tribunes

IA & recrutement, une révolution inéluctable

le 20 juin 2024
IA & recrutement, une révolution inéluctable

L’IA est amenée à révolutionner le domaine du recrutement. Comment naviguer entre les promesses d’efficacité et les défis éthiques pour transformer ce secteur tout en préservant l’humanité du processus ? Comment les outils technologiques contemporains, en complément des recruteurs, peuvent-ils optimiser le processus de recrutement ?

L’arrivée de l’intelligence artificielle (IA) dans les ressources humaines marque une révolution comparable à celle des téléphones mobiles, des réseaux sociaux et de l’Internet. Ça ne fait aucun doute, cette transformation promet une meilleure productivité et une efficience accrue. Je pense qu’il est crucial de ne pas en avoir peur, mais plutôt d’en saisir les opportunités.

IA & recrutement, entre promesses et défis

L’intelligence artificielle se présente aujourd’hui comme une force transformative dans le recrutement, annonçant une révolution profonde dans l’identification, l’évaluation et l’intégration des talents. En effet, l’IA promet une efficacité accrue et un gain de temps considérable, permettant une réallocation plus judicieuse des ressources humaines. Cette automatisation offre une perspective séduisante d’un processus de recrutement plus fluide et rationalisé.

Cependant, cette vision prometteuse de l’IA n’est pas sans défis. Un des principaux réside dans le biais algorithmique. Les algorithmes peuvent parfois reproduire et amplifier les biais existants, hérités des données sur lesquelles ils sont entraînés. Oui, l’intelligence artificielle soulève des questions éthiques cruciales. Mais il est possible de les atténuer en améliorant la qualité des données et en ajustant continuellement les algorithmes.

Par ailleurs, l’impact sur l’humain ne peut être négligé. La déshumanisation du processus de recrutement, où l’interaction personnelle est partiellement remplacée par des interfaces digitales, suscite des inquiétudes. Toutefois, ces technologies peuvent également libérer les recruteurs de tâches répétitives. Elles leur permettent de se concentrer sur des aspects plus stratégiques et relationnels du recrutement. Paradoxalement, je pense que cela pourrait réhumaniser le recrutement.

Il est donc essentiel de considérer l’IA dans le recrutement non seulement comme une avancée technologique mais aussi comme une transformation sociétale aux implications profondes. Les promesses d’efficacité, de précision et d’objectivité doivent être équilibrées par une vigilance constante face aux défis éthiques et humains. En adoptant une approche équilibrée, nous pouvons naviguer vers un futur où l’IA et l’intelligence humaine collaborent harmonieusement, créant des processus de recrutement plus justes, efficaces et profondément humains.

Des actions concrètes, contrôlées par l’humain

Les outils technologiques contemporains démontrent clairement l’apport significatif de l’intelligence artificielle dans le domaine du recrutement. Ces technologies permettent de synthétiser efficacement les profils des candidats. Mais aussi de générer des questions d’entretien spécifiques et d’enrichir les bases de données avec des compétences pertinentes. Elles transforment le recrutement en optimisant les descriptions de postes, en mettant régulièrement à jour les profils des candidats, et en rendant l’adéquation entre les CV et les postes plus précise que jamais. Il est indéniable que ces avancées offrent une efficacité et une précision sans précédent.

Cependant, il est impératif de percevoir l’IA comme un complément aux recruteurs, et non comme un substitut. Les recruteurs jouent un rôle irremplaçable dans l’évaluation des aspects qualitatifs du recrutement. Je pense notamment à la compatibilité culturelle et les relations interpersonnelles. La technologie, malgré ses avancées, ne peut pas remplacer la perspicacité humaine et l’empathie nécessaires pour juger de l’aptitude d’un candidat à s’intégrer dans une équipe et à contribuer à une culture d’entreprise spécifique.

En déléguant les tâches administratives et répétitives à l’IA, les recruteurs peuvent se concentrer sur des aspects plus stratégiques et relationnels de leur travail. Cela permet non seulement de gagner en efficacité, mais aussi de renforcer la qualité des décisions de recrutement. L’IA peut trier et analyser des milliers de candidatures en un temps record. Mais c’est l’œil humain qui détecte les nuances et les potentiels cachés derrière chaque profil. C’est cette synergie entre la technologie et l’humain qui doit être encouragée et développée pour un recrutement vraiment optimal.


Il est temps de reconnaître que l’IA peut révolutionner le recrutement sans le déshumaniser. Utilisons ces outils de manière intelligente tout en valorisant le rôle crucial des recruteurs humains. En trouvant cet équilibre, nous tirerons pleinement parti des avantages de l’IA tout en préservant la richesse de l’interaction humaine dans le processus de recrutement. C’est notre conviction, chez Mysolution. Et c’est pourquoi nous avons décidé, après avoir consolidé notre position aux Pays-Bas, en Belgique ou encore en Allemagne, de nous développer en France.

Crédit photo : Shutterstock / Yuganov Konstantin



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Recrutement : les intentions d’embauche en 2024
infographies RH

Recrutement : les intentions d’embauche en 2024

En 2024, les intentions d’embauche en France reviennent aux niveaux d’avant la pandémie. Quelles entreprises portent principalement ces projets ?

Revue du web #499 : management, expérience candidat, soft skills
revues du web RH

Revue du web #499 : management, expérience candidat et soft skills

Le management est à la une de la revue de web. Un partenariat plus harmonieux et renouvelé entre les managers et les DRH est essentiel pour le bien de l’entreprise. L’expérience candidat...

Qu’est-ce que… le recrutement programmatique ?
Index RH

Qu’est-ce que… le recrutement programmatique ?

Tous les mois, retrouvez une définition claire, accompagnée d’une mise en contexte, de chiffres clés et de conseils. Ce mois-ci : le recrutement programmatique.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH