infographies RH

Quelle place pour les soft skills en marketing B2B en France ?

le 03 décembre 2019
infographie solantis et CMIT_soft_skills

Les soft skills ? Tout le monde en parle, si bien que nous serions tentés de penser que ces « compétences douces », ou aussi appelées « compétences comportementales », ne soient qu’un effet de mode. Mais, en pensant cela, ne passons-nous pas à côté de quelque chose ? Car si elles sont autant mises en avant et recherchées par les directeurs, responsables des ressources humaines et recruteurs, c’est qu’elles doivent être déterminantes pour le marché du travail, ne croyez-vous pas ? Faisons le point à travers l’infographie du CMIT et de Solantis, qui ont cherché à décrypter ces dites compétences en marketing B2B tech en France en menant des entretiens en juillet et août derniers auprès d’un échantillon de 25 marketeurs.

 

Soft skills VS hard skills, qui l’emporte ?

Saviez-vous qu’il existe 50 000 compétences professionnelles dans le monde et que 57% des dirigeants affirment que les soft skills sont plus critiques pour leurs activités que les hard skills (compétences techniques) ? Un chiffre étonnant ? Pas tant que cela…

En effet, nous le savons tous, les technologies évoluent sans cesse et les compétences dites « techniques », apprises à un moment T, vont devenir rapidement obsolètes. À ce propos, selon une étude du World Economic Forum, la durée de vie moyenne d’une compétence technologique serait de 18 mois ! C’est dire à quel point tout cela est volatil. Cependant, qui dit évolution, dit notamment adaptation et flexibilité. Tiens, tiens, « l’adaptation » et « la flexibilité »  ne seraient-elles pas reconnues en tant que soft skills ?

Mais alors, plus besoin de compétences techniques pour décrocher un travail ? Non, il serait complètement erroné de penser de la sorte. Pour chaque métier, il est nécessaire d’avoir une solide base de technicité, et qui plus est dans les métiers de la tech. Les soft skills viendront en complémentarité des hards skills. Elles seront notamment prises en compte lors du recrutement pour départager des profils présentant des compétences techniques égales.

Quelles sont les compétences comportementales (tout secteur confondu) qui nous sont profitables dès aujourd’hui et qui nous seront assurément très utiles à l’avenir ?

Sans grande surprise, nous retrouvons en tête du classement la « flexibilité », suivie par la « créativité » et la « capacité de jugement & la prise de décision ». Vient en quatrième position « la capacité à se coordonner avec ses collègues (cultiver l’esprit d’équipe) » et enfin « la capacité à résoudre des problèmes complexes ».

 

Les soft skills vedettes du monde de la tech

Quid du côté des métiers de la tech ? Cela dépend des types de métiers. Ainsi, pour les éditeurs, nous retrouvons :

  1. La capacité de jugement et de prise de décision
  2. L’esprit d’équipe et la coordination
  3. La flexibilité
  4. Le sens du service client, esprit critique, management/gestion d’équipe

 

Pour les entreprises de conseils, plusieurs soft skills se retrouvent à égalité. Ainsi, nous observons :

  1. L’esprit d’équipe et de coordination
  2. La créativité, flexibilité, capacité de jugement et de prise de décision
  3. La capacité à résoudre des problèmes complexes, sens du service client
  4. L’intelligence émotionnelle

 

Enfin, pour les métiers liés à la télécommunication, le classement des 5 soft skills les plus utiles sont :

  1. La flexibilité
  2. La créativité, sens du service au client, l’esprit d’équipe et la coordination
  3. La capacité à résoudre des problèmes complexes
  4. La négociation, la capacité de jugement et de prise de décision
  5. L’esprit d’équipe, intelligence émotionnelle et le management/gestion d’équipe

 

Si nous remarquons que la flexibilité, la créativité et l’esprit de coordination se retrouvent très souvent dans le peloton des classements précédemment cités, c’est sans doute dû au fait que ces compétences comportementales font partie du top 5 des soft skills ayant le plus évolué durant une carrière, à savoir :

  1. Le management/gestion d’équipe
  2. La capacité de jugement et de prise de décision
  3. La flexibilité
  4. L’esprit d’équipe/coordination
  5. L’intelligence émotionnelle

 

Comme tout autre secteur, celui de la tech est impacté par les bouleversements liés à la transformation des entreprises (digitale, économique, environnementale, etc.). Le temps où les compétences techniques d’un travail régnaient seules sur le marché du travail est désormais bien révolu. Force est de constater que l’Homme, pour faire face à ce monde en constante évolution, et pour  garder son emploi, se doit de cultiver et de mettre en avant ses compétences douces et comportementales

 

Source : CMIT



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

salaires-télétravail-surcharge
revues du web RH

Revue du web #411 : Télétravail, surcharge et salaires

Cette semaine, on parle de télétravail et de « paranoïa de la productivité », tandis que le salaire reste un levier d’attractivité.

demissions-salaries-boomerang
infographies RH

Salariés boomerang : comment récupérer les anciens talents ?

Un nombre croissant de démissionnaires regrettent d’avoir quitté leur ancienne entreprise. Comment récupérer ces « salariés boomerang » ?

RSE-recrutement-gestion-talent
revues du web RH

Revue du web #410 : RSE, recrutement et talent management

La RSE est la préoccupation première des entreprises. Autre inquiétude, au cœur des enjeux RH depuis plusieurs semaines : le recrutement. Enfin, les entreprises ont tout intérêt à être à l’écoute...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH