tribunes

Mobilité géographique : la stratégie gagnante pour réduire absentéisme et turnover !

le 22 avril 2024
La mobilité géographique pour réduire l'absentéisme et le turnover !

Alors que l’absentéisme explose et que de nombreux métiers de terrain sont en pénurie, les employeurs multi-sites se tournent de plus en plus vers la mobilité géographique pour améliorer le bien-être des salariés et les réengager.

Il ressort des études de l’IFOP que les trajets domicile-travail longs et coûteux contribuent en partie à l’absentéisme et au turnover. Selon une source de Région Job, 69% des Français sont même prêts à quitter leur emploi pour en trouver un plus proche de chez eux.

Au cours des trois dernières années, nous avons analysé des dizaines de milliers de trajets domicile-travail chez nos clients multi-sites, parmi lesquels figurent des entreprises telles que Lidl, Auchan, Carrefour, Point P, Transilien SNCF et Crèches Petits Chaperons Rouges, ainsi qu’un acteur du BTP.

Le résultat est alarmant mais porteur d’espoir : 62% de leurs employés de terrain pourraient faire le même travail sur un site plus près de leur domicile avec un gain significatif de 20 km par jour. Par exemple, un employé embauché sur un Lidl à 20 km de chez lui pourrait faire de belles économies de temps et d’argent en bénéficiant d’une mobilité géographique sur un Lidl à 10 km de chez lui.

Comment favoriser une culture de la mobilité géographique ?

Chez nos clients, les salariés sont désormais invités à formuler leur souhait de mobilité lors des entretiens annuels, entretiens professionnels ou au fil de l’eau. 1km à Pied permet d’enregistrer leurs sites favoris et d’indiquer le degré d’urgence de la mobilité géographique. Sachant que 10% des salariés déménagent chaque année, ils sont nombreux à vouloir une mutation vers leur future adresse.

Avant le déploiement d’1km à pied, les salariés étaient invités à postuler sur le site carrière comme les candidats externes. Il était donc plus rapide pour eux de se présenter en agence France Travail que d’attendre une opportunité interne et de retrouver leurs accès à l’intranet pour candidater.

Les équipes RH peuvent désormais avoir une approche proactive pour répondre plus rapidement aux souhaits et éviter des démissions. S’il n’y a pas de poste ouvert sur le site souhaité, le logiciel identifie les échanges à poste égal. Si aucune permutation de poste n’est possible, le souhait reste visible des recruteurs à la manière d’une liste d’attente vers chaque site.

Comment le recrutement interne permet de réduire le time to hire ?

Quel est votre réflexe actuellement à chaque fois qu’un salarié démissionne ou qu’un poste s’ouvre ? Chez nos clients, les équipes RH utilisent désormais “1km à Pied” pour privilégier le recrutement interne. Ils voient la liste des collaborateurs en attente d’une mobilité géographique vers le site qui recrute. S’il n’y en a pas, le recruteur accède à la liste de tous les salariés qui pourraient avoir un trajet quotidien plus court vers le site afin de gagner en qualité de vie et en pouvoir d’achat.

Les recruteurs peuvent alors filtrer et trier les profils par métier, ancienneté, type de contrat, volume horaire…

Dans les 5 minutes suivant la démission d’un salarié, les recruteurs ont identifié plusieurs profils internes potentiels. Ils réduisent leur Time to hire de 70% en allégeant la charge de travail des équipes RH et des parties prenantes sur les entretiens d’embauche, l’intégration administrative et la formation.

Il restera probablement un recrutement externe à organiser sur le site de départ du candidat interne retenu. Mais le recrutement interne opéré aura eu le mérite de fidéliser un salarié et de réduire son absentéisme en même temps que la pénibilité de son trajet. 

En privilégiant les recrutements internes à chaque occasion, vous réduirez ainsi votre taux de turnover et votre absentéisme ce qui représente un retour sur investissement conséquent : 

  • 6 à 10 jours d’absence en moins par an pour le salarié rapproché de chez lui
  • 10 000€ de recrutement externe évités pour chaque souhait de mobilité honoré

Les mobilités géographiques contribuent à améliorer la qualité de vie au travail de tous les salariés et offrent une opportunité d’apporter un soutien spécifique à ceux qui en ont le plus besoin : RQTH, aidants, seniors, travailleurs à temps partiel ainsi que les salariés en retour de longue maladie.

Moins de kilomètres c’est mieux pour le bien-être !

Crédit photo : Shutterstock / Marko Aliaksandr



Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Osez le management sensationnel®
tribunes

Osez le management sensationnel®

Les événements de ces dernières années ont été un accélérateur de ce qui était déjà là : la lassitude face au management traditionnel, l’émergence de nouvelles aspirations chez les collaborateurs...

Les salariés face à leur carrière
infographies RH

Les salariés face à leur carrière

L’infographie réalisée par PerformanSe révèle des sentiments partagés, entre satisfaction et incertitude, avec un focus notable sur l’importance de la rémunération et de la qualité de...

Télétravail : des conflits à distance aux lourdes conséquences
infographies RH

Télétravail : des conflits à distance aux lourdes conséquences

Dans un monde où le télétravail redéfinit les interactions professionnelles, la gestion des conflits devient un enjeu majeur. Quelles sont les sources de ces conflits à distance ? Quelles conséquences...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH