tribunes

Bien-être en entreprise : et si on se remettait au sport ?

le 02 mars 2017
Bien-être en entreprise et si on se remettait au sport

Le sport c’est bien connu, c’est bon pour la santé. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’encourager sa pratique dans l’entreprise améliore la productivité des salariés. En pratique, cela passe par l’organisation d’événements mettant en valeur la  cohésion et l’esprit d’équipe ou, plus simplement, par la mise en place d’installations adaptées à une pratique individuelle régulière. Alors, le sport un moyen simple et efficace de muscler sa politique RH ? Tous les coachs vous diront oui ! Mais on n’obtiendra rien sans faire quelques petits efforts

 

Être sportif, c’est productif !

Pendant les premières assises européennes du sport en entreprise organisées par le Medef et le Comité National Olympique et Sportif Français, le cabinet Goodwill Management a présenté un rapport sur l’impact de l’activité physique dans l’entreprise. Commandé par les 2 organisations, ce document présentait pour la première fois de façon concrète l’impact économique du sport en entreprise. Et les chiffres ont parlé ! Un employé pratiquant une activité sportive augmente sa productivité de 6% à 9%,  soit une amélioration de sa rentabilité nette entre 1% et 14%. Mais ce n’est pas tout ! A titre individuel, chaque personne économiserait entre 30 et 34€ par an sur ses frais de santé.
 

 

Une mise en place simple

Les employeurs comme les employés ont donc tout à gagner à promouvoir une pratique sportive sur un lieu de travail. Pourtant, de telles initiatives restent encore l’apanage des grandes entreprises du secteur tertiaire généralement situées dans de grands centres urbains. Pour faire bouger les lignes, il suffirait de peu de chose. Une heure de temps libre dans la semaine, installer une douche, allonger la pause déjeuner… Autant de petits aménagements faciles à mettre en place, peu coûteux en organisation, qui s’avéreront finalement très rentables.

 

Le sport, ambassadeur du « team spirit »

Le sport en entreprise peut également améliorer la cohésion de groupe. Il suffit pour cela d’organiser une activité nécessitant la composition d’une équipe. Il est bien sûr possible de s’orienter vers l’organisation de la traditionnelle partie de Football, de Volley-Ball ou de Basket. Mais il y a fort à parier qu’une telle initiative ne rencontrera peut-être pas le succès escompté si les deux équipes font partie de la même entreprise. La mise en compétition interne pourrait même devenir source de tension. Heureusement, il existe d’autres solutions plus connectées pour mettre en valeur l’esprit d’équipe.

 

Une application motivante

Surfant sur la mode du running, l’application SquadR permet de faire la course avec son voisin de bureau. Le principe est simple : réunir les collaborateurs les plus motivés pour courir au sein d’équipes qui se mesurent les unes aux autres. Le classement s’effectue en fonction du nombre de kilomètres parcourus et de la vitesse atteinte. Grâce au Tracking GPS, les parcours effectués sont automatiquement enregistrés pour permettre à chacun de courir quand il le souhaite, quand il le veut et sans contraintes d’horaires. Une compétition peut durer une année, mais il est également possible d’organiser de petits challenges hebdomadaires pour permettre aux plus récalcitrants de tester le concept.

 

Un challenge pour toutes les entreprises

De la course entre collègues à la compétition sportive entre sociétés, il n’y a qu’un pas qui a été franchi en 2017 par la Fédération française de sport d’entreprise. Via une inscription en ligne, la FFSE permet à toutes les entreprises de France de relever des challenges dans plusieurs sports comme la course, la marche ou le vélo. D’une durée de 12 mois (du 1er janvier au 31 décembre 2017), la compétition permet de promouvoir l’activité physique sur le long terme et de motiver les participants grâce à l’actualisation régulière des classements. Chaque mois, des prix récompenseront les meilleurs et les plus belles progressions.

 

Promouvoir le sport pour promouvoir le business

Applications, rassemblements, installations… Les solutions ne manquent pas pour promouvoir l’activité physique dans l’entreprise. A l’heure où Paris est en course pour accueillir les JO de 2024, et que Marseille a été désignée comme capitale européenne du sport en 2017, les entreprises ont aussi leur rôle à jouer pour montrer que la France reste un pays attaché aux valeurs du sport et à l’accueil de ces grands événements.

De grands événements susceptibles de muscler aussi le chiffre d’affaires de nombreuses entreprises…

 

Crédit photo : © Shutterstock / kstudija

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de la revue du web #407 : Quiet quitting, recrutement et IA
revues du web RH

Revue du web #407 : Quiet quitting, recrutement et IA

La tendance RH du moment ? Le quiet quitting. Les entreprises peinent à recruter des cadres. L’IA peut sembler une solution, mais à manier prudemment.

webinar-coaching-digital
webinars

[WEBINAR] Coaching digital : quels impacts pour quel ROI ?

Face aux bouleversements de l’organisation du travail, les entreprises ont déjà pu constater les atouts indispensables du coaching : meilleure efficacité opérationnelle de l’organisation,...

Visuel du 2e épisode de PASSION DRH, avec Nicolas Recapet du Groupe Talan
podcasts

[Podcast] PASSION DRH, épisode 2 : Nicolas Recapet, Groupe Talan

Dans ce 2e rendez-vous de PASSION DRH, nous partons à la rencontre de Nicolas Recapet, Directeur de l’Organisation et des Ressources Humaines du Groupe Talan. Du petit garçon élevé loin des grandes...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH