la traîne sur les réseaux sociaux d’entreprise

Les tendances clés du digital et leur impact

 

The following two tabs change content below.

Gwenaelle Raguenet

Community Manager & rédactrice web chez Parlons RH

Derniers articles parGwenaelle Raguenet (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *