interviews

Les Petits Chaperons Rouges sera présent à RH en Seine : Accompagner la parentalité pour mieux recruter et fidéliser les talents

le 25 mai 2023
accompagner la parentalité pour attirer et fidéliser les talents
Mohamed Mokrani

DRH de Les Petits Chaperons Rouges

Le 27 juin prochain, Parlons RH convie les professionnels RH à partager un moment de détente et de convivialité, lors de la 3e édition de l’événement annuel “RH en Seine”. Les Petits Chaperons Rouges, réseau de crèches privées présent partout en France, participera à cette soirée afin d’échanger sur la question de la parentalité avec les DRH présents ce soir-là, aux Jardins du Pont Neuf, à Paris. Pour l’occasion, Mohamed Mokrani, DRH des Petits Chaperons Rouges, se confie sur les enjeux RH de demain ainsi que sur la participation du groupe à “RH en Seine”. 

Les Petits Chaperons Rouges, en quelques mots ? 

Les Petits Chaperons Rouges est le premier réseau de crèches privées en France. On compte près de 800 crèches et 9000 salariés répartis sur tout le territoire, afin d’assurer un service de proximité. Notre mission est d’aider les entreprises à développer leur politique de qualité de vie au travail en réservant des places en crèche pour leurs collaborateurs, à proximité de leur lieu de travail (domicile ou entreprise). Nous sommes également présents à l’international avec le groupe Grandir.

L’enjeu RH majeur de demain, selon vous ?

L’accompagnement de la parentalité est, et restera, un enjeu majeur pour les ressources humaines. Il permet d’ailleurs de répondre à d’autres enjeux de taille : la qualité de vie au travail, l’attractivité, la fidélisation des talents et l’égalité des chances. Aujourd’hui, la fonction RH a un rôle social à jouer. Elle doit prendre en compte l’impact de la vie personnelle et familiale sur la vie professionnelle. Depuis la crise sanitaire, la relation entre vie privée et vie professionnelle est questionnée. La prise en compte des équilibres de vie est une des attentes prioritaires des collaborateurs et parfois même un critère décisif pour rester dans une entreprise ou la rejoindre.

Les entreprises doivent s’emparer de ce sujet pour permettre aux salariés de mener leur carrière comme ils l’entendent. Et notamment les salariés parents – qui représentent 8 salariés sur 10 – car ce sont ceux qui rencontrent le plus de difficultés à jongler entre vie privée et vie professionnelle. Il devient primordial de faire de la question du soin porté aux salariés (le Care) une priorité, notamment par le biais de l’accompagnement de la parentalité au même titre que la diversité et l’inclusion, l’égalité professionnelle ou l’égalité des chances. 

La question de la parentalité est-elle suffisamment abordée en entreprise aujourd’hui ?

De plus en plus d’entreprises intègrent la parentalité dans leur politique QVT, parce qu’elles ont compris les enjeux RH qui s’y rattachent : attractivité, engagement des collaborateurs, bien-être, diminution de la charge mentale, performance. La majorité sont convaincues de l’intérêt de cette démarche mais les entreprises qui ne déploient pas d’action en faveur de la parentalité manquent souvent d’informations sur les bonnes pratiques à mettre en place et ne savent pas toujours par où commencer.

Aujourd’hui il est difficile, voire impossible, de mener une politique de QVT inclusive et globale sans prendre en compte la parentalité. Toutes les parentalités. Être parent est un travail à plein temps : le quotidien d’un salarié avec un enfant n’est pas le même que celui d’un salarié qui n’en a pas. Les parents peuvent être facilement pénalisés dans leur quotidien et leur évolution de carrière lorsqu’ils ont cette “double vie” à gérer. Le sujet de la parentalité fait partie intégrante de la stratégie RH. Au-delà d’accompagner les collaborateurs dans leurs vies privées, il y a un véritable enjeu de performance pour l’entreprise derrière. 

Justement, quelle est la valeur ajoutée de votre solution, pour les DRH ?

Notre solution permet, non seulement de faciliter le quotidien des collaborateurs parents en leur permettant de trouver une place en crèche près de chez eux, mais surtout de favoriser le retour au travail des parents, notamment des mamans.

En France, le congé maternité est plus élevé que le congé paternité. Les mères sont donc plus souvent pénaliser dans leur carrière si aucun mode de garde n’est trouvé. Il y a là un sujet de fond au cœur des inégalités entre hommes et femmes. Aujourd’hui, 80 % des femmes estiment que la recherche d’un mode de garde est un parcours du combattant(1). Et pour cause, la FFEC (fédération française des entreprises de crèches) estime qu’il manque 200 000 places en crèche en France. Autre chiffre intéressant : 50 % des salariés n’auraient pas trouvé de place en crèche sans l’aide de leur employeur(2). Beaucoup de parents souhaitent reprendre leur vie professionnelle mais ne le peuvent pas faute de mode de garde. 

Pour les DRH, la parentalité est également un argument pour attirer les collaborateurs et pour valoriser sa marque employeur : c’est une preuve que l’entreprise se préoccupe du bien-être de ses collaborateurs. Et puis, notre offre favorise l’égalité professionnelle puisqu’elle permet à tous les collaborateurs, parents ou non, homme ou femme, d’avoir les mêmes chances dans leur carrière et leur évolution. Et potentiellement d’envisager l’arrivée future d’un enfant sans questionner leur présence dans l’entreprise.

« RH en Seine », pour vous, ça évoque quoi ?

Pour en avoir déjà entendu parler, je dirais un moment d’échanges et de networking, à Paris. A priori sur les flots ! 

Qu’attendez-vous de cet événement ? 

J’espère que cet évènement nous permettra d’échanger avec l’écosystème RH présent autour des meilleures pratiques RH, notamment en ce qui concerne le bien-être des salariés et l’attractivité des entreprises. Ce sera aussi l’occasion d’apporter des réponses à des entreprises qui veulent s’engager dans l’accompagnement de la parentalité mais ont encore des interrogations sur les meilleures pratiques à mettre en place. Enfin, j’y vois une opportunité d’échanger sur les bonnes pratiques autour de la parentalité, certaines entreprises mettant en place des actions innovantes pour faciliter le quotidien des parents. Je pense qu’on peut s’inspirer les uns des autres sur ce sujet. 

Les Petits Chaperons Rouges sera présent aux Jardins du Pont Neuf pour la soirée événement “RH en Seine”, où seront réunis 150 DRH et experts RH de 18h à 22h, dans une ambiance détendue et conviviale.

* Invitation limitée aux décideurs RH exclusivement – Nombre de places limité

(1) Enquête 2020, La boîte rose
(2) Baromètre de satisfaction 2020 de la FFEC (Fédération Française des Entreprises de Crèches).



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

agenda RH 4 avril 2024 VERBATEAM SERVICES - TEALE - URBAN SPORT CLUB - CEGID - MOKA CARE - SEVERINE LOUREIRO

#24heuresRH : une journée de conférences en ligne dédiée à l’expérience collaborateur

Assistez aux #24heuresRH du 4 avril 2024, une journée complète de conférences en ligne dédiée à l’expérience collaborateur avec les meilleurs experts des ressources humaines.

Marc Loriol : "Le travail va au-delà d’un simple échange marchand"
Dossier Tendances RH 2024 Marc Loriol

Marc Loriol : « Le travail va au-delà d’un simple échange marchand »

Sociologue et chercheur au CNRS, Marc Loriol nous donne sa vision des tendances RH 2024. Dans cet entretien, il aborde les défis du télétravail, le rapport des jeunes au travail et la préservation...

Voyage et télétravail : le nomade numérique est-il un rêve inatteignable ?
infographies RH

Voyage et télétravail : le nomadisme numérique est-il un rêve inatteignable ?

Qui n’a jamais rêvé de pouvoir voyager et travailler en même temps ? Rêve ou réalité, cette infographie du Routard.com vous dit tout ce que vous souhaitez savoir sur ces « digital nomads ».

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH