Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

infographie eurécia adopter la bonne posture au bureau
5/5 (4 votes)

8 conseils pour améliorer votre QVT depuis votre bureau

# , ,

Nous avons tous envie de nous sentir bien au travail. Le salaire n’est plus le seul critère qui nous intéresse. En quête de sens, mais aussi de bien-être au travail, nous avons aujourd’hui de nouvelles attentes. Il est temps de se pencher sur un des fléaux de la transformation digitale : le poste de travail. Nos tâches sont de plus en plus digitalisées, impliquant sans équivoque de rester nuit et jour devant nos écrans (Ordinateur, TV, tablette et mobile). Et qui en souffre le plus ? Notre corps bien sûr ! Dans son infographie, Eurécia nous donne les bons conseils à adopter pour avoir une bonne posture au travail et améliorer notre qualité de vie au travail (QVT).

 

Les Français en quête de QVT !

Cela ne fait aucun doute, ces dernières années, nous sommes en quête de bonheur, ou du moins de bien-être, dans le cadre professionnel. Le monde de l’entreprise évolue à vitesse grand V et nos méthodes de travail se trouvent chamboulées. Nous sommes de plus en plus nombreux à travailler une large partie du temps derrière un ordinateur, ce qui implique que nous sommes de moins en moins mobiles sur notre lieu de travail. Pire, nous prenons des positions plus tordues qu’un spaghetti, et mettons notre santé en péril ! 73 % des Français passent leurs journées assis à leur poste, un chiffre qui peut faire peur si on constate que 7 % des sinistres professionnels sont des maladies professionnelles, dont 85 % sont dues à des troubles musculo-squelettiques. Notre dos, nos bras, nos poignets, nos cervicales, nos épaules et notre tête subissent directement les effets d’une mauvaise posture au travail. Quelles sont les solutions envisageables pour limiter ces risques ?

 

Tiens-toi droit, comme un i !

Il existe de nombreuses situations de travail qui peuvent nuire à notre santé. Afin d’améliorer notre QVT lorsque nous sommes devant notre écran, voici les bons conseils à adopter :
  • Le fauteuil : commençons avec le plus important ! C’est le premier élément à vérifier lorsque quelque chose ne va pas. Un fauteuil n’est ergonomique qu’à condition de bien savoir l’utiliser. Tout d’abord, réglons le fauteuil de manière à ce que l’assise se situe en dessous de nos rotules, cela nous permettra une fois en place de poser nos pieds bien à plat. Nous apprécierons l’usage d’un coussin pour nos lombaires, nous pourrons adopter grâce à cela une posture plus droite, ce qui inclinera légèrement notre torse en arrière. Les accoudoirs, de très bons alliés pour tenir toute la journée et réduire notre stress aux épaules, aux coudes et au dos. Nos bras doivent prendre un angle de 90° afin que nos coudes et nos mains soient alignés, et ainsi éviter de causer de l’inconfort.
  • Le clavier : posons-le à plat sur notre surface de travail afin de garder nos poignets bien alignés. Nous pouvons également envisager un clavier ergonomique, adapté à notre usage.
  • La souris : elle doit être à portée de main, au même niveau que notre clavier. Il est même conseillé de changer périodiquement de côté afin de stimuler des muscles différents et éviter les blessures musculaires.
  • L’écran : de 60 cm à 90 cm de notre visage, le haut de l’écran à hauteur des yeux afin de limiter les mouvements de la tête.
  • L’éclairage : une petite lampe, ça ne fait de mal à personne, et pourtant elle pourrait nous éviter bien des troubles pour nos yeux. La fatigue augmente lorsqu’on travaille dans un environnement sombre, nous faisons plus d’efforts et nos yeux en subissent les conséquences.
  • La surface de travail est sans aucun doute tout aussi importante pour notre quotidien. Les documents, livres, crayons et autres outils de travail devront être à portée de main. Les objets dont nous nous servons peu sont réservés aux zones plus difficiles d’accès sans effort. Une réorganisation de notre bureau s’impose !

 

Bouge ton corps !

Si toutes nos tâches peuvent être effectuées depuis notre bureau, alors nous n’avons pas besoin de le quitter notre bureau ? FAUX ! Rester assis toute la journée n’a jamais été une bonne idée. Notre corps a besoin de bouger et notre cerveau a besoin de s’oxygéner. Prenons des pauses, toutes les 30 minutes si c’est possible. Se concentrer pendant une longue période sur une tâche va immobiliser notre corps et l’engourdir, ainsi que fatiguer nos yeux. Il faut aussi penser à faire des étirements, nos muscles ont besoin de se relâcher, seulement 5 minutes au quotidien, 5 minutes qui pourraient changer notre QVT.
Les jeunes actifs sont les premiers à réagir, 93 % d’entre eux ne voudraient plus d’un bureau classique. De plus en plus, dans les bureaux, les postes de travail évoluent vers des postes “assis-debout”, qui favorisent un changement de posture fréquent au cours de la journée. Stimulant notre circulation sanguine, ils limiteront ainsi les risques de lésions musculo-squelettiques et amélioreront notre qualité de vie.
Plus une minute à perdre, vous devriez déjà lire la fin de cet article avec une meilleure posture, je compte sur vous pour être raisonnable !

Pas d’inquiétude, cet article a été rédigé en prenant la posture et les précautions adéquates.

Ps : n’oubliez pas, mangez 5 fruits et légumes par jour !

Ergonomie du poste de travail : huit conseils pour éviter de vous plier en quatre

 

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Antoine HAMARD

Community Manager chez Parlons RH
Antoine est spécialiste de l’e-réputation sur le web. Community Manager chez Parlons RH, il propose à chacun de ses clients des contenus adaptés à leurs enjeux de visibilité et à chaque réseau social. Il anime au quotidien les échanges avec l'écosystème RH de chaque client dont il booste la présence digitale. Antoine est titulaire d'un DUT en communication et audiovisuel, ainsi que d'un Bachelor en webmarketing (HETIC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *