Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

égalité parité homme femme sur le marché du travail
5/5 (3 votes)

Parité homme / femme sur le marché de l’emploi : c’est toujours pas ça !

# , ,

La question de la parité dans le monde du travail est centrale dans le monde des ressources humaines. Les améliorations sur ce point passent d’abord par les processus de recrutement. A quoi ressemblent les chiffres des embauches début 2018 ? Eurécia a mené l’enquête sur un échantillon de 880 entreprises françaises, représentant plus de 63 600 salariés et sur des mesures prises entre le 1er janvier 2018 et le 31 mars 2018. Plus de la moitié de ces entreprises ont recruté sur ce 1er trimestre 2018, ce qui équivaut à 3 200 personnes. Si les entreprises françaises sont manifestement en recherche de nouveaux talents, quels profils remportent le plus les faveurs des recruteurs ?

 

Recrutement : un profil type ?

Sur les 3 200 personnes recrutées au 1er trimestre 2018 on retrouve :

  • 54 % d’hommes
  • 46 % de femmes

Une inégalité encore réelle donc, mais allons plus loin pour déterminer un profil type favorisé par les recruteurs. Car au-delà du genre, l’âge est souvent un critère de sélection qui n’a rien à voir avec les compétences du candidat. Et les chiffres le prouvent : au 1er trimestre 2018, les personnes les plus embauchées ont entre 20 et 39 ans. Les – de 20 ans et les + de 59 ans semblent être moins attractifs aux yeux des recruteurs.

Sans surprise le profil type en entreprise reste, encore en 2018, un homme dans sa vingtaine ou trentaine. Mais observer une disparité de genre et d’âge dans les embauches n’est pas encore suffisant pour tirer des conclusions significatives.

 

Quel type de poste ?

Selon les chiffres Eurécia, sur le nombre de CDD proposés en janvier – février – mars 2018, les femmes sont embauchées en majorité (53 % contre 47 % d’hommes). A l’inverse, les hommes dominent pour les places en CDI (58 % contre 42 % de femmes)

Beaucoup plus alarmant : les chiffres de la répartition des fonctions managériales. 66 % des postes de managers ont été attribués à des hommes, contre seulement 34 % à des femmes. Pire : pour les positions de dirigeant, 75 % des sélectionnés au premier trimestre 2018 étaient des hommes, contre seulement 25 % de femmes !

La répartition générale des responsabilités laisse réellement songeur :

  • Dans le secteur IT-informatique-Télécom, 85 % des dirigeants sont des hommes.
  • Dans le secteur loisirs-bien-être-beauté-santé, les femmes dirigeantes ne sont que 42 %.

D’année en année, les chiffres sont mis à jour (on en parlait déjà en 2015 sur le blog de Parlons RH) mais le constat reste le même : salaire, poste, responsabilités… La parité n’est toujours pas de rigueur dans nos entreprises françaises.

Alors, quelles solutions ? Le bon vouloir de chacun n’a pas l’air de fonctionner, c’est pourquoi Danielle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, recommande une action légale : “il faut inscrire l’égalité femmes-hommes dans notre Constitution”. De son côté, Marlène Schiappa, la secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, exposait en mars dernier son projet de “task force” publique/privée destinée à favoriser l’égalité professionnelle.

 

Que pensez-vous de ces chiffres, et voyez-vous personnellement une amélioration dans votre entreprise ?

infographie égalité parité homme femme recrutement eurécia

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Morgane Iraqi

Community Manager chez Parlons RH
Diplômée d'une licence en Lettres Modernes et d'un Master 2 en Communication, Morgane s'est très vite intéressée à l'écosystème des start-up et à la dynamique d’innovation. Passionnée par la culture internet et les réseaux sociaux, elle met toutes ces influences au service de ses clients au sein de Parlons RH en leur proposant un community management moderne, impactant et chaleureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *