infographies RH

Enquête de satisfaction annuelle : 10 conseils pour sonder vos collaborateurs avec succès

le 14 mai 2019
Enquête de satisfaction annuelle 10 conseils pour sonder vos collaborateurs avec succès

Pour les organisations, les enquêtes de satisfaction annuelle et les feed-back plus récurrents – quels qu’en soient les enjeux ou le sujet (QVT, transformation digitale, évaluation des besoins de formation, mesure du climat social, etc.) – ont une importance stratégique. Dans un contexte de guerre des talents, améliorer la performance globale de l’entreprise passe immanquablement par le soin accordé au bien-être de ses collaborateurs ou l’augmentation du taux de rétention. Et pour ça, quoi de plus logique que de les interroger sur leurs ressentis quotidiens vis-à-vis de leur expérience collaborateur ? Dans l’infographie ci-dessous, Zestmeup donne 10 conseils pour proposer des enquêtes performantes.     

 

Ne pas abuser du temps des collaborateurs lors des enquêtes de satisfaction annuelle

Ces clients internes de la DRH que sont les collaborateurs sont probablement sur sollicités : un internaute français reçoit en moyenne 39 mails par jours, hors spam (chiffres www.arobase.org). L’enquête qui va leur être adressée risque fort de passer à la trappe si à son ouverture vos collaborateurs constatent un nombre trop important de questions. Le temps nécessaire pour répondre va être déterminant pour le nombre de réponses recueillies :

  • 80% de taux participation en moyenne pour les sondages de moins de 7 minutes,
  • 83% de taux de réponse en moyenne pour les sondages de moins de 12 questions.

 

Les sondages internes ont mauvaise réputation chez les collaborateurs

Il  existe a un écart de perception entre les collaborateurs et les managers à prendre en compte dans le cadre d’une enquête interne :

  • 48% des collaborateurs ne pensent pas que les sondages sont une représentation fidèle de la réalité,
  • 52% des managers seniors estiment au contraire qu’ils fournissent une idée très précise de la réalité.

D’ailleurs, parmi les managers, 80% assurent un suivi actif des sujets remontés. Et plus leur implication est importante plus les taux d’engagement augmentent au sein de l’organisation :

  • 63% de taux d’engagement lorsque les managers prennent des mesures en fonction des résultats des sondages,
  • 20% de taux d’engagement les managers n’agissent pas sur les sujets évoqués.

 

infographie enquête de satisfaction annuelle
Source : Zestmeup


Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

revues du web RH

Revue du web #401 : Emploi, télétravail et syndrome de l’imposteur

Les cadres ont été augmentés. Le télétravail est une « norme » pour les jeunes diplômés. Les salariés font face au syndrome de l’imposteur.

Visuel du 2e épisode de PASSION DRH, avec Nicolas Recapet du Groupe Talan
podcasts

[Podcast] PASSION DRH, épisode 2 : Nicolas Recapet, Groupe Talan

Dans ce 2e rendez-vous de PASSION DRH, nous partons à la rencontre de Nicolas Recapet, Directeur de l’Organisation et des Ressources Humaines du Groupe Talan. Du petit garçon élevé loin des grandes...

DRH-altérité
tribunes

DRH : l’altérité comme alternative

Le développement de l’altérité doit être LA mission du DRH : constituer une diversité de talents, mais aussi cultiver sa propre rareté.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH