Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Le télétravail lors des ponts de mai par Bureaux à partager
5/5 (3 votes)

Le télétravail ou comment concilier travail et ponts de mai

# , ,

Le mois de mai est marqué par plusieurs jours fériés donnant lieu en 2019 à autant de ponts. Un salarié sur deux en a d’ailleurs profité pour poser congés payés et RTT. “Les ponts de mai qui freinent l’activité des entreprises” est-il un adage qui ne se conjuguera bientôt qu’au passé ? En effet, avec l’assouplissement du régime juridique du télétravail, concilier vie professionnelle et vie privée en mai est-il en passe de devenir un jeu d’enfant ?

 

Le télétravail contribue au bien-être des collaborateurs

Cette année, le mois de mai a été particulièrement riche en ponts avec deux jours fériés tombant un mercredi. Mais d’après un sondage de l’agence d’intérim Qapa, 47 % des Français ont choisi de ne pas en profiter. Une pratique plus généralisée du télétravail au sein des entreprises pourrait-elle changer la donne dans les années à venir ?

Bureaux à partager qui nous propose l’infographie ci-dessous, explique que le « digital nomadisme » permettrait en effet de mieux concilier travail, voyage et loisirs en offrant la possibilité aux collaborateurs de réaliser leurs missions n’importe où et de n’importe quel terminal… à condition d’être connecté à Internet.

Cette pratique ne manque pas d’avantages puisqu’elle permet de :

  • réduire le nombre d’heures passées dans les transports pour se rendre sur son lieu de travail ;
  • diminuer l’émission de CO2 ;
  • contribuer au bien-être des salariés, un sentiment partagé par 56 % des femmes et 43 % des hommes interrogés.

 

Pour 40 % des collaborateurs, l’entreprise ne prend pas en compte l’équilibre vie professionnelle / vie privée

Cependant d’après une étude Targus, 18 % des salariés déclarent que leur employeur autorise certes le télétravail, mais qu’il n’en fait pas pour autant la promotion. 24 % des sondés déclarent, quant à eux, que cette pratique est bel et bien encouragée dans leur entreprise, notamment grâce à la mise à disposition d’outils numériques tels que des ordinateurs portables ou encore des smartphones et tablettes.

Le télétravail apparaît également comme un moyen favorisant l’équilibre vie professionnelle / vie privée. Mais 40 % des Français estiment que leur entreprise ne prend pas suffisamment en compte ce point.

Dans un communiqué, Lisa O’Keeffe, Head of engagement chez Targus, rappelle un basique : « Le monde du travail est en train de changer. Les employés de tous les secteurs s’attendent à une expérience de travail plus souple et plus enrichissante, qui ne repose pas uniquement sur des horaires stricts du lundi au vendredi entre 9h et 17h. »

Pour l’heure, 29 % des salariés auraient bénéficié du télétravail en 2018 contre 25 % un an plus tôt, révèle la 2e édition de l’étude sur le télétravail réalisée par Malakoff Mederic. Qu’en sera-t-il en 2019 ?

 

Rien n’est totalement perdu pour les collaborateurs et leurs employeurs qui peuvent s’essayer au télétravail en juin avec le pont de l’Ascension (31 mai) et le lundi de Pentecôte (s’il est férié et chômé). D’autant qu’il existe pas moins de 700 espaces de coworking dans toute la France. Vie pro / vie perso, allons-nous vers un meilleur équilibre ?

Source : Bureaux à partager

 

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Aurelya BILARD

Journaliste, Aurélya multiplie les expériences au sein de startups et pure players, avant de s’orienter vers le brand content en freelance. Après avoir traité de nombreux sujets dans les domaines du recrutement et de la formation pour le compte d’un jobboard, elle rejoint Parlons RH en tant que rédactrice RH. Diplômée d’une Licence d’Histoire à la Sorbonne, elle est aussi titulaire d’un Certificat de qualification aux métiers du journalisme (ESJ Paris).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *