Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

5/5 (1 votes)

Réunions : comment se comportent les cadres français ?

# , , ,

Bird Office, plateforme de réservation d’espaces professionnels a mis en place courant janvier 2015, un grand sondage sur les comportements des cadres supérieurs français en réunion. Deux tendances émergent : le nomadisme et les nouvelles technologies. Découvrez les résultats dans l’infographie du jour.

 

Réunion : mode d’emploi

RegionsJobs s’était penché en partie sur le sujet à travers son étude « Métro, boulo, dodo… enquête sur la vie de bureau » où on apprenait que les salariés français avaient en moyenne une réunion de 30 minutes par semaine et que 50% la jugeaient utile de temps en temps, c’est dire l’engouement général !

Bird office a affiné le sujet du côté des cadres supérieurs :

  • 57% des réunions se passent hors de l’entreprise et principalement dans un café (32%) ou dans une salle louée pour l’occasion (25%)
  • La réunion parfaite pour les cadres serait de préférence un mardi (44%) et entre 9h et 11h (43%)
  • Pour 76% des personnes interrogées, ces réunions servent à faciliter la communication entre différents niveaux hiérarchiques

 

En revanche, les réunions après le boulot autour d’un verre sont jugées peu efficaces à 55%. Pour rappel, RegionsJobs révélait en septembre 2014 que 47% des personnes interrogées confirmaient ne jamais voir leurs collègues en dehors de l’entreprise : faut-il voir ici une réelle volonté de la part des Français de séparer vie privée et vie professionnelle ?

 

Des réunions à distance plébiscitées

Les cadres supérieurs français ont parfaitement intégré les nouvelles technologies : 65% jugent les réunions par téléphone ou Skype aussi efficaces que les réunions présentielles !

 

Entre nous, ne serait-ce pas une volonté secrète de pouvoir gérer ses autres dossiers en catimini sans subir le regard foudroyant du boss, de jouer à Candy Crush sans être vu par les collègues et d’arrêter de faire semblant d’être intéressé par le PowerPoint qui est projeté ? Vous ne serez ni les premiers, ni les derniers à y penser ou à le faire.

 

Pour le moment, on va laisser planer le mystère !

 

Crédit photo : Bird Office

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Thomas LARRÈDE

Responsable du pôle Community Management chez Parlons RH
Spécialisé dans la communication digitale, Thomas accompagne les acteurs RH dans le déploiement de leurs stratégies de communication sur internet. Diplômé de deux Master II en Politique de communication (UVSQ) et Métiers de l’information et de la communication (Institut Catholique de Paris), il a également acquis une expertise en rédaction de contenus et en communication interne.

4 Commentaires

  1. Christina Rebuffet le 25 février 2015

    Je suis d’accord avec le fait que les réunions à distance peuvent souvent être aussi efficaces que les réunions en présentiel (comme pour les séances de coaching en anglais, d’ailleurs…), mais il faut aussi penser que les réunions en face-à-face sont aussi l’occasion de se voir, de “papoter” avant ou après, de consolider les liens avec les collègues. C’est aussi un élément important dans l’efficacité d’une équipe. Si beaucoup de réunions peuvent se faire à distance, je serai hésitante à éliminer complètement la pratique des réunions en présentiel.

    Et il ne faut oublier qu’une réunion le vendredi après-midi, quelque soit le format, n’est jamais une bonne idée 🙂

    • Thomas LARRÈDE le 25 février 2015

      Je suis tout à fait d’accord avec vous Christina : oui les nouvelles technologies sont pratiques mais elles ne doivent pas éradiquer les réunions en présentiel pour autant. Si on enlève les rapports humains de notre journée de travail, ça serait effectivement assez tristounet !

  2. Martin le 26 février 2015

    57% de réunion hors de l’entreprise me paraît énorme ! A moins de compter le verre entre collègues comme une réunion (ce qui semble être le cas vu les 32% de réunions se tenant dans des cafés), j’ai du mal à comprendre et croire ces chiffres..

    peut être faut-il commencer par définir ce qu’on entend par “réunion” ?

    • Thomas LARRÈDE le 26 février 2015

      Je comprends votre scepticisme Martin. Peut-être que sous le terme « réunions », les séminaires sont compris dedans ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *