infographies RH

L’entretien annuel d’évaluation est-il dépassé ?

le 09 juillet 2019
entretien annuel d'évaluation dépassé

Il prend trop de temps, il ne permet pas un réel suivi de la performance de la formation et des projets d’évolution de carrière des collaborateurs. C’est ce qu’on dit souvent de lui dans un monde où les bilans des entreprises sont passés d’une fréquence annuelle à une fréquence semestrielle puis trimestrielle. Pourtant, lui, il garde son petit rythme. Alors, posons la question franchement : faut-il en finir avec l’entretien annuel d’évaluation ? On fait le tour de la question avec cette infographie proposée par Zestmeup.  

Entretien annuel d’évaluation : une pratique généralisée, mais des DRH insatisfaits

Bien qu’il soit source de stress pour les collaborateurs qui le redoutent souvent, par formalisme, l’entretien annuel d’évaluation professionnelle reste un passage obligé dans l’immense majorité des organisations :

  • 86% des entreprises le pratiquent,
  • 75% des DRH s’appuient dessus pour mesurer la performance des équipes.

Et si 76% des DRH se basent sur ses résultats pour bâtir leur politique RH, 70% d’entre eux estiment qu’il est inefficace d’après Zestmeup.

Alors, qu’est-ce qui cloche avec l’entretien annuel d’évaluation ?

Du côté des collaborateurs :

  • ils sont 66% à le considérer comme « une perte de temps » ;
  • il est démoralisant pour 31% d’entre eux ;
  • 25% considèrent que son impact est nul.

S’agissant des millenials, 74% ne comprennent pas comment leur performance est évaluée et comment l’améliorer.

Pour les collaborateurs, l’entretien annuel d’évaluation a donc une mauvaise image. Côté manager, c’est encore pire si l’on en croit cette infographie puisque 95% d’entre eux ne sont pas satisfaits par ce système.

Ceux qui ont les moyens budgétaires et humains de s’en passer pour mettre en place d’autres processus d’évaluation – à savoir, les grands groupes – ne s’en privent pas. 90% d’entre eux l’ont d’ores et déjà remplacé ou prévoient de le faire dans un souci d’expérience collaborateur réussie au profit de la performance globale.   

 

Source : zestmeup



FOURNIER2019-07-15 11:51:51
Tout à fait d'accord avec les remarques de cet article. Cependant comment évaluer la compétence au plus près des situations de travail sans récréer un dispositif lourd pour les managers et les collaborateurs. Je suis preneur d'idées
Pardoux2019-07-13 14:17:09
De mon point de vue et pour la fonction publique, l'entretien annuel doit être maintenu mais allégé; dans certains cas , même s'il s'agit d'un rituel administratif, c'est le seul moment où l'agent et son supérieur hiérarchique évoquent les sujets de bilan , de formation, de perspectives. En revanche il conviendrait d'instaurer des pratiques du genre "faire un point" semestriel sur la base d'une grille simple aux questions ouvertes , ex : "avez-vous des observations ou suggestions concernant vos activités, nos relations professionnelles, votre formation, vos projets de mobilité , votre place dans l'équipe,..?"

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

podcasts

[PODCAST] Bougeons Les Lignes, épisode 4 : l’approche compétence

Dans l’épisode 4 du podcast Bougeons Les Lignes !, nous analysons les enjeux de l’approche compétence pour les RH et les entreprises.

Les recruteurs sont quotidiennement influencés par des biais cognitifs. La clé : essayer de les apprivoiser.
actualités RH

Biais cognitifs : les apprivoiser pour mieux recruter

Les recruteurs sont quotidiennement influencés par des biais cognitifs. La clé : essayer de les apprivoiser.

Visuel de la tribune Gestion de carrières : comment relancer la relation entreprise-salarié ?
tribunes

Gestion de carrières : comment relancer la relation entreprise-salarié ?

Les relations entre l’entreprise et le salarié évoluent., ce qui pose des questions sur la gestion de carrières.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH