infographies RH

Vers une digitalisation plus responsable, plus technologique et plus attractive ? 

le 21 février 2023
digitalisation plus responsable

La transition numérique des entreprises est en marche. Ces dernières ont bien compris l’intérêt de la digitalisation sur leur performance, notamment dans un contexte d’urgence écologique et d’instabilité économique. Une infographie signée Inetum nous éclaire sur les nouvelles priorités de la digitalisation. Elle devrait devenir un levier de la transition écologique et un moteur d’attractivité en matière d’emploi. 

Le terme « digitalisation » fait partie intégrante du champ lexical de l’entreprise. Elle peut être définie comme un processus de transformation des objets, des outils ou encore des métiers par le biais de la technologie afin de les rendre plus performants. L’email, les boutiques en ligne, les paiements électroniques et même les réseaux sociaux sont des résultats de la digitalisation. La troisième édition de l’Etude de l’Observatoire du digital flow, réalisée par Inetum, entreprise de services et de solutions numériques en collaboration avec l’institut CSA vise à “rendre compte de l’évolution des enjeux liés à la digitalisation dans les entreprises avec un regard croisé entre les actifs occupés et les dirigeants”. 

Aujourd’hui, la digitalisation est pleinement ancrée dans le marché du travail et même identifiée comme un réel levier de performance. Toutefois, seulement 1 actif sur 2 estime que son entreprise est en avance en matière de digitalisation, tandis que 7 dirigeants sur 10 estiment être en avance sur le sujet. Cet écart de perception devrait encourager les entreprises à accélérer leur digitalisation. Pourtant, 27 % seulement des dirigeants d’ETI et de grandes entreprises déclarent vouloir le faire. Or, si l’on en croit l’infographie, les actifs attendent beaucoup de cette digitalisation : mieux répondre aux besoins des clients, gagner en autonomie, améliorer leurs conditions de travail et favoriser la collaboration. 

La digitalisation, encore trop peu intégrée aux politiques RSE des entreprises

L’étude met en lumière une tendance qui se dégage depuis quelques années déjà, et qui s’est notamment accélérée avec la crise sanitaire : l’engagement des actifs sur les questions liées à l’environnement. L’infographie nous apprend que 37 % d’entre eux souhaitent clairement que leur entreprise investisse dans des solutions permettant de réduire leurs dépenses énergétiques. En parallèle, l’infographie démontre que les entreprises sont conscientes de l’impact positif que la digitalisation peut avoir sur leur empreinte environnementale. En effet, 49 % des dirigeants estiment l’avoir réduite grâce à la transformation digitale. 

Pourtant, “seulement 21 % des entreprises affirment avoir entièrement intégré leur DSI ou équipe IT dans la définition de leur politique RSE”, selon Inetum. De nombreux défis devront encore être relevés si elles souhaitent participer à une digitalisation plus responsable. En tête de liste : l’accompagnement des collaborateurs, une réflexion éthique autour du traitement et du stockage des données ou encore l’évaluation des pratiques responsables. 

Nouvelles technologies : de plus en plus plébiscitées par les entreprises

Largement abordée lors du salon HR Technologies, l’acculturation aux nouvelles technologies demeure un enjeu majeur pour les entreprises. Comment en tirer le meilleur ? Vont-elles remplacer l’humain dans ses missions, voire certains métiers ? Des questions liées à leur utilisation subsistent et inquiètent. Toutefois, actifs et dirigeants semblent s’y habituer petit à petit, si l’on en croit l’infographie. Côté entreprises, elles sont nombreuses à vouloir en utiliser davantage. Les ETI et grandes entreprises pensent notamment à développer le cloud (89 %), la smart data (49 %) ou encore l’intelligence artificielle (34 %). Deux raisons principales expliquent ce choix : augmenter la rapidité des projets et améliorer la production industrielle. Les actifs eux, sont de plus en plus familiers avec les nouvelles technologies ce qui favorise leur confiance à l’égard des outils.

Selon Vincent Rouaix, Président-directeur général d’Inetum : “Cette acculturation aux nouvelles technologies notamment, favorise l’engouement dans la mise en œuvre de la digitalisation des activités, et la perception des impacts vertueux des technologies dans la vie au travail des actifs et des chefs d’entreprises.”

La digitalisation comme levier d’attractivité aux métiers du numérique pour les jeunes et les femmes

Enfin, dans un contexte de recrutement et de fidélisation tendu, entre guerre des talents et quiet quitting, la digitalisation pourrait être un moteur d’attractivité. En effet, les métiers du numérique, nés de la digitalisation, apportent du dynamisme à l’emploi ainsi que de nouvelles opportunités de carrière. Toutefois, ces métiers sont encore trop peu connus : 1 femme sur 2 seulement pense pouvoir y accéder, selon l’infographie. Des efforts de sensibilisation et d’acculturation restent encore nécessaires pour faire de la digitalisation une véritable opportunité de carrière, accessible à tous. Dans ce sens, 85 % des actifs pensent que sensibiliser les jeunes dès le plus jeune âge aux possibilités de carrières dans le secteur du numérique serait un bon début. 

“Cette étude confirme que dans un contexte tendu, tant sur les questions économiques qu’écologiques, la digitalisation s’impose comme un levier de performance et de confiance des entreprises, s’appuyant notamment sur un phénomène d’acculturation interne de plus en plus fort”, conclut Vincent Rouaix.

Source : Inetum



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Revue du web #488: emploi des seniors, engagement, management
revues du web RH

Revue du web #488 : emploi des seniors, engagement et management

Cette semaine, l’emploi des seniors est à la une de la revue de web, après l’échec des négociations au sujet du projet d’accord patronal. Le management et l’engagement font aussi l’actualité.

L’engagement mutuel et la transformation personnelle sont liés
interviews Bernard Coulaty

Bernard Coulaty “L’engagement mutuel et la transformation personnelle sont intrinsèquement liés”

Comment RH et managers peuvent-ils équilibrer technologie et humanité pour encourager l’engagement ? À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, “Engager pour transformer”, nous avons...

Revue du web #486 : professionnels des RH, inclusion et RSE
revues du web RH

Revue du web #486 : professionnels des RH, inclusion et RSE

Cette semaine, les professionnels des RH sont à la une de la revue de web, avec un chiffre inquiétant : 56 % des cadres RH ont exprimé le souhait de changer d’emploi dans les douze prochains mois.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH