infographies RH

Après-pandémie : les prévisions RH des entreprises du CAC 40

le 20 juillet 2021
Pandemie-les-previsions-RH-des-entreprises-du-CAC-40

Adulées ou montrées du doigt, les entreprises du CAC 40 ont un point commun : ne pas laisser indifférent. Curieux de connaître leurs intentions post-covid en matière de RH, le Journal du Net les a interrogées. Quinze d’entre elles ont accepté de participer à cette enquête (réponses récoltées entre le 12 avril et le 20 mai 2021). Au programme : télétravail, flex office et (feus) voyages d’affaires.

Le télétravail plébiscité, aussi dans les entreprises du CAC 40

Premier sujet RH incontournable : le travail à distance. Sans grande surprise, 100% des entreprises du CAC 40 ayant répondu à cette étude envisagent de le maintenir. La  question est : combien de jours par semaine ? Desiderata des entreprises du CAC 40 et de leurs collaborateurs semblent en phase en la matière.
Post-pandémie, 33% des entreprises du CAC 40 interrogées prévoient 2 jours de télétravail maximum, 44% envisagent d’aller jusqu’à 3 jours. Une seule entreprise parmi les 9 répondantes à cette question posée par le Journal du Net prévoit un retour quasi-complet de ses salariés au bureau, avec une jauge fixée à un jour de télétravail hebdomadaire tout au plus.

Du côté des salariés, 80 à 100% des collaborateurs des entreprises du CAC 40 interrogées souhaitent conserver au moins une journée de télétravail par semaine. Un rythme de deux jours hebdomadaires à distance semble être le standard jugé idéal.

Un rythme de télétravail conforme à la tendance observée dans les autres entreprises

Le Baromètre annuel Télétravail 2021 de Malakoff Humanis mené auprès de salariés de tout type d’entreprises le révélait en ce début d’année 2021 : 75 % des collaborateurs (contre 66 % des dirigeants) estiment que le télétravail va continuer à se développer. Un sentiment exacerbé chez les cadres (86 %), les femmes (80 %), les salariés de très grandes entreprises (80 %), les entreprises du secteur des services (83 %), et les personnes vivant en Ile-de-France (80 %).
L’immense majorité des télétravailleurs (86%) souhaite poursuivre le télétravail. Pour les salariés, le nombre idéal de jours hebdomadaires passés chez soi s’établit à 2. Des souhaits qui cadrent parfaitement avec les volontés formulées par les salariés du CAC 40.

Nouveaux usages, nouveaux bureaux…

87% des entreprises du CAC 40 interrogées déclarent être en réflexion ou avoir déjà fait évoluer leurs espaces de travail. Parmi les pistes de changement privilégiées : le flex office adopté ou en cours d’adoption par 67% d’entre elles. Open spaces désertés pendant des mois pour cause de confinement et de télétravail obligatoire ont mis la puce à l’oreille de nombreux dirigeants. A quoi bon payer plein pot des locaux vides ou habités par intermittence ? Le flex office permettant de réduire surfaces et coûts immobiliers de 20 % à 50 %, apporte une solution quasi-immédiate, garante d’économies substantielles. 

Une orientation qui ne cadre pourtant pas avec les désirs d’une majorité de salariés. C’est ce que révèle l’Observatoire de la qualité de vie au travail d’Actineo mené auprès de 2 600 salariés de cinq métropoles mondiales (dont Paris). 89% des collaborateurs interrogés préfèreraient, en effet, travailler sur un poste attribué. 50% rêvent d’un environnement de travail dédié dans un bureau fermé. 30%, seulement, disent préférer un poste non attribué. Fondamentaux du bureau de demain mis en avant par les salariés interrogés : avoir la possibilité de s’isoler pour se concentrer, encourager le travail d’équipe et la collaboration, mais aussi favoriser le bien-être au sens large (hygiène, nature et espaces de repos).

Plus de visioconférences, moins de voyages d’affaires

Star du télétravail, la visioconférence semble avoir sonné le glas des voyages d’affaires. Pourquoi engager des coûts lorsqu’il est possible, en un clic, d’être connecté avec la planète entière ?
87% des entreprises du CAC 40 interrogées semblent avoir répondu à la question puisqu’elles envisagent de réduire le volume de leurs voyages d’affaires, entre autres grâce aux sacro-saintes « visio ».

Une tendance confirmée par les chercheurs de la Chaire Pégase, spécialisée dans le transport aérien en France. Selon leur dernière étude, 72% des voyageurs d’affaires ont moins pris l’avion depuis le début de la crise. Plus alarmant pour les professionnels du tourisme : post-pandémie, la baisse du trafic des voyageurs d’affaires est estimée à 42%. Une chute notable que l’étude attribue, effectivement, à l’explosion de la visioconférence. A terme, les salariés jongleront probablement entre ces deux outils, donnant toutefois la primeur aux discussions par écrans interposés, plus économiques, plus immédiates et plus écologiques que les voyages d’affaires.



Hybridation semble donc être le mot-clé de l’ère post-pandémie dans les entreprises du CAC 40, comme ailleurs. Un vocable pluridisciplinaire, qualifiant aussi bien le lieu de travail changeant des salariés que leurs outils et modes d’échange. Quelles postures devront adopter les DRH pour affronter cette époque nouvelle, aussi attendue que truffée d’interrogations et d’incertitudes ? Chez Parlons RH, nous avons notre idée sur la question. Indice : « Pour vaincre, il nous faut de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace » (Danton).


Source : Journal du Net


Spécialisée dans le digital, Manuelle anime le pôle Content Marketing de Parlons RH. Titulaire d’un diplôme d’école de commerce (NEOMA) et d’un master 2 en journalisme (CELSA), elle met à la disposition des acteurs RH sa double expertise. Avant de rejoindre la Team, Manuelle a été directrice marketing dans les médias et l’e-commerce, puis journaliste indépendante. Sa devise : « l’intelligence, c’est la faculté d’adaptation ». Son credo : accompagner, écrire, convaincre.


Sur les mêmes sujets

tribunes

Et maintenant, comment faire de la DRH une fonction essentielle ?

Comment la DRH doit-elle se réinventer pour devenir une fonction essentielle ? Explications de Thomas Chardin, dirigeant fondateur de Parlons RH.

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers, êtes-vous prêts ?
infographies RH

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers êtes-vous prêts ?

Depuis le 9 juin 2021, les collaborateurs peuvent revenir en entreprise. Les DRH et managers sont-ils prêts pour le grand retour ? Axys Consultants a mené l’enquête.

tribunes

L’expérience de travail au cœur de la marque employeur

Le rapport au travail se transforme et un nouveau paradigme s’impose : l’expérience de travail.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH