infographies RH

L’entretien annuel d’évaluation : important mais stressant

le 03 novembre 2015
infographie sur l'entretien annuel d'évaluation

Moment incontournable de l’année pour les collaborateurs, l’entretien annuel d’évaluation (EAE) est loin de faire l’unanimité. S’il reste un exercice important pour plus de 8 managers sur 10, il est perçu bien différemment par les collaborateurs, selon une infographie de Talentsoft.

Côté collaborateurs, les retours sur l’entretien annuel d’évaluation sont mitigés. L’éditeur d’application pour la gestion des talents, Talentsoft, propose des conseils pour faire de cet entretien un moment d’échange et éviter qu’il se transforme en contrainte.

 

L’entretien annuel d’évaluation côté manager

 

Pour l’immense majorité des managers, l’EAE est utile mais loin d’être évident à mettre en place. Ils sont :

  • 61% à prendre plus de 30 minutes pour le préparer
  • 58% à craindre une démotivation chez leur équipe à sa mise en place
  • 36% à rencontrer des difficultés pour instaurer un climat de confiance

 

L’entretien annuel d’évaluation côté collaborateurs

 

S’agissant des collaborateurs, tous ne sont pas directement concernés : seuls 56% des non-cadres bénéficient d’au moins un entretien annuel d’évaluation dans l’année, contre 76% pour les cadres.

Une différence de perception du contenu de l’entretien entre collaborateurs et managers est également mise en évidence :

  • 46% des premiers estiment que la valeur de leur contribution n’est pas reconnue ;
  • 91% des seconds estiment montrer des signes de reconnaissance lors des EAE.

 

Finalement, il ressort de l’étude que l’entretien annuel d’évaluation créé un certain nombre de désagréments au sein de l’entreprise. 30% des entretiens conduisent à une baisse significative de la performance. La probabilité qu’ils génèrent du stress est de 80%. On la doit à la présentation d’objectifs chiffrés.

 

5 conseil pour réussir l’EAE

 

Cette infographie propose également des solutions.

 

Pour la fonction RH :

  • mettre en place plusieurs points dans l’année (trimestriels ou semestriels) ;
  • rappeler que managers et collaborateurs ont vocation à avancer ensemble et inviter à entamer l’EAE dans cette perspective;
  • mettre à disposition pour tous les managers et collaborateurs des outils pour mieux préparer ces entretiens (logiciels, grilles d’évaluation, etc.) afin d’en faire un moment plus constructif.

 

Pour les managers :

  • inscrire l’évaluation durant toute l’année, pas seulement au moment de l’entretien ;
  • laisser le collaborateur faire son propre bilan ; en faire un réel acteur de l’entretien ;
  • valoriser les points forts du collaborateur.

 

Pour les collaborateurs :

  • faire le bilan de ses réussites et livrer une autocritique objective ;
  • faire le point sur ses compétences ;
  • être force de proposition ;
  • exprimer ses aspirations (formation, promotion, etc.).

 

Des conseils qui devraient en aider plus d’un. Reste à les mettre en pratique. Si vous avez une expérience particulière à partager sur l’entretien annuel d’évaluation, les commentaires sont ouverts.

 

DRH, comment bien préparer ses entretiens annuels d'évaluation

Source : Talensoft

 

 



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographies RH

Le management collaboratif, la nouvelle norme à l’ère du travail hybride ?

À l’ère du travail hybride et digital, « le management collaboratif est devenu la nouvelle norme », avancent Robert Walters et le Learning Lab Human Change du CNAM. L’infographie qui...

Visuel de la revue du web #394 : recrutements, inclusion et cyberflicage
revues du web RH

Revue du web #394 : recrutements, inclusion et cyberflicage

Dans cette nouvelle revue du web, on continue à parler de recrutements et d’inclusion. Mais aussi : du cyberflicage des salariés par leurs propres employeurs…

sante-mentale-retention-salaries
infographies RH

Santé mentale : les salariés considèrent l’entreprise comme responsable

Alors que 50 % des salariés rencontrent des « difficultés psychologiques » au travail, la majorité estiment que l’amélioration du bien-être mental au travail renforcerait leur fidélité...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH