infographies RH

Réseau social d’entreprise : 10 raisons de s’y mettre

le 25 novembre 2014

Si vous n’avez pas encore déployé un réseau social dédié à votre entreprise (RSE), rassurez-vous ! Vous n’êtes pas le dernier : 25% des entreprises du CAC 40 n’en avaient pas en septembre 2013 (source : JDN Tech). Voici donc les 10 bonnes raisons de faire le grand saut, selon Zyncro qui œuvre pour améliorer la communication et la collaboration au sein des structures.

Les bonnes raisons pour implémenter un RSE, pour Zyncro

L’ordre de ses gains n’est, évidemment, pas le même pour chaque organisation…

  1. Aligner sa culture d’entreprise
  2. Améliorer les process
  3. Localiser les expertises
  4. Optimiser la gestion des connaissances (et entrer dans l’ère du knowledge management avec un bon outil)
  5. Motiver les employés
  6. Innover
  7. Ecouter ses employés
  8. Améliorer la mobilité
  9. Améliorer la productivité
  10. Augmenter les bénéfices
Tous ces bénéfices ne peuvent cacher les écueils si ce projet, comme tous les autres d’ailleurs, n’est pas bien préparé.

 

Les étapes à ne pas négliger, par Madame Bon Sens

 

La mise en place d’un réseau social d’entreprise (RSE) et sa réussite nécessitent en amont la rédaction d’un cahier des charges complet pour faire le point sur toutes les fonctionnalités souhaitées, afin de bien choisir la solution adaptée. Nous attirons spécifiquement votre attention sur la protection des données confidentielles.
Une véritable campagne de communication, un accompagnement et une formation adaptée à chaque profil de collaborateur seront les étapes incontournables pour l’adhésion à ce type de projet d’entreprise. Afin de fédérer une communauté composite, chaque collaborateur sera tenu a minima de participer à celle-ci, et parfois même de l’animer.
Le top management devra montrer l’exemple et, au quotidien, l’entreprise ne pourra faire l’économie d’un (ou plusieurs) community manager pour faire vivre cette communauté ; il sera soutenu par des ambassadeurs ou tout au moins des collaborateurs actifs maîtrisant les bonnes pratiques.
Et vous, voyez-vous d’autres bonnes raisons pour déployer ce type d’outil collaboratif ?

 

NB : 2 sources complémentaires intéressantes

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter 



site2014-12-11 17:46:16
félicitations pour ton blog, je prends toujours beaucoup de plaisir à te lire
Coline Sallois2014-12-12 14:58:01
Merci beaucoup Géraldine pour ton message que je transmets à toute la team Parlons RH. Merci pour ta fidélité et belle fin de semaine.

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de la revue du web #407 : Quiet quitting, recrutement et IA
revues du web RH

Revue du web #407 : Quiet quitting, recrutement et IA

La tendance RH du moment ? Le quiet quitting. Les entreprises peinent à recruter des cadres. L’IA peut sembler une solution, mais à manier prudemment.

webinar-coaching-digital
webinars

[WEBINAR] Coaching digital : quels impacts pour quel ROI ?

Face aux bouleversements de l’organisation du travail, les entreprises ont déjà pu constater les atouts indispensables du coaching : meilleure efficacité opérationnelle de l’organisation,...

Visuel du 2e épisode de PASSION DRH, avec Nicolas Recapet du Groupe Talan
podcasts

[Podcast] PASSION DRH, épisode 2 : Nicolas Recapet, Groupe Talan

Dans ce 2e rendez-vous de PASSION DRH, nous partons à la rencontre de Nicolas Recapet, Directeur de l’Organisation et des Ressources Humaines du Groupe Talan. Du petit garçon élevé loin des grandes...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH