Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Comment les nouveaux modes de travail sont-ils perçus ?
5/5 (1 votes)

Comment les nouveaux modes de travail sont-ils réellement perçus ?

# , ,

L’écosystème RH ne cesse de s’interroger sur les enjeux des nouveaux modes de travail, mais que sont au fond ces nouveaux modes de travail, et quelle perception en ont ceux qui les vivent en entreprise ? En s’appuyant sur une enquête réalisée auprès de 717 de ses lecteurs, RH info a produit une infographie riche d’enseignements sur le sujet.

 

De nombreux articles de ce blog, bien que traitant de thématiques très diverses, font ce constat : la révolution digitale a profondément changé le monde du travail et le rapport de l’homme à celui-ci. Le développement de l’automatisation à tous les niveaux crée de nouveaux métiers, lesquels nécessitent de repenser profondément les modes de collaboration et d’organisation. Bref, la question du sens de la transformation digitale se pose aujourd’hui de façon cruciale.

 

L’organisation du travail et les modes collaboratifs en première ligne

Ce constat sur la révolution digitale est largement partagé par les personnes interrogées pour l’infographie. Premier chiffre notable, près de 86% d’entre elles pensent que les modes de travail sont en train d’évoluer fondamentalement : pour une écrasante majorité de répondants, la révolution que vit le monde professionnel est donc une réalité concrète.

Deuxième chiffre notable, ils sont encore plus nombreux (1 sur 10) à considérer les nouveaux modes de travail comme « une évolution des modes de collaboration et d’organisation ». En d’autres termes, c’est moins l’aspect du renouvellement des métiers (et des expertises associées) que l’aspect organisationnel et les nouvelles façons de collaborer qui constituent l’enjeu majeur. La façon de travailler, dans l’esprit des répondants, semble prévaloir sur l’expertise nécessaire à la réalisation du travail.

 

Un regard plutôt optimiste sur l’évolution des modes de travail

Selon 57,9 % des répondants, l’automatisation des tâches « présente plutôt des opportunités » que des risques (pour 37% qui pensent le contraire et jugent cette automatisation inquiétante). Pour une majorité d’entre eux (54,1%), faire face aux évolutions actuelles exigera surtout « innovation et créativité », alors que plus d’un tiers (38,1%) optent pour « proximité et solidarité » vis-à-vis de la nouvelle donne. On note également, au chapitre de la perception des changements apportés par l’automatisation et le digital, que pour une courte majorité de répondants (51,5%) « l’autonomie et la responsabilité » prennent le pas sur la subordination.

Plus globalement, on retiendra de cette infographie que l’évolution des modes de travail n’est pas rejetée, et au contraire plutôt bien acceptée par les répondants. Beaucoup y placent même l’espoir d’une entreprise plus centrée sur l’humain, ce qui va à l’encontre des théories selon lesquelles le digital déshumaniserait l’entreprise. En effet, pour près de 3 répondants sur 4, le « choix de vie » (45,2 %) et le « rôle tenu » (29 %) ont plus d’importance que le métier exercé. C’est là la confirmation d’une tendance sociétale majeure, dont doivent tenir compte les entreprises et qui doit éclairer les choix stratégiques des DRH : les collaborateurs et collaboratrices ne veulent plus être réduits à un métier, mais réussir leur vie et s’y sentir bien…

 

Infographie sur la perception des nouveaux modes de travail

 

Source : rhinfo.com

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter.

The following two tabs change content below.

Jean de LOŸS

Responsable éditorial - Concepteur-rédacteur chez Parlons RH
Jean sait dimensionner une prise de parole RH ou corporate grâce à des contenus à forte valeur ajoutée éditoriale ou créative. Il met à profit son expertise, acquise dans les meilleures agences de communication RH, B2B et dans la publicité, dans l’élaboration de tribunes, newsletters et messages impactants. Diplômé en langues, Jean est aussi doté d'un Master en communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *