Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

93% des jeunes actifs ne veulent plus d'un bureau classique
0/5 (0 votes)

A quoi ressembleront vos bureaux dans le futur ?

# , , , ,

Un bureau, un ordinateur dessus, une chaise à roulettes devant : si l’espace de travail classique semble immuable, sa fin est pourtant programmée. Comme nous le montre une infographie publiée par Hiscox, il existe une forte attente pour des bureaux et environnements de travail plus confortables et performants. L’attention apportée aujourd’hui à l’expérience salarié et à la QVT ne fera qu’accentuer ce phénomène.    

 

L’aménagement des bureaux, moteur d’attractivité des employeurs

Amélioration de la QVT (qualité de vie au travail), optimisation de l’expérience salarié, les nouveaux défis RH impliquent de conduire de nombreux changements dans l’entreprise. L’un des plus évidents est de transformer le bureau en un endroit certes consacré au travail, mais dont le confort, la convivialité et l’amusement ne seraient pas absents. Et le temps presse, cette infographie nous enseignant que 93% des jeunes actifs ne veulent plus d’un bureau classique. Autre chiffre éloquent, 40% d’entre eux considèrent l’espace de travail déterminant dans le choix de leur employeur ! Logique, somme toute, quand on considère le temps passé assis face à son ordinateur :

  • 73 % des français passent leur journée assis au travail
  • 63% d’entre eux travaillent de 1 à 12 h supplémentaires par semaine

 

New Call-to-action

 

Les bureaux du futur seront de moins en moins… au bureau

Les bureaux du futur, ce sont évidemment les objets connectés : selon l’infographie, 60% d’entre eux seront ainsi achetés ou utilisés dans l’entreprise. Mais ce sont aussi des lieux situés en dehors des locaux de l’organisation. Le développement du travail à distance, de plus en plus plébiscité par les salariés, explique cette tendance :

  • 52 % des employés travaillent déjà en dehors du bureau
  • 60% d’entre eux, d’ici 2022, travailleront régulièrement depuis chez eux
  • 72% des managers sont favorables au télétravail si celui-ci est bien encadré

Quand on considère que 30% de la population active devrait être constituée de freelances en 2035, on comprend que le bureau classique a vécu.

D’autres comportements et d’autres attentes, par exemple en matière de coworking, devraient également influencer le visage des espaces de travail de l’avenir. Pour en savoir plus, découvrez l’intégralité de cette infographie.

 

Infographie sur les bureaux dans le futur

 

Source : Hiscox

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Jean de LOŸS

Responsable éditorial - Concepteur-rédacteur chez Parlons RH
Jean sait dimensionner une prise de parole RH ou corporate grâce à des contenus à forte valeur ajoutée éditoriale ou créative. Il met à profit son expertise, acquise dans les meilleures agences de communication RH, B2B et dans la publicité, dans l’élaboration de tribunes, newsletters et messages impactants. Diplômé en langues, Jean est aussi doté d'un Master en communication.

2 Commentaires

  1. Bertrand COURTE le 6 octobre 2016

    Est ce enfin la fin des open space ? Aucun directeur ne se trouve lui même dans ces conditions. Pas un mot sur les possibles améliorations ergonomiques. Les interfaces hommes machine peuvent progresser. Tous les gestes répétitifs devraient disparaître. Le silence pour chaque employé devrait être la norme.

    • Jean de LOŸS le 11 octobre 2016

      On voit en effet peu de directeurs travaillant en open-space, mais il en existe quelque-uns. J’en ai moi-même croisé durant mon parcours professionnel. Pour ce qui est du silence pour chaque employé, si ce besoin (fort compréhensible) était observé de façon militaire, ce serait effectivement la fin de l’open-space. Je ne pense pas que nous en prenions le chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *