agenda RH

Encore du boulot pour l’égalité professionnelle !

le 21 mai 2015

Le projet de loi sur le dialogue social et l’emploi présenté par François Rebsamen, ministre du Travail, a provoqué la colère des féministes, à tel point que le gouvernement a promis le 13 mai dernier de l’amender. La disparition du rapport de situation comparée (document mesurant et analysant les écarts de salaires dans les entreprises de plus de 300 salariés) est l’un des sujets qui a suscité le plus de controverses. Si la question de l’égalité professionnelle est autant d’actualité, c’est que… les inégalités persistent !

 

Égalité professionnelle : parlons peu, parlons chiffres

 

En France, en 2011, le taux d’activité des femmes de 15 ans et plus s’élevait à 51,7% contre 61,8% pour les hommes. Moins nombreuses à travailler, les femmes sont aussi moins payées. Une publication de la Dares datant de mars 2015 révèle que le salaire net mensuel temps plein des femmes est inférieur de 19,7 % à celui des hommes. Les différences de revenus entre les hommes et les femmes varient en fonction du poste occupé. Ainsi, une femme cadre gagne en moyenne 8,5 % de moins que son homologue masculin. Pour des fonctions de dirigeants d’entreprise, les écarts de rémunération s’élèvent à 14,1 %.

Outre la fonction occupée, les disparités salariales varient également en fonction des zones géographiques. Ainsi, les régions Rhône-Alpes et Île-de-France sont celles où le différentiel de rémunération est le plus important (plus de 20 % en moyenne en défaveur des femmes).

 

Encourager les démarches en faveur de l’égalité Femme-Homme

 

C’est dans ce contexte qu’en 2011 l’APEC a créé les trophées pour l’égalité Femme-Homme. En 2015, la 4e édition est placée sous le haut patronage de Pascale Boistard, Secrétaire d’État chargée des Droits des Femmes. Le but d’une telle initiative est de récompenser les projets en faveur de l’égalité professionnelle. Grande nouveauté cette année, les trophées de l’APEC récompenseront trois types d’actions :

  • les actions favorisant la mixité des métiers, l’évolution de carrière et la création de réseaux ;
  • les actions de communication et de sensibilisation auprès des publics internes et externes ;
  • les actions visant à améliorer l’organisation du travail et l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle.

Le jury attribuera également un prix coup de cœur au projet le plus marquant. Depuis 2011, plus de 90 projets ont été déposés et 23 équipes ont été sélectionnées. En 2014, le grand trophée APEC de l’égalité Femme-Homme a été décerné à l’association des femmes de marins pour la création d’une peausserie spécialisée en cuir de poisson afin de trouver des débouchés professionnels aux femmes. Dans la catégorie grande entreprise, Bull a été récompensé pour son programme « Geek is Chic ». Une initiative dont le but est de favoriser l’augmentation du nombre de candidats dans les filières de formation numérique et de limiter les stéréotypes de genre liés aux professions du numérique.

 

La date limite de dépôt des candidatures aux trophées de l’APEC Femme-Homme est fixée au 30 juin 2015. Il vous reste donc un peu plus d’un mois pour postuler et peut-être remporter un des prix décernés. Après tout, comment voulez-vous que les choses bougent si vous ne bougez pas vous-mêmes ?

 

Crédit photo : © Apec – tropheesegalite.apec.fr

 Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

 



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de la tribune Soft skills de l'intelligence collective : ce que Codir et équipes opérationnelles peuvent apprendre les unes des autres
tribunes

Soft skills de l’intelligence collective : ce que Codir et équipes opérationnelles peuvent apprendre les unes des autres

Les soft skills de l’intelligence collective sont différentes, selon que l’on soit en Codir ou dans une équipe opérationnelle. Explications.

salaires-télétravail-surcharge
revues du web RH

Revue du web #411 : Télétravail, surcharge et salaires

Cette semaine, on parle de télétravail et de « paranoïa de la productivité », tandis que le salaire reste un levier d’attractivité.

demissions-salaries-boomerang
infographies RH

Salariés boomerang : comment récupérer les anciens talents ?

Un nombre croissant de démissionnaires regrettent d’avoir quitté leur ancienne entreprise. Comment récupérer ces « salariés boomerang » ?

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH