Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Éthique RH : "bienveillance et Bien être"

Éthique RH : “bienveillance et Bien être”

# , ,

[DOSSIER Charte éthique RH : article 9/9] Dans le cadre de l’évolution de la fonction RH, François Geuze, Consultant expert en stratégie RH et Christian Sanchez, Directeur du Développement Social du groupe LVMH, proposent une Charte éthique RH. Neuf experts de la fonction RH et du management ont accepté de livrer leur lecture de chacun des articles.

 

Charte éthique RH – article 9

Pour développer la performance de l’entreprise, les services en charge des RH doivent maintenir un niveau de sécurité et de santé qui permette de travailler dans de bonnes conditions. Ils doivent  mettre en place des plans de prévention pour anticiper les risques, qu’ils soient physiques ou psychosociaux.

La bienveillance et la convivialité, permettent de faciliter la prise de recul et la compréhension du sens de l’entreprise.

En ce sens, les professionnels RH sont  acteurs de la responsabilité sociale dans l’entreprise.

 

La lecture de l’expert

La fonction RH est actuellement sous les projecteurs du digital, elle l’avait été sous ceux de business partner au risque de perdre le cœur de sa logique : l’humain.

Le terme ressources humaines présente le risque d’amener à considérer l’humain comme une variable d’ajustement, une ressource au même titre que des matières premières aussi nous préférons celui de Richesse humaine.

L’un des objectifs de la fonction RH est de développer une culture qui amène à voir dans chaque salarié son potentiel de développement de talents et compétences qu’un bon manager et une politique RH adaptée sauront faire émerger.

La bienveillance revient à la mode mais trop souvent comme pansement pour des salariés tiraillés entre burnout et harcèlement moral direct ou indirect sous la forme de mise au placard ou travail dépourvu de sens et d’intérêt. Nous la voyons comme une qualité permettant de tirer le meilleur de chaque salarié en lui faisant confiance, en lui permettant le droit à l’erreur et en lui montrant des signes de reconnaissance pour chaque progrès enregistré. La bienveillance n’est pas un sentiment mièvre ou une attitude molle et n’empêche nullement les recadrages nécessaires en cas d’erreurs ou comportements inadaptés répétés.

Ce climat de confiance permet de développer le bien-être par le développement du télétravail ou au moins de la possibilité d’avoir des horaires de travail souples. Il mise sur le soutien, l’accompagnement bien plus que sur la sanction et la menace, le partage et la collaboration avant la performance individuelle.

La santé physique et psychologique des salariés est la base d’un climat social serein et d’un corps social pouvant faire face aux tensions induites par des changements extrêmement rapide sans risquer l’explosion sociale à tout moment.

Ce bien-être est source de fidélité, d’engagement, de meilleure productivité par baisse des arrêts maladie et des comportements présentéistes mais aussi de la qualité de la marque employeur.

Les RH doivent être les garants de la qualité de ce « Travailler ensemble » et parfois du « vivre ensemble ».

Vincent BERTHELOT, Conseil Web Social

Ci-dessous, les 9 articles de la Charte éthique RH commentés par 9 experts de la fonction RH et du management

Crédits photo : © Flickr, Aurélien Glabas

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

Vincent BERTHELOT

Spécialiste de la digitalisation des RH
Vous avez envie de donner votre avis sur l’actualité de votre métier ? Une étude ou un point de vue à nous faire partager ? Contactez la rédaction par mail : contact[at]parlonsrh.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *