infographies RH

Télétravail et lieu de vacances : mythe ou réalité ?

le 11 mai 2021
Télétravail et lieu de vacances mythe ou réalité

Alors que le télétravail s’est imposé comme le mode de travail principal des collaborateurs depuis les différents confinements, la volonté de retourner au bureau est de plus en plus forte. Pourtant, certains privilégiés profitent du travail à distance… En vacances ! Ce mode de travail, est-il un intermédiaire pour les salariés qui peinent à trouver un équilibre entre le télétravail et le présentiel ? L’enquête d’Opinionway pour le groupe Pierre & Vacances nous en dit plus sur l’opinion des Français sur le travail nomade. 

 

Télétravail et vacances : des opposés qui s’attirent ?

Nous le savons, un des plus grands chamboulements de la pandémie a été la mise en place imposée du télétravail aux entreprises. La plupart des salariés estimaient, du moins avant le confinement, qu’il fallait au moins 1,4 jours en télétravail par semaine.

Il est évident qu’aujourd’hui le télétravail commence à peser sur le moral de certains salariés. D’autres ont tiré profit de la situation actuelle pour tester le télétravail depuis un lieu de vacances. En effet, 54 % des Français estiment que le télétravail permet de partir plus fréquemment en vacances et de rallonger les week-ends.

Une tendance qui n’a pas échappé à certaines entreprises spécialisées comme le groupe Pierre & Vacances Center Parc. Le Directeur Général, Grégory Sion, est formel : “Les Français ont envie de profiter d’un cadre de travail agréable, hors de leur domicile.” Dès le 1er déconfinement, le groupe a lancé une offre télétravail disponible dans 24 destinations.

Il ne faut pas oublier que le travail à distance présente un avantage qui n’est pas négligeable : la flexibilité. De plus, la mise en place du flex-office permet aux salariés de disposer davantage de possibilités de mobilité. 

Télétravailler depuis un lieu de vacances pourrait également répondre à la problématique du développement des risques psychosociaux qu’encourent un télétravailleur régulier. Entre hyper-connectivité et sentiment d’isolement, un lieu avec un cadre plus agréable rendrait-il plus facile le travail à distance ? Les Français semblent le penser !

Parmi les destinations, certains collaborateurs ont fait leur choix ;

  • 44 % choisissent la campagne,
  • 29 % optent pour la mer,
  • 13 % préfèrent changer de ville,
  • 12 % aiment s’isoler à la montagne.

Télétravail et lieu de vacances font donc bon ménage ! Mais que dit la loi à ce sujet ?

 

Focus juridique : faire du télétravail depuis son lieu de vacances

Il existe peu de jurisprudence en la matière. Avant la crise sanitaire, certains se demandaient s’il était possible de coupler télétravail et jours fériés. Selon les textes, la loi n’empêche pas d’effectuer le télétravail depuis un lieu différent de son domicile. Il est donc légitime que plus de la moitié des Français considèrent que le travail à distance donne la possibilité de bénéficier d’un logement plus agréable et plus connecté à la nature.

Cela reste avant tout une affaire de confiance entre le collaborateur et l’employeur. Il est évident que les abus qui pourraient remettre en cause le télétravail sont à proscrire. Pour réglementer la pratique du télétravail, les dirigeants doivent mentionner tous les détails dans les chartes relatives. Plus le cadre est posé, mieux c’est, autant pour le salarié que pour les managers ! 

Nous arrivons donc à la définition du travailleur nomade. Celui-ci est caractérisé par le fait que le mode de vie professionnelle est à la fois souple et libre. Bien avant le confinement, certains travailleurs étaient déjà considérés comme travailleurs nomades, notamment les indépendants, freelances et les auto-entrepreneurs. Les salariés adoptent de plus en plus ce mode de travail, car beaucoup d’entre eux ne sont plus cantonnés à un seul lieu de travail fixe.

Le travail nomade se révèle être une option de choix pour déterminer un mode d’organisation favorable aux salariés. Les entreprises ont d’ailleurs tout à y gagner : 1 Français sur 2 estime être plus productif depuis un lieu réservé aux vacances ou aux week-ends. 

 

Le travail nomade, un mode d’organisation plébiscité par les jeunes

Ce mode de travail n’est pas pour déplaire aux jeunes qui ont soif d’aventures dans leur vie professionnelle. En effet, chez les 18/34 ans, 18 % d’entre eux considèrent que le travail nomade permet de découvrir une nouvelle région ou une nouvelle ville. Néanmoins, il serait présomptueux d’avancer que faire du télétravail depuis son lieu de vacances ne comporte que des avantages. Si les jeunes apprécient le travail nomade, qu’en est-il de celles et ceux qui ont fondé un foyer ? 

Bien que 72 % des collaborateurs interrogés estiment que le télétravail donne la possibilité d’optimiser la gestion du temps entre vie professionnelle et vie personnelle, force est de constater qu’aujourd’hui, cela semble moins évident.

De plus, le travail nomade soulève une question essentielle : qu’advient-il des personnes qui n’utilisent pas ou n’ont pas accès à internet ? Malgré que pour 36 %, le télétravail offre la possibilité de changer quotidiennement d’environnement, nous devons ajouter une nuance à ce pourcentage. Le travail nomade est positif si plusieurs critères sont respectés.

 

Faire du télétravail depuis son lieu de vacances n’est pas un mythe ! Cependant, ce mode de travail ne correspond pas à tout le monde. Si certains prônent le travail nomade, d’autres ont davantage besoin d’interactions spontanées avec les collègues. Comment concilier le besoin de s’évader et celui de se rapprocher ? Certaines entreprises s’adaptent aux changement en optant pour une organisation plus « hybride ». Un véritable travail d’équilibriste se joue entre  le télétravail et le présentiel. Tout est étudié afin de préserver le plus possible le bien-être des collaborateurs. Par ce biais, les employeurs développent également le sentiment d’appartenance, élément-clé qui permettra une fidélisation sur le long terme. 

 

Télétravail et lieu de vacances

Source : Tom.Travel

[news_cta]


Par Cindy HARIMANANA
Cindy est Community Manager au sein du pôle Social Media de Parlons RH. Elle a un objectif : vous proposer des idées novatrices. Sa veille quotidienne en social média et en RH lui permet d’appréhender les nouvelles pratiques digitales, de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies de communication inédites. Diplômée d’un Master 2 en Édition et Communication, son expérience à l’international lui a permis d’acquérir des fortes compétences en rédaction de contenus.

Sur les mêmes sujets

Le développement des compétences une priorité pour les DRH
infographies RH

Le développement des compétences : une priorité pour les DRH

En 2020, 79% des dirigeants craignaient qu’un manque de compétences menace la future croissance de l’entreprise contre 63% en 2014. En 2021, le développement des compétences est une priorité.

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers, êtes-vous prêts ?
infographies RH

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers êtes-vous prêts ?

Depuis le 9 juin 2021, les collaborateurs peuvent revenir en entreprise. Les DRH et managers sont-ils prêts pour le grand retour ? Axys Consultants a mené l’enquête.

[PARLONS RH] Blog - Revue du web 354 management, formation et qvt
revues du web RH

Revue du web #354 : Management, Formation et QVT

Même si les grandes vacances ont officiellement commencé, vous n’avez peut-être pas encore plié bagages pour décompresser ? Parfait, vous avez donc le temps de faire le point sur les sujets...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH