Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

0/5 (0 votes)

Les chiffres clés de l’entrepreneuriat féminin

# , ,

Depuis ces dernières années, les créations d’entreprises explosent en France : 2,4 millions de Français ont un projet entrepreneurial et pensent se lancer d’ici 2015. La majorité des entrepreneurs sont des hommes, pour remédier à cela, le gouvernement a prévu un plan pour faire passer de 30 à 40% la part des femmes créatrices d’entreprises. Cela sera-t-il suffisant ? L’infographie de la semaine nous présente les chiffres de l’entrepreneuriat au féminin et les obstacles qu’elles rencontrent lors de la création de leur entreprise.

 

Portrait-robot de la femme entrepreneure

Le profil de la femme entrepreneure est très différent de celui des hommes. Les femmes sont plus jeunes, plus diplômées et mieux payées dans leur emploi précédent :

  • elles ont majoritairement entre 25 et 35 ans,
  • ont au minimum le BAC,
  • elles avaient des revenus qui allaient de 24 000 à 42 000€
  • elles sont en couples avec des enfants.

Ces femmes ont choisi de créer leur entreprise pour atteindre un équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle, mais aussi parce qu’elles considèrent que la création d’entreprise est plus épanouissante que le salariat.

 

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Une des principales difficultés énoncée par les femmes interrogées est d’être une femme : 33% des personnes interrogées affirment que c’est un désavantage. Les deux autres inconvénients découlent de celui-ci : le manque de crédibilité dans les milieux professionnels et les difficultés à convaincre les banquiers et les investisseurs. Mais ces difficultés n’empêchent pas les Français d’encourager leurs enfants à devenir entrepreneurs.

 

Gwenaelle Raguenet

 

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

 

A lire également :

Comment être plus performant et heureux au travail ?

Emploi et handicap : les 12 dates clés

Votre travail est-il en train de vous tuer ?

2,4 millions de Français déclarent avoir en tête un projet entrepreneurial et envisageraient de se lancer d’ici à 2015
En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/etapes-creation-entreprise/les-francais-et-la-creation-d-entreprise-c-est-du-serieux_45616.html#J7bpiDmDCmUosTUg.99
2,4 millions de Français déclarent avoir en tête un projet entrepreneurial et envisageraient de se lancer d’ici à 2015
En savoir plus sur http://lentreprise.lexpress.fr/etapes-creation-entreprise/les-francais-et-la-creation-d-entreprise-c-est-du-serieux_45616.html#J7bpiDmDCmUosTUg.99

Source : infographie réalisée par GirlPower3

The following two tabs change content below.

Gwenaelle Raguenet

Community Manager & rédactrice web chez Parlons RH

Derniers articles parGwenaelle Raguenet (voir tous)

3 Commentaires

  1. Anne le 7 février 2014

    effectivement le phénomène de création d’entreprise prend pas mal d’ampleur alors je me pose une question : dans quelle mesure une entreprise a intérêt à favoriser la création d’entreprise auprès de ses collaborateurs ?

    • Gwenaelle Raguenet le 7 février 2014

      Bonjour Anne, merci pour votre commentaire. Je ne pense que ce soit dans l’intérêt des entreprises de favoriser la création d’entreprise auprès de ses collaborateurs. Elle risque de perdre de bons éléments qui ont veulent se mettre à leur compte.

  2. Maud Laurent le 11 février 2014

    Merci pour votre commentaire. Effectivement, il existe une corrélation entre la hausse du chômage et la hausse des créations d’entreprises. Les salariés peuvent également créer leur entreprise s’ils ne trouvent pas leur compte. Cela pose la question du management et de la gestion des talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *