tribunes

Éthique RH : « promouvoir l’équité et la diversité »

le 16 juin 2016
Éthique RH : "promouvoir l'équité et la diversité"

[DOSSIER Charte éthique RH : article 6/9] Dans le cadre de l’évolution de la fonction RH, François Geuze, Consultant expert en stratégie RH et Christian Sanchez, Directeur du Développement Social du groupe LVMH, proposent une Charte éthique RH. Neuf experts de la fonction RH et du management ont accepté de livrer leur lecture de chacun des articles.

 

Charte éthique RH – article 6

Plus l’entreprise est mondiale, plus ses structures sont évolutives ; plus l’enjeu des DRH est stratégique.

Au-delà des obligations règlementaires, ils sont le garant du respect de l’égalité des chances, des droits et de la lutte contre les discriminations.

Ils s’assurent que l’entreprise, aujourd’hui structure sociétale essentielle, accueille, forme, valorise les collaborateurs de tous sexes, de tous âges, de toutes cultures. Ils leur assurent les mêmes droits, et veillent au respect des mêmes devoirs, en fonction de leur rôle au sein de la collectivité.

 

La lecture de l’expert

L’engagement diversité et égalité pour un DRH n’a rien d’une injonction « humaniste ».  Une charte éthique se devait de mettre en évidence deux paramètres essentiels dans deux champs a priori dissemblables, le management et la République.

Diversité et égalité sont les conséquences d’une valeur forte : l’équité. En management l’une des vertus premières…. et quoiqu’on en dise une véritable valeur républicaine. Dès lors le DRH s’assure d’une « égalité » de traitement pour chacune et chacun de façon à ce que chaque décision de l’entreprise et de ses représentants puisse être vécue comme équitable.

C’est aussi le point de rencontre de l’éthique et du business. Une posture qui autorise la prise en compte des valeurs précitées pour le bénéfice aussi de l’entreprise. Qu’un grand Groupe cosmétique qui cherche à s’ouvrir au continent africain puisse imaginer faire entrer des « natifs » dans ses Comités de Direction n’est pas forcément une démarche opportuniste, mais simplement l’illustration de voir l’entreprise rechercher une véritable corrélation entre ses affaires et son capital humain, pas seulement en  terme d’exécution mais aussi en terme de décision.

Le discours peut être identique en terme d’égalité Femme-Homme. Le DRH peut être à l’initiative de l’inscription aux labels idoines, mais s’engage aussi à intégrer ces données dans les bonnes pratiques de management dont il se fera l’ambassadeur à tous les niveaux de la hiérarchie.

André PERRET, DPM&Associés

 

Ci-dessous, les 9 articles de la Charte éthique RH commentés par 9 experts de la fonction RH et du management

 

Crédits photo : © Flickr, Aurélien Glabas

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Les recruteurs sont quotidiennement influencés par des biais cognitifs. La clé : essayer de les apprivoiser.
actualités RH

Biais cognitifs : les apprivoiser pour mieux recruter

Les recruteurs sont quotidiennement influencés par des biais cognitifs. La clé : essayer de les apprivoiser.

Visuel de la tribune Gestion de carrières : comment relancer la relation entreprise-salarié ?
tribunes

Gestion de carrières : comment relancer la relation entreprise-salarié ?

Les relations entre l’entreprise et le salarié évoluent., ce qui pose des questions sur la gestion de carrières.

Visuel de la tribune Self directed learning : permettre aux salariés de s'auto-former, un enjeu de taille
tribunes

Self directed learning : permettre aux salariés de s’auto-former, un enjeu de taille

Les salariés sont nombreux à souhaiter se former par eux-mêmes, à partir de ressources numériques fournies par leur employeur…

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH