infographies RH

70% des cadres travaillent hors entreprise

le 10 juin 2014

Entre les rendez-vous d’affaires, les diners professionnels et les réunions, les cadres passent de moins en moins de temps dans leurs bureauxCette tendance, appelée «  nomadisme professionnel », est devenue au fil des années un vrai mode de travail reconnu par l’entreprise. Elle permet entre autres d’être plus disponible et plus efficace dans le traitement du travail.

Au moyen d’une infographie très complète, le blog Ciel mon bureau revient sur la présence du nomadisme dans l’organisation des entreprises françaises.

Est considérée comme du nomadisme toute forme de travail accompli ailleurs qu’au poste de travail habituel dans l’entreprise.

 

Deux types de nomadismes

  • Le nomadisme intraentreprise, qui relève de la mobilité interne. Il comprend le travail hors poste comme les réunions, visioconférences, etc., mais aussi l’absence de bureau fixe dans les locaux de la société.
  • Le nomadisme extraentreprise concerne, de son côté, la mobilité propre au poste occupé. C’est le cas du télétravail ponctuel ou contractuel, mais aussi, pour les cadres, les horaires dits « à la carte ».

Quelques chiffres pour illustrer ces phénomènes. 70% des cadres travaillent en dehors de leur entreprise, 10 à 15% des salariés sont confrontés au télétravail en France, et plus globalement 1 milliard de travailleurs dans le monde sont nomades dans le cadre de leur travail.

 

Une réponse aux évolutions

  • Les évolutions sociétales et managériales, avec d’une part de nouveaux rapports avec le travail comme le management par objectifs, la responsabilisation des collaborateurs, ou le travail en équipe ; et d’autre part de nouveaux rapports avec le temps de travail, comme la dilution progressive des frontières vie professionnelle /vie privée, ou de nouvelles attentes en matière de flexibilité.
  • Les évolutions technologiques, avec la dématérialisation des outils (Wifi, bureau virtuel…) et celles des moyens de communication (mails, logiciels…). Il n’y a donc plus d’obstacle au nomadisme professionnel.

 

S’ajoutent à ces évolutions l’importance du temps passé dans les transports (aller + retour : entre 1h30 et 2h30 par jour en moyenne), véritable critère de choix lors des recherches d’emploi. S’ajoute également une dégradation de l’environnement de travail : auparavant, un salarié passait en moyenne 15 minutes sans être interrompu dans son travail contre 1 à 4 minutes aujourd’hui.

On le comprend bien, le nomadisme répond donc à un besoin, une attente grandissante des cadres et des salariés. Pour découvrir les enjeux d’un tel changement, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cette infographie.

 

 

Bonne lecture à tous !

 

 

 

La Team Parlons RH

 

 

Cette infographie a été réalisée par Ciel mon bureau

 

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

 

A lire également :

Le DRH de l’excellence : un véritable business partner

Le recrutement sur les réseaux sociaux

Comment mesurer le ROI de votre brand content ?

 



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographies RH

Offboarding : un levier de marque employeur à ne pas négliger

L’offboarding est incontournable pour faire des anciens salariés des ambassadeurs. Pourtant, seules 30 % des entreprises le pratiquent.

Cahier de tendances 2023

Lancement du Cahier de tendances RH : ce qui façonnera les RH en 2023

Le 20 janvier est sorti le premier Cahier de Tendances RH, offrant un aperçu des innovations et tendances qui façonneront les RH en 2023.

top 3 des soft skills les plus recherchées par les recruteurs
infographies RH

Recrutement : les 3 soft skills les plus recherchées par les recruteurs

Suite à la crise sanitaire, qui a démocratisé le télétravail et le travail hybride, les compétences comportementales ont pris de l’ampleur. À tel point que la majorité des recruteurs fait...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH