infographies RH

Les formes de reconnaissance appréciées des salariés français

le 11 décembre 2018
Productivité en entreprise : que veulent les salariés français ?

Entre le 18 et le 20 septembre 2018, Perkbox a mené une enquête en France métropolitaine auprès d’un échantillon représentatif de 1 003 employés de différentes catégories socioprofessionnelles, afin de récolter leurs avis sur la nature des récompenses et avantages offerts par leurs employeurs. Voici les résultats.

 

Les formes de reconnaissance auxquelles les salariés ne sont pas sensibles

En voulant bien faire, certaines entreprises ne perçoivent pas les désirs réels de leurs salariés. Vous souhaitez motiver vos collaborateurs, attirer des talents, récompenser vos équipes, fidéliser vos employés ? Ne mettez surtout pas en avant ce qui va suivre ! Ce serait contre-productif.

  • Désigner un employé du mois

Une étude du mois d’avril 2018 réalisée par Salesforce et BVA sur les attentes des salariés français soulignait à quel point la motivation et la reconnaissance des entreprises à l’égard de leurs collaborateurs créaient de la productivité. La clé étant de trouver les bons outils pour satisfaire ses équipes. Vous pensiez que « l’employé du mois » était un bon levier de motivation ? Visiblement, la récompense ne fait pas l’unanimité. 34 % des salariés n’aimeraient pas recevoir une telle distinction. Il se pourrait , cependant, que la marque de reconnaissance emporte l’adhésion si elle était accompagnée d’une gratification : un voyage, une prime exceptionnelle, un cadeau de valeur…

  • Aller boire un verre avec son patron

Ça peut faire plaisir au patron… quant aux salariés, ils sont 35 % à ne pas considérer ce geste comme une récompense ou une marque de reconnaissance. Ce chiffre grimpe à 38 % pour les femmes qui visiblement ont une vie privée plus riche que leurs collègues masculins. A moins qu’elles ne soient plus attentives à distinguer vie privée et vie professionnelle… ce qui est sûr, c’est que le patron ne devrait jamais quant à lui essayer de forcer la camaraderie ou la solidarité. Aucune source de motivation à aller gratter de ce côté-là !

 

Les formes de reconnaissance auxquelles les salariés sont sensibles

  • Carte cadeau et bons d’achat

85 % des employés apprécient ou apprécieraient un bon d’achat ou une carte cadeau en guise de récompense pour leur travail. 42 % des employés souhaiteraient en recevoir mais n’en bénéficient pas. Bon, c’est un plébiscite… un vrai score autocratique en période électorale. Mais c’est vrai quoi ? Un petit cadeau, ça fait toujours plaisir et ce n’est pas l’auteur de l’étude, dont c’est le métier, qui vous dira le contraire.

  • Recevoir des réductions, comme un abonnement à une salle de sport ou dans des restaurants

Ils sont 67 % des salariés de l’enquête à apprécier des bons de réduction comme récompense pour leur travail. Dans la logique du dernier item, la nature du présent est secondaire tant qu’il représente une récompense de valeur à la hauteur de l’investissement demandé et des résultats obtenus. Beaucoup d’entreprises se sont lancées très logiquement dans cette forme de reconnaissance pécuniaire, avec plus ou moins d’originalité, comme l’a listé Kollori dans son top 12 des avantages des entreprises pour motiver les salariés : une prime de bienvenue pour acheter les produits de l’entreprise, un congé parental extra, des vacances subventionnées par l’entreprise, des repas totalement gratuits…

  • Reconnaissance verbale

C’est peut-être le plus simple à faire, même si la pratique n’est pas toujours bien maîtrisée ou pratiquée par les managers et les dirigeants et pourtant… d’après l’étude de Perkbox, c’est une des formes de reconnaissance les plus appréciées, notamment par les femmes qui sont 32 % des personnes interrogées à n’être jamais félicitées verbalement et à le regretter.

 

D’autres formes de motivation existent dans une entreprise. Il y a bien sûr les ficelles toutes faites dont de nombreux sites vous feront la liste mais aussi des engagements de valeur et d’organisation (QVT, management et flexisécurité) qui mettront vos salariés dans les meilleures dispositions de travail et dont la satisfaction, c’est à présent une certitude d’après de nombreuses études, bénéficiera à la productivité de votre entreprise.

 

 

Source : Perkbox

 



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

infographie intérim France perceptions
infographies RH

L’intérim, une alternative de plus en plus séduisante aux yeux des français ?

Une étude, réalisée par le Groupe Partnaire avec l’institut Opinionway, révèle les enjeux et les perceptions de l’intérim en France. Retour sur l’infographie qui résume les...

recrutement demandes atypiques
actualités RH

Recrutement et guerre des talents : quelles sont les demandes atypiques des candidats et comment y répondre

Dans un contexte de recrutement tendu, quelles sont les demandes atypiques des candidats et comment les entreprises peuvent-elles y répondre ?

salaires-recrutement-conditions-travail
revues du web RH

Revue du web #414 : Salaires, recrutement et conditions de travail

L’actu RH cette semaine est secouée par la question de l’augmentation des salaires et du recrutement en période d’inflation et de grèves.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH