Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

[yasr_visitor_votes size="medium"]

Comment être plus performant et heureux au travail ?

# ,

S’il y a bien un mot pour décrire l’état d’esprit actuel du monde du travail ce serait PERFORMANCE. Nous sommes tous soumis à la performance : de l’assistant au dirigeant, nous devons tous faire du chiffre d’affaires et nous devons le faire vite. Dans ce contexte, il n’est pas surprenant de lire des articles sur le burn out, ou au contraire sur le bien-être. Le sujet de l’infographie de cette semaine porte sur l’efficacité mais aussi sur le bonheur. L’un n’allant pas sans l’autre, il paraît difficile d’écrire sur la performance sans parler de l’état d’esprit dans lequel se trouve le salarié.

 

Comment être performant ?

Nous sommes quotidiennement bombardés de clichés sur la réussite au travail. Les séries et les publicités nous renvoient l’image de personnes épanouies même après avoir passé la nuit à travailler. On a longtemps pensé que pour être heureux il fallait réussir professionnellement, et que pour réussir professionnellement, il fallait travailler 16 heures par jour. Et si c’était l’inverse ? Et si pour réussir il fallait commencer par être heureux ? Il n’y a pas besoin d’être un génie pour affirmer qu’une personne heureuse fera un meilleur travail que quelqu’un au bord de la dépression : plus de concentration, plus de créativité, en résumé plus de productivité. Vous allez dire “facile à dire mais pas facile à faire”, vous avez raison. Alors comment être heureux au travail ? En trouvant un sens à ses tâches quotidiennes, le sens est la clé. Il n’y a rien de plus démotivant que de ne pas comprendre pourquoi on exerce une activité.

 

Comment les RH font face aux mal-être des salariés ?

La réponse est simple : ils ne le font pas. Aujourd’hui bonheur et travail semblent être des oxymores. On parle plus volontiers d’obligation, de nécessité et même parfois de souffrance, que de bonheur en évoquant le travail. Pour autant, nombreux sont les RH qui se préoccupent du bien-être de leurs salariés (rappelez-vous un salarié heureux est un salarié performant, ce n’est pas moi qui le dit mais la société Malakoff Médéric). Le problème n’est pas leur volonté mais le manque d’outils. Il semblerait qu’ils n’aient pas les dispositifs nécessaires pour pallier à ce problème. Il existe bien des rapports ou des guides, comme celui de l’OCDE sur la mesure du bien-être subjectif, mais comme le titre du guide l’annonce, tout est une question de subjectivité. A l’inverse de la performance du salarié, ses sentiments et émotions ne sont pas mesurables.

 

Gwenaelle Raguenet

 

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

 

A lire également :

Emploi et handicap : les 12 dates clés

Votre travail est-il en train de vous tuer ?

L’arrivée de la génération Y a-t-elle changé les RH ?

Source : infographie réalisée par MyCareertopia

The following two tabs change content below.

Gwenaelle Raguenet

Community Manager & rédactrice web chez Parlons RH

Derniers articles parGwenaelle Raguenet (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *