infographies RH

Formation professionnelle : le digital plébiscité pour plus d’autonomie des collaborateurs

le 29 octobre 2019
Une entreprise sur deux encourage l'autonomie de ses collaborateurs pour se former

A bien des égards, la formation professionnelle demeure une priorité pour les entreprises. Pourtant, force est de constater qu’elle ne semble pas défendue à sa juste valeur au sein des organisations. Unow, qui a organisé en mai dernier le Printemps de la formation, a mené l’enquête auprès de 1 500 professionnels de la fonction Formation. Etat des lieux à découvrir dans l’infographie de la semaine.

 

La formation professionnelle au cœur de la transformation des entreprises

Dans ce contexte de transformation des entreprises impliquant de profonds bouleversements, la formation professionnelle apparaît comme un enjeu majeur. A la fois pour :

  • les collaborateurs qui développent ainsi leur employabilité et se maintiennent sur le marché du travail ;
  • les entreprises elles-mêmes qui bénéficient des compétences dont elles ont besoin pour accompagner la croissance de leurs activités.

Malgré les avantages évidents pour les deux parties, d’après une enquête Unow résumée dans l’infographie ci-dessous, seules 50 % des entreprises affirment informer leurs collaborateurs de l’intérêt personnel qu’ils ont à utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF). Ce dispositif leur ouvre pourtant des droits pour suivre une formation certifiante ou qualifiante, notamment hors du temps de travail, et ce, sans l’autorisation préalable de l’employeur.

Probablement soucieuses de maintenir un équilibre vie professionnelle/ vie personnelle, mais également dans une démarche gagnant-gagnant, la moitié des organisations permet aujourd’hui à ses collaborateurs d’utiliser leur CPF sur leur temps de travail.

A noter que 10 % seulement des responsables formation considèrent que leurs collaborateurs utilisent en majorité leur CPF. Il semblerait qu’un effort reste à fournir au niveau des entreprises afin de mieux communiquer autour de ce dispositif.

 

Formation professionnelle et communication interne : circulez, il n’y a rien à voir ?

43 % des professionnels Formation en entreprise jugent pourtant que la communication réalisée sur le développement des collaborateurs « est déjà d’un bon niveau ». Et si 47 % estiment qu’ils rencontrent des difficultés à promouvoir la formation en interne, c’est avant tout en raison du règne de l’info-obésité au sein de leur organisation. Circulez, il n’y a rien à voir ?

Pour communiquer au mieux, encore faut-il avoir saisi l’impact et les enjeux de la dernière réforme de la formation professionnelle. Pour 67 % des interrogés, elle est comprise dans ses grandes lignes. Mais seules 50 % des entreprises valorisent les OPCO dans leur capacité de conseil et d’accompagnement…

Une entreprise sur deux mise sur l’autonomie des collaborateurs pour se former et développe des stratégies dans ce sens. D’où un grand intérêt pour les outils digitaux. 92 % des professionnels de la formation en entreprise voient dans le digital un moyen incontournable pour accompagner la transformation de leur organisation. L’enquête souligne même que 20 % des entreprises auraient complètement délaissé la formation en présentiel au profit de dispositifs 100 % numérique. Un quart des entreprises se lancerait dans la formation immersive, à savoir l’usage de la réalité virtuelle et augmentée dans le cadre du développement de leurs équipes.

 

Alors que la bataille des compétences est bel et bien mondiale, il est plus que jamais l’heure de s’intéresser à la formation professionnelle et aux outils existants. Le digital learning apparaît comme un moyen de rendre les collaborateurs plus autonomes dans leur parcours de formation. Un avantage pour la fonction RH qui pourrait ainsi se concentrer sur la stratégie de formation à mener au sein de l’organisation et anticiper les besoins de compétences pour assurer le développement de l’entité.

 

Le digital learning intéresse de plus en plus les entreprises

Source : Unow


Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

"L’un des défis de la fonction RH en 2024 sera de conjuguer nécessités vitales à l’entreprise, épanouissement et préservation de la qualité de vie des salariés”
Dossier Tendances RH 2024 François Merlin

François Merlin : « L’un des défis de la fonction RH en 2024 sera de conjuguer nécessités vitales à l’entreprise, épanouissement et préservation de la qualité de vie des salariés”

Pour nous aider à mieux comprendre les enjeux managériaux qui rythmeront 2024, nous avons fait la rencontre de François Merlin, chef d’orchestre émérite, également conférencier et intervenant...

Égalité homme-femme : un fossé dès le début de carrière
infographies RH

Égalité homme-femme : un fossé dès le début de carrière

D’après cette infographie réalisée par la CFDT à partir d’une étude du Cereq, les femmes sont plus diplômées, mais cumulent les difficultés d’emploi que leurs homologues masculins.

Jonathan Pottiez : “En 2024, la formation devrait donner les moyens aux individus de devenir de véritables apprenants modernes”
Dossier Tendances RH 2024 Jonathan Pottiez

Jonathan Pottiez : “En 2024, la formation devrait donner les moyens aux individus de devenir de véritables apprenants modernes”

Acteur majeur de la formation professionnelle, Jonathan Pottiez est un expert en évaluation de la formation. Il revient sur les tendances RH qui rythmeront l’année 2024.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH