tribunes

LMS : choisir son Learning Management System en 5 points

le 18 janvier 2017
Choisir son LMS en 5 points

Le choix d’un LMS, Learning Management System, est une opération délicate pour les professionnels des ressources humaines et de la formation. L’offre est variée et les acteurs du marché nombreux. Comment faire le bon choix, pour son entreprise ? Impossible aujourd’hui de passer à côté de la vague du collaboratif.

 

Un espace de formation complet et modulable

Un espace privatif de formation à partir duquel diffuser des modules et des parcours doit être agréable, simple d’utilisation, sécurisé et évolutif. Il est intéressant d’envisager une complémentarité entre un usage interne à l’entreprise et une visée externe. Si vous avez le projet de partager des formations avec vos clients, vos prospects ou avec d’autres entreprises, le choix d’une plate-forme unique est à étudier. Choisir des outils différents pour créer les formations d’une part et les diffuser de l’autre permet de jouer la complémentarité entre les deux. Un LMS présente l’avantage de concentrer au même endroit tous les outils de suivi et de statistique des utilisateurs.

 

Du collaboratif à tous les étages

Les nouvelles fonctionnalités techniques permettent désormais la co-création de modules et de parcours. La culture collaborative, qui a émergé avec les réseaux sociaux, peut être insufflée auprès des utilisateurs du LMS. Lorsque tout le monde est embarqué, un LMS collaboratif permet de mettre en lien les créateurs de contenu, de coordonner l’avancement des modules et de les tester en live. Plus l’outil permet d’intégrer des intervenants occasionnels, tout en garantissant un haut niveau de sécurité, plus il est possible de proposer des chemins d’apprentissage qui s’adaptent en permanence au renouvellement des compétences.

 

L’objectif : l’engagement des participants

La collaboration s’invite également chaque jour davantage au cœur de la formation, qu’elle soit présentielle ou à distance. Plus les participants ont la possibilité de collaborer avec leurs pairs, plus ils se sentent engagés et acteurs de leur développement de compétences. Les échanges doivent pouvoir se faire entre intervenant et participants, ainsi qu’entre participants, pendant et entre différentes sessions… Un fil de discussion afin de pouvoir suivre une personne, comme ce qui se fait sur les réseaux sociaux, est un exemple d’outil qui aide l’apprenant à se sentir entièrement partie prenante. C’est tout le pouvoir d’engagement du Collaborative Learning.

 

Un Learning System ouvert sur le monde

Un LMS peut également s’appréhender comme un réseau social de la formation, sur lequel vous pouvez créer vos propres formations, les partager avec les personnes de votre choix, voire en mode public, mais aussi accéder aux formations d’autres acteurs, qu’ils soient des éditeurs de contenus, des formateurs indépendants ou d’autres entreprises adeptes de la culture du partage de la connaissance. Cette fonctionnalité « sociale » présente l’avantage d’être à la fois un moteur de recherche géant de formations et un tableau de bord millimétré des points de contact entre vos formations et les participants, tous horizons confondus, en interne comme en externe.

 

Opter pour le Cloud pour un meilleur ROI

Une solution Cloud bénéficie d’un sérieux atout. Elle permet de partager les coûts de développement entre tous les acteurs qui l’utilisent et de n’être facturé qu’à l’usage sur le principe du modèle Saas (Software as a Service). Une tarification précise de tous les actes de formation, rapportés à des objectifs de performance de l’entreprise, est un chemin pour être en mesure de calculer et d’optimiser son retour sur investissement. Un prix qui s’adapte à l’évolution de ses besoins dans le temps est aussi un moyen de réduire des coûts cachés.

 

Une relation de long terme avec un LMS

L’adoption d’un Learning Management System est un choix stratégique. Ce dernier nécessite de pouvoir établir une relation de confiance entre vos équipes et le service support de la solution retenue. La possibilité d’être en contact direct pour passer des caps ne doit pas être une option, mais un principe de base. Un outil est évolutif et performant lorsqu’il intègre vos feedbacks et développe de nouvelles fonctionnalités, en mode optimisation permanente.

Pour vous permettre d’être exigeant, identifiez vos objectifs, vos forces en présence, vos moyens, vos envies aussi… et n’hésitez pas à tester les différents outils grâce aux versions d’essai.

 

Crédit photo : Jeshu John

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Les tendances de la HR Tech pour 2023 (et au-delà)
actualités RH

Innovation RH : les tendances de la HR Tech en 2023 (et au-delà)

Alors que Parlons RH organise bientôt HR Technologies France, et si nous dressions le tableau des tendances de la HR Tech ?

livres blancs

DRH, comment occuper (enfin) votre rôle stratégique ?

Outil stratégique destiné aux RH, ce guide proposé par Elevo en partenariat avec Parlons RH, met en lumière la position stratégique que peut occuper le DRH.

événement sortie de l'ouvrage innovations RH et managériales
agenda RH 17 novembre 2022 Le Lab RH

Retour sur l’événement live dédié à la sortie de l’ouvrage « Innovations RH & Managériales »

Un événement dédié à la sortie de l’ouvrage « Innovations RH et Managériales » s’est déroulé le 17 novembre dernier, au Colliers.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH