Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

L'étudiant en entreprise, véritable ambassadeur de la marque employeur
5/5 (3 votes)

L’étudiant en entreprise, véritable ambassadeur de la marque employeur

# , ,

Qu’il s’agisse d’intégrer des stagiaires, recruter des alternants ou fidéliser les jeunes diplômés, la grande majorité des entreprises sont aujourd’hui confrontées à des problématiques d’attractivité. En effet, à moins de s’appeler L’Oréal, Google, Michelin ou Thalès… les étudiants ne vous connaissent généralement pas ! Cela n’a rien de personnel, c’est juste qu’ils ont encore une connaissance limitée des entreprises auprès desquelles postuler. Le développement des relations écoles, également appelé Campus Management, a justement vocation à présenter l’entreprise et à la promouvoir auprès des écoles et étudiants afin d’être plus facilement identifiée comme un employeur de référence.

Cette mission, rattachée à la fonction RH, demande de réelles compétences aussi bien RH qu’évènementielles, marketing et de communication. Si l’enjeu est important, les moyens et ressources mobilisées sont souvent insuffisants. Il n’est d’ailleurs pas rare que ce soit un alternant RH, lui-même étudiant, qui fasse tourner la boutique sur le plan opérationnel. Il ne faut pas se voiler la face pour autant : toutes les entreprises n’ont pas les moyens de faire le buzz à grand coup de chatbot Marque Employeur comme Mazars, d’escape game en réalité augmentée comme PwC ou de challenge sportif comme Michelin. Pourtant, l’entreprise aurait vraiment intérêt à investir davantage d’énergie pour aller au-delà du simple dépôt d’annonce et du traditionnel forum école, qui aujourd’hui ne suffisent plus toujours.

Sans déballer l’arsenal d’actions possibles et imaginables en matière de Campus Management, je vous propose de voir comment le concept d’ambassadeur pourrait vous aider à valoriser votre Marque Employeur auprès des étudiants qui vous intéressent tant.

 

Des collaborateurs ambassadeurs pour séduire les étudiants

L’objectif à travers le développement d’un programme ambassadeur est d’encourager et de donner aux collaborateurs les moyens de prendre la parole au sujet de leur entreprise. L’engouement autour de ces programmes provient d’une perte de confiance généralisée dans le discours institutionnel. Aujourd’hui les candidats, et plus particulièrement les jeunes, accordent plus de crédit aux témoignages d’un collaborateur de l’entreprise, qu’aux discours trop corporate de son site carrière. Petite précision : ici je fais bien référence à la notion d’ambassadeur et non pas d’Employee Advocacy (dont la volonté serait d’industrialiser la pratique et de la transposer online sur les médias sociaux).

 

Il faut distinguer deux grandes catégories de collaborateurs qui pourraient jouer ce rôle. D’un côté il y a les professionnels des ressources humaines avec les personnes en charge du développement des relations écoles, du recrutement et les responsables RH. Ce rôle d’ambassadeur fait, ou devrait faire si ce n’est pas encore le cas, intégralement parti de leurs missions car ce sont eux qui transmettent la vision, la culture d’entreprise et peuvent renseigner sur le processus de recrutement et les perspectives d’évolution. De l’autre côté, on retrouve les collaborateurs de l’entreprise qui exercent les métiers accessibles (stage, alternance, premier emploi) aux étudiants. Ils sont les mieux placés pour évoquer leur quotidien professionnel et permettre ainsi aux étudiants de se projeter. Parmi ces derniers, il est indispensable d’inciter les collaborateurs eux-mêmes diplômés de vos écoles cibles à jouer ce rôle en priorité. En tant qu’« anciens », aujourd’hui adhérents au réseau Alumni, ils sont particulièrement bien placés pour parler aux étudiants, qui se retrouveront dans leurs histoires professionnelles et souhaiteront sûrement garder le contact par la suite.

 

Souvent ces programmes existent déjà de manière informelle, où l’on retrouve au mieux le nom de quelques collaborateurs inscrits dans un coin de tableur Excel… mais sont hélas rarement poussés au stade supérieur. C’est dommage car structurer cette démarche permettrait de faciliter la constitution de binôme RH/opérationnel sur les différents événements Campus tout en approfondissant les relations avec les écoles sur le long terme. En ce sens, certaines structures incitent leurs experts à intervenir sous forme de cours ou de conférences dans les filières ciblées. En allant plus loin, on pourrait même imaginer que chaque nouvel étudiant qui intègre l’entreprise se voit attribuer un parrain issu de la même école que la sienne pour favoriser à la fois son intégration et sa fidélisation. L’entreprise pourra également se servir des belles histoires pour valoriser ses ambassadeurs et nourrir la Marque Employeur en interne. Pour y parvenir, c’est davantage une question de temps et d’énergie que de budget. À titre d’exemple, il faudra sûrement vous battre au préalable pour vous assurer que les écoles de vos collaborateurs soient bien renseignées dans le SIRH… Courage !

 

Des étudiants ambassadeurs pour convaincre les étudiants !

Au-delà des collaborateurs, ne faut-il pas également considérer les étudiants comme des ambassadeurs de l’entreprise à part entière ? Qui de mieux placé que l’étudiant lui-même pour présenter ce qu’il apprend, les missions sur lesquelles vous l’impliquez et la finalité des projets auxquels il contribue ? Trop souvent, on considère leur présence comme éphémère dans l’entreprise alors qu’ils sont les meilleurs ambassadeurs possibles pour convaincre leurs pairs que vous êtes bel et bien un employeur de choix.

 

Un étudiant en période de stage ou d’alternance vit l’une de ses premières expériences professionnelles et va naturellement en parler autour de lui pour la confronter à celles de ses camarades de promo. À son niveau, il contribue à valoriser l’entreprise et sa Marque Employeur auprès d’un réseau majoritairement constitué des mêmes étudiants qui vous intéressent. Dans le cadre de son cursus, l’étudiant est souvent amené à rédiger un rapport de stage ou à prendre la parole devant sa promotion pour revenir sur un cas pratique. À ce moment-là, ils sont plus que jamais de véritables émissaires pour votre organisation. Ne négligez jamais l’aide qu’ils pourraient solliciter pour nourrir leurs travaux.

 

L’aventure ne s’arrête pas à la fin de la convention de stage ou du contrat d’alternance. Les étudiants que vous pouvez intégrer durablement dans l’entreprise pourront à leur tour devenir des collaborateurs engagés sur le sujet. Mais la question à se poser est surtout de savoir ce que l’on fait des étudiants qui se sont révélés doués et motivés pour rester mais à qui l’entreprise ne peut pas proposer de poste pour le moment ? Spoiler alert, il faut absolument garder le contact ! Sans être dans l’entreprise, ils continueront probablement à faire indirectement la promotion de votre Marque Employeur, à générer d’éventuelles cooptations au sein de leur réseau d’étudiants et jeunes actifs et peut-être même qu’ils candidateront à nouveau ! Les candidats boomerang ne sont pas rares chez les jeunes diplômés alors autant maintenir le contact !

 

Il ne faut pas hésiter à entretenir cette communauté en maintenant le lien dans la durée. Proposez-leur s’ils le souhaitent de rester informés des grands chantiers et nouveaux produits de l’entreprise. Renseignez-les sur vos opportunités de carrière et vos présences évènementielles. Proposez-leur un ou deux rendez-vous annuels conviviaux de type afterwork pour prendre le temps d’échanger avec eux et leur permettre de networker… Pour entretenir ce lien, vous pouvez mettre en place un système de Newsletters régulières ou même un Slack dédié, si vous êtes déjà familiarisé avec l’outil. L’idée est de leur montrer que vous proposez finalement beaucoup plus qu’un simple stage en intégrant une communauté professionnelle qui pourra les accompagner et les suivre dans le début de leur vie active.

 

N’oubliez pas que chaque personne se souviendra toute sa vie de ses premières expériences et rencontres professionnelles qui ont guidé ses choix de carrière. Si vous proposez déjà une expérience positive à vos étudiants en entreprise, alors il faut poursuivre l’expérience au-delà de vos murs et arrêter de considérer leur présence chez vous uniquement comme éphémère.

 

Retrouvez les autres contributions d’expert(e)s sur notre blog :

[DOSSIER] DRH : pleins phares sur la marque employeur

ou directement sur le site du Mag RH.

 

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

Valère DESMAZIÈRES

Consultant formateur en recrutement innovant
Valère forme les professionnels RH à la Marque Employeur et les collaborateurs ambassadeurs à l’utilisation des médias sociaux. En parallèle, il enseigne le recrutement innovant en Licence GRH à l’Université Lyon 1 et co-organise le meetup #TPMR, rassemblement des professionnels du recrutement lyonnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *