infographies RH

Le recrutement à l’ère des réseaux sociaux

le 06 septembre 2016

Fin 2015, RegionsJob a lancé une étude sur le marché de l’emploi pour connaître les pratiques des candidats et des recruteurs. L’enquête a révélé que 74 % des candidats pensaient que les recruteurs se renseignaient sur eux via les réseaux sociaux alors qu’en réalité, ils ne sont que 69 % à le faire. Bond, une entreprise spécialisée dans les solutions de recrutement, a cherché à en savoir davantage sur les pratiques des acteurs RH en matière de recrutement via les réseaux sociaux et vous délivre l’infographie du jour.

 

Recrutement et réseaux sociaux : où en est-on aujourd’hui ?

L’infographie commence par nous révéler que les recruteurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux comme outil de recrutement :

  • 91 % des recruteurs sont actifs sur les réseaux sociaux et 70 % d’entre eux prévoient d’augmenter leur budget social media
  • 9 recruteurs sur 10 regardent les profils sociaux d’un candidat avant de se positionner sur son embauche
  • 7 recruteurs sur 10 disent avoir réussi leur recrutement grâce aux réseaux sociaux
  • 64 % des recruteurs avouent utiliser au minimum deux réseaux sociaux dans leur quête de talents en utilisant, par ordre de priorité, LinkedIn (94 %), Facebook (66 %), Twitter (52 %) et à notre grande surprise Google+ (21 %)

 

>> Téléchargez notre e-book sur le Community Management RH hbspt.cta.load(2838721, ‘6c136697-5369-48aa-80f3-2a5d85d5765b’, {});
 

Trois réseaux sociaux attirent les faveurs des recruteurs

Dans le classement des réseaux sociaux les plus utilisés par les recruteurs, nous retrouvons LinkedIn largement en tête (79 %), suivi de Facebook (26 %) et Twitter (14 %).

 

Selon les réseaux sociaux, les utilisations sont diverses : par exemple, LinkedIn est principalement utilisé pour faire de la recherche de candidats (95 %), prendre contact avec eux (95 %), faire du sourcing (93 %) et poster des offres d’emploi (92 %).

Sur Facebook, le premier réflexe des RH est de scruter le profil des candidats (67 %) – bande de curieux -, mais aussi animer la marque employeur (59 %), faire de la cooptation (51 %) et publier des offres d’emploi (48 %).

Pour le réseau social Twitter, on retrouve à peu près les mêmes utilisations que sur Facebook, mais à un niveau plus élevé : animation de la marque employeur (95 %), publication des offres d’emploi (95 %), cooptation (93 %) et sourcing (93 %).

 

Bond, l’entreprise pas James, précise que plus vous utilisez de réseaux sociaux, plus votre vivier de talents est conséquent : vous augmentez ainsi la probabilité de trouver la perle rare… bonne chasse grâce au Community Management !

 

Le recrutement à l'ère des réseaux sociaux

 

Source : bond-us.com
Crédit photo : © Shutterstock / Aniwhite

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter



Marzin2016-09-16 11:17:09
Un complément utile Romain pour avoir une vision française de l'utilisation des réseaux sociaux dans le recrutement –L'enquête SOURCING CADRES, ÉDITION 2016– de l'Apec http://bit.ly/1Pf3gyV Les chiffres données par cette enquête sont bien sûr à pondérer selon les fonctions recrutées, les secteurs et les localisations. Enfin il s'agit d'un focus cadre.
Thomas LARRÈDE2016-09-16 11:56:01
Merci pour ces précisions, Pierre !
Romain2016-09-07 16:20:47
Vous parlez des RH situés aux USA n'est-ce pas?
Thomas LARRÈDE2016-09-08 16:27:43
Je sens comme une inquiétude dans vos propos ! Plus sérieusement Romain, l'infographie de l'entreprise Bond se base sur des sources américaines donc c'est à relativiser par rapport à la France même s'il faut reconnaître que les recruteurs prennent de plus en plus l'habitude de checker les profils des candidats sur les réseaux sociaux. Pas vous ?

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de la revue du web #394 : recrutements, inclusion et cyberflicage
revues du web RH

Revue du web #394 : recrutements, inclusion et cyberflicage

Dans cette nouvelle revue du web, on continue à parler de recrutements et d’inclusion. Mais aussi : du cyberflicage des salariés par leurs propres employeurs…

Expérience collaborateur : « les DRH ne peuvent pas porter ce sujet seuls »
interviews Thomas Cornet

Expérience collaborateur : « les DRH ne peuvent pas porter ce sujet seuls »

L’expérience collaborateur se démocratise. Pour Thomas Cornet, CEO de Wittyfit, les DRH doivent porter ce sujet, mais pas seuls.

Visuel de la tribune Recrutement : art tactique ou choix stratégique ?
tribunes

Recrutement : art tactique ou choix stratégique ?

Le recrutement est un exercice complexe. Les managers, en première ligne, sont en lien avec les besoins immédiats. Mais est-ce suffisant ?

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH