tribunes

8 conseils pratiques pour une externalisation RH réussie

le 08 avril 2013

Sans prétendre à l’exhaustivité ni même à une certaine rationalité, je vous propose ci-dessous les 8 règles de bon sens à suivre pour une démarche d’externalisation RH réussie.

Vous en voyez d’autres ? Complétez la liste en zone commentaire…

 

1. Nul vent n’est favorable à qui ne sait où il va.
Décrivez précisément la finalité de votre démarche et formalisez les objectifs que vous voulez atteindre avec l’externalisation RH.

 

2. Faites faire si vous avez un minimum de savoir-faire.
Comprenez ce que vous externalisez. Ne faites pas exécuter par d’autres ce que vous ne connaissez pas vous-même.

 

3. Assurez-vous que le prestataire gagne bien sa vie. Ne laissez pas l’objectif économique de la réduction des coûts l’emporter sur tout le reste.
C’est important, mais pas stratégique.

 

4. La délégation n’exclut pas la supervision.
L’externalisation ne signifie pas que vous êtes déchargé de l’activité, bien au contraire. Le prestataire contrôle et vous supervisez ce dernier.

 

5. Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur…
Presque tous les projets d’externalisation coûtent nettement plus chers dans la phase d’initialisation, il faut s’y préparer.

 

6. Le contrat et ses annexes sont une condition nécessaire de la réussite, mais vraiment pas suffisante
L’externalisation RH se vit et s’anime au quotidien, sans être le nez dans le SLA.

 

7. Investissez dans une communication très régulière avec votre prestataire, en « IRL ».
La prestation d’externalisation est d’abord une relation de service, intuitu personae.

 

8. Le partenaire doit avoir le sentiment qu’il doit faire constamment des efforts pour vous mériter.
Il ne doit pas s’endormir, vous non plus.

 

 

Illustration :  © Iculig – Fotolia.com

Auteur du billet : Thomas Chardin


Thomas est expert des Ressources Humaines et du Marketing. Il accompagne depuis plus de 20 ans les DRH et leurs partenaires dans l’intégration du digital dans leur stratégie de marque (employeur, corporate, business). Il est par ailleurs spécialiste des technologies dédiées au management des RH, senior advisor de start-ups RH, conférencier, intervenant au CNAM et à l’Université Paris II Panthéon – Assas.


Malot Frédéric2013-05-30 20:38:48
bonsoir Messieurs, En tant que patron d'une entreprise de sous-traitance de paie et d'administration du personnel, je vous conseille de prendre le temps de choisir votre prestataire et de notamment s'assurer que ce dernier est adapté à votre culture d'entreprise. Les aspects humains, la disponibilité et la réactivité des équipes du prestataire sont essentiels pour ne pas perturber vos équipes. Évaluez, aussi les capacités de vos interlocuteurs à vous accompagner dans l'adoption et l'appropriation de vos équipes dans cette évolution. Bonne soirée à tous :)
Jean-François D.2013-04-11 08:20:17
Tout d'abord, je vous remercie, Thomas, pour ce billet. Ensuite, je suis absolument d'accord avec vous pour dire que la Diversité est la source de toute réussite dans nos recrutements. Le manque d'ouverture lors de la phase de montage du profil fait courrir un grand risque au couple "entreprise-consultant".
Thomas CHARDIN2013-04-10 21:16:07
Merci Claude pour ce 10ème Conseil. A l’évidence, on se comprend mieux avec des partenaires ayant un culture si non commune, au moins proche. J’apporterais toutefois deux bémols : - quand on cumule l'ensemble des critères de choix d'un "bon" prestataire, il devient le mouton à 15 pattes et 3 têtes (acteur agile, solide financièrement, local et global, souple dans ses processus, structuré dans sa démarche, compétitif, rentable, etc. avec une culture polymorphe car, par définition, il ne sert pas que des clients du même secteur d'activités) ; - la diversité est aussi source de création de richesses. Les différences sont à mettre à profit de la démarche d'externalisation comme source de gisement de valeur.
Claude BARATAY2013-04-10 17:36:23
Bonjour ! Comme vous nous invitez à compléter la liste, allons-y ! 9- Choisissez un prestataire qui comprenne la ciulture de votre entreprise. Un prestataire spécialisé dans vos métiers sera plus efficace, comprendra mieux les problématiques que vous lui exposerez, et sera mieux accepté de vos collaborateurs: ceux-ci se reconnaîtront dans le langage qu'il emploiera et dans les exemples qu'il proposera. Cordialement
CLEMENTINE2013-04-09 20:21:16
Thomas, je me permets de vous proposer une 9ème règle "Aider votre partenaire à atteindre vos objectifs" : respectez vos engagements, soyez transparent, dites lui tout, n'oubliez pas que l'exigence commence par soi et que l'atteinte de vos objectifs est le résultat d'un travail commun...
Thomas CHARDIN2013-04-10 21:08:21
Merci Daniel pour ce commentaire - "9ème conseil". Oui, vous avez parfaitement raison : il faut qu'il y ait clarté, exemplarité et surtout convergence d’intérêt.

Sur les mêmes sujets

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH