Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

0/5 (0 votes)

Les réseaux sociaux s’immiscent dans la gestion des intermittents

# ,

Parlons RH : Bonjour Jean. Vous lancez Movinmotion, une nouvelle plateforme en ligne qui facilite le recrutement et la gestion des intermittents du spectacle, pourquoi ?

Jean Despax : Avec mes trois associés, nous avons réalisé au contact de proches travaillant dans l’audiovisuel les nombreuses problématiques de temps et de coûts rencontrées par les entreprises de ce secteur. Certaines petites structures de production peuvent dépenser jusqu’à un quart de leur masse salariale en frais de gestion sociale. Il y a donc un vrai besoin d’accompagnement et de simplification.

 

C’est quand même un secteur de niche, non ?

2 millions d’embauches d’intermittents sont réalisées en France chaque année par 12 000 entreprises des industries créatives. C’est un marché de niche, avec tout de même de beaux volumes, en croissance et très concentré.

 

Au départ, vous êtes quatre dans l’aventure, c’est bien ça ?

Michael Dan, à l’origine du projet, a constitué une équipe cohérente pour répondre au besoin pressenti : 2 développeurs et 1 chef de produit, ayant tous une expérience dans les logiciels web.

 

Il n’y a pas de femmes dans votre équipe ?

Il est vrai que la parité n’est pas tout à fait respectée au sein de l’équipe fondatrice, mais nous avons des filles dans notre board, et espérons en recruter rapidement !

 

Que proposez-vous ? A qui ?

Nous proposons une solution web pour simplifier l’embauche des intermittents du spectacle. Le concept est un réseau social professionnel doté d’outils de gestion administrative. Nous nous adressons en premier lieu aux employeurs d’intermittents du spectacle (audiovisuel, cinéma, animation, spectacle vivant etc.) et évidemment aux intermittents du spectacle eux-mêmes.

 

En deux mots, comment ça marche ?

En ligne, très simplement. Chaque société dispose d’un tableau de bord qui lui permet de suivre l’avancement de ses embauches et de réaliser, en un clic, toutes les formalités administratives : du contrat de travail au bulletin de salaire en passant par les déclarations sociales (DUE à l’URSSAF, AEM au Pôle Emploi, bordereau de Congés Spectacle, DADS-U, etc.) et le paiement des cotisations sociales.

Quelle est votre valeur ajoutée par rapport à Spaietacle, Pégase ou Xotis ?

Nous considérons ces éditeurs comme des partenaires plutôt que des concurrents. En effet, nos clients peuvent utiliser Movinmotion pour réaliser l’intégralité de la gestion sociale (les bulletins de salaire, déclarations et cotisations sont alors pris en charge par notre partenaire comptable, pour un prix défiant toute concurrence grâce à un fort degré d’automatisation). Mais ils peuvent également s’arrêter à la fin du processus d’embauche (recrutement, contrat, DUE), puis extraire un fichier Excel contenant toutes les informations à transmettre chaque mois à leur comptable qui pourra l’importer dans Spaiectacle ou autre.

 

Quels sont les fonctionnalités pour les intermittents ?

Nous leur proposons de remplir leurs informations administratives en ligne, avec une gestion avancée de la confidentialité, de mettre en avant leur parcours à travers leur CV en ligne (dans lequel ils peuvent décider pour quels postes ils souhaitent apparaître dans la recherche), de retrouver les coordonnées des personnes avec qui ils vont travailler et de leur envoyer des messages. Nous souhaitons développer d’ici à la fin de l’année de nouveaux services à destination des intermittents, pour les aider à donner plus de visibilité à leur travail, et à faciliter la gestion de leur carrière.

 

Est-ce que vous traitez aussi  la paie des permanents ?

Non, nous ne la gérons pas pour l’instant. Mais c’est prévu.

 

Pourquoi j’achèterais votre offre ?

Parce qu’elle est très attractive. Nous vous proposons une solution qui vous apporte un confort au quotidien dans la gestion de vos équipes, et qui vous permet de diviser par deux le montant dépensé pour la gestion sociale. Vous diminuez en plus les risques d’irrégularités pouvant conduire à un contrôle (URSSAF, inspection du travail…).

La solution et fiable et sécurisée. Et elle plaît aux intermittents.

 

Quelle est votre objectif ?

Notre ambition première est de simplifier le quotidien des professionnels des industries créatives, et de devenir une plateforme professionnelle de référence de l’audiovisuel et du spectacle. Nous pourrons ensuite nous développer selon plusieurs axes, comme le développement de nouveaux outils et services pour les employeurs, ou encore la monétisation du réseau, à travers un job board et une market place de mise en relation clients/fournisseurs.

 

Ne craignez-vous pas qu’ une remise en cause profonde du statut d’intermittent vienne perturber vos plans ?

Nous ne nous sentons pas directement menacés par une éventuelle réforme de l’intermittence ou des statuts particuliers associés, dans la mesure où le service que nous proposons n’est pas un logiciel de paye mais une interface entre l’opérationnel et l’administratif, agrémentée de services de gestion sociale. Même si les payes des intermittents deviennent plus simples, il faudra toujours récupérer leurs informations administratives, compter les jours travaillés pour chacun et chaque mois, leur faire un contrat, une DUE, une fiche de paye tous les mois, et suivre tout ça quelque part. Avec des payes plus simples, la seule chose qui changerait réellement pour nous serait les prix proposés par les prestataires de paye spécialisés qui, en baissant, se rapprocheraient des nôtres, rendant notre service d’édition des bulletins de paye moins différencié.

 

Le mot de la fin ?

Pour voir ce que je viens de vous raconter, j’ai le plaisir de vous inviter à découvrir Movinmotion, qui va révolutionner l’embauche et la gestion sociale des intermittents du spectacle, lors de notre cocktail de lancement, le 14 juin 2013 à 18h30, Au Centquatre – 5, rue Curial 75019 Paris, à l’occasion du festival Futur en Seine 2013.

Vous pouvez retirer vos invitations ici.

 

Propos recueillis par Thomas Chardin le 15 mai 2013

The following two tabs change content below.

Coline SALLOIS

Responsable éditoriale et Community Manager chez Parlons RH
Près de 15 années responsable de production éditoriale ont permis à Coline d'acquérir les connaissances techniques et la méthodologie nécessaires pour piloter des projets print et web. Elle s’emploie quotidiennement à offrir disponibilité, polyvalence et rigueur à ses clients, principalement du secteur de la formation, avec toujours la même curiosité et agilité.

Un commentaire

  1. Ben l'intermittente le 29 juillet 2014

    C’est un vrai plus pour les intermittents!
    L’interface semble être très intuitive et esthétiquement très réussie.

    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *