tribunes

Rémunération globale : halte à la surenchère

le 18 mars 2019

Avec une rémunération globale sous-estimée par 8 salariés sur 10, les entreprises doivent cesser de remettre en cause la qualité de leur offre en la matière, mais doivent lui donner une meilleure visibilité pour mieux la valoriser auprès de leurs collaborateurs. À l’ère du tout digital, la dématérialisation et l’automatisation de la rémunération globale et des avantages sociaux se révèlent incontournables.

 

Vers plus d’avantages : à quoi bon ?

Afin d’attirer et de retenir les talents, les entreprises font preuve de plus en plus d’imagination pour proposer de nouvelles offres en matière de rémunération globale et d’avantages sociaux. Parallèlement au financement — en partie ou en totalité — des chèques emploi service universel (CESU), de la mise à disposition d’une crèche d’entreprise, de la prise en charge de la cotisation de la couverture santé complémentaire, de l’épargne salariale ou encore de l’ouverture d’un plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO), apparaissent désormais les congés illimités ou comme chez Netflix US le congé parental d’un an payé aux salariés. Et après ? Pour rester compétitives face à la concurrence qui ne manque pas de moyens, les entreprises doivent-elles forcément jouer la carte de la surenchère ?

Pas nécessairement. Et pour cause, huit salariés européens sur dix sous-estiment leur rémunération globale. Lorsqu’on les interroge sur la valeur financière de celle-ci, ils ne parviennent à l’évaluer qu’à hauteur de 67 %, un chiffre qui tombe à 50 % en France (étude YouGov – Benify janvier 2016). Si les collaborateurs ne connaissent pas l’étendue de leur rémunération globale, à quoi bon ajouter de nouveaux avantages ? Peut-être est-il temps pour les entreprises de repenser la visibilité de leur offre afin de mieux la valoriser auprès de leurs équipes. D’autant que, rappelons-le, la rémunération globale et les avantages sociaux constituent un fort levier d’attractivité, de fidélisation et d’engagement.

 

Les bénéfices d’une rémunération globale digitalisée

Les professionnels RH communiquent pourtant sur le sujet me direz-vous, et ce, à grand renfort d’affichage, de contenus disponibles sur l’intranet de l’entreprise, de vidéos, de livrets explicatifs… Charge ensuite aux collaborateurs de faire le tri parmi ces informations, et de comprendre ce qui les concerne, au risque de semer le trouble dans leurs têtes ? En effet, souligner aux yeux de tous l’accès à une salle de sport se révèle une bonne initiative. Cependant, si cet avantage ne profite qu’aux salariés travaillant au siège de l’entreprise et non à l’ensemble des collaborateurs, à l’image des commerciaux de terrain ou encore des ouvriers de l’usine, le partage de cette information peut générer de la frustration. Il s’agit donc de mieux communiquer afin de permettre aux collaborateurs de comprendre ce à quoi ils peuvent prétendre. À l’heure de la digitalisation des entreprises, nombreux sont les processus RH à être dématérialisés et automatisés. La rémunération globale et les avantages sociaux ne peuvent y échapper parce que :

  • cela va de pair avec l’évolution digitale/transformation digitale ;
  • c’est une question de simplification des tâches administratives et d’efficacité de la fonction RH ;
  • cela répond aux enjeux liés à l’expérience collaborateur.

 

Individualiser la communication RH pour gagner en efficacité

Aujourd’hui, les salariés sont plus que jamais digital friendly. À l’aide d’applications, ils peuvent depuis leur smartphone se faire livrer un repas, réserver des billets de train, commander un chauffeur privé, etc. Ils peuvent piloter leur quotidien à partir de n’importe quel terminal connecté à Internet. Ces mêmes applications leur envoient des informations et des offres personnalisées en fonction de leurs habitudes de consommation. De la même manière, il est également possible d’individualiser la communication autour de la rémunération globale et des avantages sociaux. Grâce au Big Data et à l’intelligence artificielle, remonter les bonnes offres et les bons avantages aux collaborateurs selon leur âge, leur statut, leur convention collective, leur lieu de travail (siège ou non), etc. se révèle une réalité.

Aux entreprises en général, et à la fonction RH en particulier, de se saisir de cette opportunité afin de mieux accompagner leurs collaborateurs et leur permettre de devenir enfin acteurs de leur rémunération globale.

 


Country Manager de Benify depuis 2017, Alban Castaing aide toutes les entreprises à améliorer le quotidien et l’engagement de leurs collaborateurs. Entrepreneur passionné par le digital et les évolutions technologiques ayant un sens pour la société (ESS), il était également le cofondateur et CEO d’iVino et de Vinocasting.


Alban Castaing2019-03-26 13:32:26
Bonjour Laurent, Je vous remercie pour votre commentaire. Je vous contacte pour continuer la discussion. Très bonne journée, Alban
Laurent Leroux2019-03-22 15:15:29
Bonjour, En tant qu'acteur de la communication interne grâce notamment à des Bilans Sociaux Individuels, je vous confirme l'importance de diffuser aux salariés les chiffres et autres avantages offerts par l'entreprise. Grace à des enquêtes après la diffusion des informations, on observe clairement la pertinence de communiquer sur ces sujets. N'hésitez-pas à me contacter pour en discuter. Bonne journée, Laurent

Sur les mêmes sujets

revues du web RH

Revue du web #356 : recrutement, transformation digitale et télétravail

Cette semaine dans le revue du web de Parlons RH, on fait le point sur le recrutement des cadres, la transformation digitale des entreprises et les dernières actualités concernant le télétravail....

agenda RH 7, 8 ET 9 SEPTEMBRE 2021 INFOPROMOTIONS

Salon Digital Workplace : trouver les bons outils pour maintenir l’activité des collaborateurs où qu’ils soient

Le salon de la Digital Workplace se tiendra les 7, 8 et 9 septembre, à Paris, Porte de Versailles. Au programme : 50 acteurs présents, 12 tables rondes, 30 ateliers et démonstrations

agenda RH 7, 8 et 9 septembre 2021 Infopromotions

eLearning Expo : grand-messe de la formation blended et 100% digital

La 21ème édition du salon de la formation et du digital learning se tiendra les 7, 8 et 9 septembre, à Paris, Porte de Versailles. 321 acteurs présents, 45 conférences et 70 ateliers.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH