tribunes

Entretiens RH et managériaux : comment favoriser le dialogue en entreprise ? 

le 19 octobre 2022
entretiens-RH-manageriaux

Véritables temps d’échanges et de partage entre le collaborateur et son manager, l’entretien RH et l’entretien managérial représentent un levier de performance précieux pour les entreprises. Mais selon une étude menée par Welcome to the Jungle, 3 salariés sur 10 ne se sentent pas en mesure de s’exprimer librement lors de ces échanges. Alors, que mettre en place pour exploiter pleinement le potentiel des entretiens RH et managériaux et ainsi favoriser le dialogue en entreprise ?  

Que ce soit pour le collaborateur, le manager et même pour les entreprises, les entretiens présentent de nombreux enjeux. Gain de reconnaissance, conformité légale, amélioration du bien-être et fidélisation : des entretiens bien menés et réguliers sont de véritables outils pour accompagner la performance des équipes, et donc de l’entreprise. 

Entretiens RH et managériaux : on fait le point  

Tout au long de sa vie en entreprise, le quotidien du collaborateur est rythmé par des moments d’échanges managériaux et RH.  Mais quelle différence ?  Les entretiens managériaux rythment le quotidien du salarié et permettent d’instaurer des moments d’échange privilégiés avec le manager. Ces rendez-vous favorisent un meilleur suivi et accompagnement du collaborateur au quotidien. Quant aux entretiens RH tels que les entretiens annuels et professionnels, ils permettent de faire le point avec le collaborateur sur le poste occupé et envisager son futur professionnel au sein de l’entreprise. 

Qu’ils soient RH ou managériaux, nous vous proposons ici un tour d’horizon des principaux entretiens rencontrés en entreprise. 

Les entretiens managériaux indispensables pour un suivi de proximité 

Plusieurs types d’entretiens managériaux peuvent s’inscrire dans votre politique RH et permettront de favoriser les échanges entre manager et collaborateurs. 

L’entretien annuel d’évaluation 

L’entretien annuel, également appelé entretien d’évaluation, a pour objectif de dresser le bilan d’une période écoulée et de définir les nouveaux objectifs. C’est également le moment idéal pour évaluer la qualité du travail du collaborateur. Il a lieu tous les ans, entre le collaborateur et son responsable hiérarchique. Afin que ce rendez-vous soit un succès, il est essentiel de le préparer en amont.

L’entretien one to one

L’entretien de suivi, appelé également le one to one, permet d’évaluer l’avancée du collaborateur dans ses projets et l’atteinte de ses objectifs. L’entretien one to one favorise le management de proximité et renforce les liens entre collaborateur et manager. Il est mené par le manager de façon régulière (hebdomadaire ou bi-mensuel selon les besoins) et permet de ne pas attendre l’entretien annuel d’évaluation pour suivre l’avancée et l’atteinte ou non des objectifs. Cet entretien n’est pas nécessairement long, 30 minutes peuvent suffire.  

L’entretien de feedback

L’entretien de feedback a pour but de faire des retours constructifs sur les savoir-être et les compétences techniques du collaborateur afin que celui-ci puisse progresser et s’améliorer. Cet entretien est également un levier de reconnaissance pour les salariés. Pour un retour constructif, le manager peut solliciter des retours sur le travail et le comportement du collaborateur auprès de ses pairs. On parle ici d’entretien de feedback 360. 

L’entretien de motivation

L’entretien de motivation ou remotivation est la porte d’entrée pour communiquer avec le salarié démotivé. Le principal intérêt de ce rendez-vous va être de redonner du sens aux missions du collaborateur. Cela va être l’opportunité pour le manager de repérer les raisons de la démotivation et apporter des solutions adaptées. Il doit avoir lieu dès les premiers signes de démotivation (baisse de la productivité, repli sur soi).

Les 3 entretiens RH à connaître 

Ces entretiens RH, fréquemment rencontrés en entreprise, soulèvent plusieurs enjeux : 

  • assurer les perspectives d’évolution professionnelle du collaborateur ;
  • préserver la santé et la sécurité de l’employé ;
  • apporter les moyens et solutions nécessaires pour réaliser les missions dans les meilleures conditions 

L’entretien professionnel

L’objectif de ce temps d’échanges est de faire le bilan du parcours professionnel et de définir les perspectives d’évolution professionnelle du collaborateur. Le responsable hiérarchique doit profiter de ce moment pour faire un état des lieux de la validation des acquis de l’expérience professionnelle et donner des informations concernant l’activation du compte personnel de formation. 

L’entretien professionnel concerne l’ensemble des salariés français, quel que soit le secteur d’activité, sa typologie de contrat ou encore son ancienneté. Il doit avoir lieu tous les 2 ans à compter de la date d’arrivée du collaborateur dans l’entreprise ou à la suite d’une longue absence (maladie, maternité…).  

L’entretien annuel de suivi en forfait jour

L’entretien annuel de suivi en forfait jour a pour objectif d’évaluer la charge de travail, l’organisation du travail, la rémunération et la conciliation entre la vie personnelle et la vie professionnelle du collaborateur en forfait jour.  Mené par le RH ou le manager, il doit avoir lieu tous les ans. Il peut être réalisé lors de l’entretien annuel d’évaluation.

L’entretien de suivi en TT

L’entretien de suivi en télétravail sert à vérifier que le salarié bénéficie de bonnes conditions de télétravail : bon équilibre vie privée-professionnelle, équipements, relations avec les collègues… Il doit avoir lieu tous les ans avec le responsable hiérarchique, notamment lors de l’entretien annuel. 

3 conseils pour préparer vos entretiens annuels d’évaluation

L’entretien annuel d’évaluation représente l’entretien le plus souvent réalisé en entreprise. Un moment clé entre manager et salarié pour faire le point sur l’année écoulée et fixer les objectifs sur l’année suivante. Afin de tirer profit au maximum de ces rendez-vous, il est essentiel d’accompagner les managers dans cet exercice pas toujours évident. 

Définir en avance les contours de l’entretien

Véritable temps fort pour le manager et le collaborateur, il est essentiel que les deux partis préparent en amont ce moment d’échanges. En tant que RH, vous êtes le chef d’orchestre de cette campagne d’entretiens et vous devez vous assurer de son bon déroulement.  

Prenez donc le temps de définir avec vos managers la période la plus adaptée pour réaliser les périodes d’entretiens. Par exemple, évitez les périodes de “rush” ! La date doit être connue du collaborateur minimum 15 jours avant le jour J afin que les partis soient préparés et efficaces. 

Pour bien cadrer et donner un coup de pouce à vos managers, n’hésitez pas à définir en amont la durée de l’entretien. Généralement, un entretien qualitatif et complet dure minimum une heure et demie.  

Préparer une ligne directrice en amont

Malgré l’importance de l’entretien annuel, il peut arriver que certains managers ne sachent pas quels sujets aborder et ainsi passer à côté d’informations essentielles. En tant que RH, vous avez le rôle de boussole des managers et devez leur indiquer la bonne direction. Pour cela, il est essentiel de préparer une trame d’entretien annuel en amont. 

Cette trame peut comporter les éléments suivants : 

  • Le bilan de l’année écoulée 
  • Les réussites et difficultés rencontrées 
  • Les projections pour l’année à venir  
  • Le projet professionnel 

Attention cependant, les entretiens sont individualisés et l’approche doit donc être propre à chacun des collaborateurs. Cette trame n’est qu’une base pour donner la ligne directrice à vos managers, mais l’entretien doit être personnalisé au maximum. 

Adopter la bonne posture

Pour que l’entretien se déroule au mieux, le manager doit adopter une attitude positive, bienveillante et une écoute active. Le collaborateur doit se sentir libre d’exprimer son avis et ne pas se sentir jugé ou incompris. 

Le manager doit également avoir une posture rassurante quant aux craintes et doutes du collaborateur. Ses questions doivent être bien prises en compte et amener à des actions concrètes afin d’entretenir la relation de confiance entre le manager et le salarié. C’est l’occasion de leur montrer que leur N+1 est présent pour les écouter et les aider à avancer. 

Zoom sur l’entretien one to one  

Pour suivre de manière plus régulière les collaborateurs, les managers doivent mettre en place des entretiens one to one. Ces entretiens permettent d’instaurer des moments d’échanges et de coaching privilégiés, de faire grandir et progresser les individus au sein du collectif et simplifier la préparation des entretiens annuels.  

Ces échanges réguliers ont de nombreux avantages :  

  • Pour le manager 

Ces entretiens one to one permettent de créer et entretenir une relation de confiance entre le manager et ses collaborateurs. Ils ont le sentiment d’être écoutés, pris en compte et le responsable peut ainsi être au fait des ressentis et besoins en temps réel.  

Ces entretiens permettent également aux managers d’affirmer leur rôle. Consacrer du temps à leurs collaborateurs, c’est aussi leur signifier leur valeur au sein de l’entreprise. 

Ce climat de confiance entraîne ainsi un cercle vertueux durable : meilleure cohésion d’équipe, meilleure performance…  

Une parole libérée permettra d’anticiper et de stopper rapidement d’éventuels points de frustration qui pourraient nuire à la performance des équipes. 

  • Pour le collaborateur  

Selon une étude menée par Gallup, l’engagement est bien plus élevé chez les collaborateurs qui rencontrent leur manager au moins une fois par semaine. Ces moments d’échanges stimulent la productivité et favorisent les relations au travail. Les collaborateurs sont plus épanouis, donc plus performants.

  • Pour l’entreprise  

Mettre en place des 1 to 1 réguliers au sein de l’entreprise permet de favoriser le management de proximité et ainsi la remontée d’informations entre les différents acteurs et services.  Ces échanges réguliers seront bénéfiques à la performance de l’entreprise grâce à un meilleur suivi des projets et des objectifs et l’amélioration de l’engagement des collaborateurs. 

Amélioration de la QVCT, fidélisation, marque employeur : ces échanges créent finalement un cercle vertueux précieux autour de l’engagement et de la performance. 

Crédit photo : Shutterstock / Gyorgy Barna



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

podcasts

[PODCAST] Bougeons Les Lignes, épisode 4 : l’approche compétence

Dans l’épisode 4 du podcast Bougeons Les Lignes !, nous analysons les enjeux de l’approche compétence pour les RH et les entreprises.

infographie intérim France perceptions
infographies RH

L’intérim, une alternative de plus en plus séduisante aux yeux des français ?

Une étude, réalisée par le Groupe Partnaire avec l’institut Opinionway, révèle les enjeux et les perceptions de l’intérim en France. Retour sur l’infographie qui résume les...

actualités RH

Package de rémunération globale : comment le muscler pour gagner la guerre des talents ?

Les candidats sont en position de force. Comment les attirer ? La clé pourrait être un package de rémunération globale différenciant.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH