infographies RH

Bien-être au travail : quels leviers pour l’améliorer ?

le 15 mai 2018
Bien-être au travail infographie EDENRED

Le bien-être au travail est cité par près de 6 salariés français sur 10 comme étant la priorité absolue en entreprise, suivi de près par les conditions de travail. Il n’est donc pas étonnant que les dirigeants d’entreprise s’en servent de plus en plus comme un argument pour se démarquer de la concurrence dans la course aux talents. Edenred explore quelques idées à mettre en place en entreprise pour l’améliorer.

La déconnexion

Depuis 2017, le droit à la déconnexion fait partie du Code du Travail et devient donc un droit pour tous les salariés. Une loi nécessaire tant la frontière entre vie professionnelle et vie privée devient poreuse avec les outils numériques. Malgré cette obligation légale, plus de la moitié des cadres français pensent que leur entreprise « devrait mieux appliquer le droit à la déconnexion », notamment en durcissant les restrictions sur les horaires d’envoi des mails. Pour 4 Français sur 10, pouvoir totalement se déconnecter de son travail réduirait leur niveau de stress.

Les nouveaux modes de travail

L’hyperconnectivité n’a pas que des mauvais côtés : les nouvelles technologies permettent aussi aux collaborateurs de ne plus être restreints à un lieu pour travailler. Le télétravail (travailler à distance) et le flex office (liberté dans le choix du poste de travail) connaissent un succès grandissant car ils permettent aux salariés de maîtriser leur environnement de travail, de l’adapter en fonction de leur méthode de travail personnelle, et de raccourcir leur temps de trajet. Ainsi un quart des salariés pratique le télétravail, et 2/5 des salariés sont prêts à travailler en flex office. Le télétravail, notamment, est vu comme le grand sauveur en cette période de grève des transports. En moyenne, un salarié français passe 3h30 par semaine dans les transports, soit 326 jours sur l’ensemble de sa vie professionnelle !

 

Activités en interne (sport et team building)

De manière générale, le sport est reconnu comme le meilleur moyen de relâcher des endorphines afin de combattre le stress et l’anxiété. Alors pourquoi ne pas le proposer aux salariés ? Les Top Employers montrent l’exemple : 57 % d’entre eux mettent à disposition des équipements sportifs. Il est également bénéfique de favoriser la sociabilisation des équipes, en organisant par exemple des séances de team building ou des activités internes variées. Etre à l’aise avec ses collègues est capital pour se sentir intégré à une équipe et à une entreprise. D’ailleurs, 61 % des salariés pensent que les afterworks sont importants pour leur bien-être dans l’entreprise. Bien dans sa tête, bien dans son corps, et bien dans son entreprise : la recette magique pour un épanouissement et une productivité optimales !

En effet, loin d’être limité à la dernière lubie à la mode en RH, travailler sur le bien-être au travail génère des bénéfices tangibles pour l’entreprise : l’absentéisme se réduit et les salariés sont deux fois plus créatifs, et 31 % plus productifs.


QVT

Morgane Iraqi2018-05-29 14:08:59
Bonjour et merci pour votre intérêt. Tout à fait d'accord, l'environnement de travail participe énormément au bien-être des collaborateurs. Les exemples cités sont des pistes à explorer, le message à retenir est : "commençons par quelque chose !" Bon après-midi à vous
Corlay2018-05-29 13:50:32
Bonjour Morgane, je pense qu'un environnement agréable, bien pensé, lumineux, avec une bonne acoustique en fonction des usages est aussi important non ?

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

sante-mentale-retention-salaries
infographies RH

Santé mentale : les salariés considèrent l’entreprise comme responsable

Alors que 50 % des salariés rencontrent des « difficultés psychologiques » au travail, la majorité estiment que l’amélioration du bien-être mental au travail renforcerait leur fidélité...

revues du web RH

Revue du web #393 : emploi, télétravail et QVT

En France, ceux qui ont quitté leur travail pendant la crise le regrettent. Télétravail et QVT restent par ailleurs au coeur de l’actu.

accords-teletravail
infographies RH

Accords de télétravail : des entreprises encore trop timides dans leur approche

Un an après l’application de l’ANI sur le télétravail, l’approche des organisations demeure trop restrictive dans leurs accords.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH