tribunes

Finis les cache-sexes : le théâtre pour tout mettre à nu

le 12 mai 2016
Finis les cache-sexes : le théâtre pour tout mettre à nu

En à peine 30 ans d’existence, le théâtre d’entreprise est devenu incontournable dans les entreprises françaises. Comment s’est renouvelé le genre vers plus d’authenticité ? Comment poursuivre l’accompagnement des entreprises et la formation des collaborateurs en abordant tous les sujets sans fard ? Une contribution de Vincent PRIOU-DELAMARRE, co-fondateur et associé chez Co.théâtre, à découvrir en 4 actes. Action !

 

 Apparu au milieu des années 80 en France, le théâtre d’entreprise a rapidement trouvé sa place dans les grandes organisations sans pour autant réussir à s’implanter dans les PME, son défi d’aujourd’hui.

D’abord cantonné au sketch mettant en scène les figures marquantes qui font le quotidien du travail, le théâtre d’entreprise a dû prendre le risque de sortir de la caricature, se dénuder pour continuer à exister et être au plus près de la vérité du travail.

Effeuillage en 4 points sur cet outil qui répond aux besoins des équipes des RH, aussi bien en communication qu’en formation.

 

 

1. Favoriser les prises de conscience et illustrer

 

La parole est le vecteur principal de la communication au sein des entreprises.

En utilisant le théâtre, l’individu dans son ensemble s’exprime.

Autant le théâtre d’entreprise a pu jouer par le passé essentiellement avec les mots, autant aujourd’hui, il cherche à faire vivre le silence, les regards, à redonner sa place au corps.

Plus qu’un discours, le théâtre met en scène des relations entre des individus complexes et parfois contradictoires. Il s’agit de donner à voir cette complexité, de la mettre à nue.

Une complexité qui passe aussi par le fait de situer le collaborateur (ou la collaboratrice) dans l’ensemble que constituent sa sphère privée et sa sphère professionnelle.

Les DRH le savent bien : la personne ne se divise pas et ses problématiques personnelles rejaillissent au travail.

 

En mettant en scène le collaborateur dans sa pluralité, le théâtre d’entreprise permet des prises de conscience fortes et marquantes. Longtemps après le passage des comédiens, on se souviendra d’une réplique, mais plus encore d’un geste, d’une pause/pose, d’un regard.

 

 

2. Aborder les problématiques difficiles

 

Les premières saynètes de théâtre d’entreprise traitaient des soucis du quotidien du travail : le conflit, l’entretien annuel d’évaluation, la gestion du temps, la communication interpersonnelle…

30 ans plus tard, un cap a été franchi.

Les besoins des entreprises et des DRH ont changé et obligent les acteurs à s’emparer des sujets les plus sensibles : l’illettrisme, les addictions, le fait religieux, l’orientation sexuelle, l’entreprise libérée

Sans stigmatiser ni prendre position, le spectacle d’entreprise d’aujourd’hui développe dans un temps plus long l’entièreté d’un sujet plutôt qu’un seul aspect.

Prenons l’exemple du handicap : les saynètes d’hier mettaient en scène les stéréotypes liés à la perception du handicap. Les spectacles d’aujourd’hui racontent des parcours de vie, de l’apparition du handicap à son acceptation par l’individu puis à sa reconnaissance et à sa prise en charge, quand elle est nécessaire.

 

Parler de ces problématiques difficiles peut être vécu par le collaborateur comme une mise à nue, une mise en danger.

Ce que permet le théâtre, c’est un cadre solide et serein pour aborder l’intimité sans fausse pudeur mais dans le respect des sensibilités.

 

 

3. Miser sur l’intelligence collective

 

Qui sont les acteurs pour aller dire à un RRH, un DRH ce qu’il devrait faire ? Personne !

Aussi, depuis quelques années, l’écriture des spectacles a pris un virage.

Il n’y a plus le bon et le méchant, fini le spectacle qui vous dit quoi penser, comment agir, qui met en scène une solution miracle, séduisante sur l’instant mais peu réaliste dans la durée.

 

Le théâtre d’entreprise d’aujourd’hui mise sur l’intelligence collective, celle des salariés présents pour assister à la représentation donnée.

Car ils vivent, construisent, imaginent l’entreprise, ils savent ce qu’elle est, ils la pratiquent toutes les semaines.

Aussi, en leur donnant la parole – en cours de spectacle ou bien à l’issue de celui-ci –  on s’aperçoit qu’ils ont toute légitimité et une matière riche pour dénouer les difficultés.

 

L’art du comédien devient un art socratique : il s’agit de faire accoucher les intelligences des pistes de solution aux problématiques soulevées.

 

 

4. Faire évoluer les comportements

 

Les DRH et directions de la formation des entreprises disposent de bon nombre d’organismes capables de délivrer un savoir théorique, le nombre de structures qui permettent d’incarner le savoir, de « se le mettre en jambes » reste limité.

Le théâtre favorise les prises de conscience, nous l’avons explicité plus haut, mais il permet également de faire évoluer les comportements, particulièrement en formation.

En proposant aux collaborateurs et collaboratrices de se mettre en scène ou de développer face à un comédien des situations du quotidien, l’opportunité leur est donnée de sortir des automatismes, d’essayer, de s’essayer, de se tromper, bref d’apprendre.

D’apprendre vraiment. C’est à dire pas seulement avec la tête, mais avec le corps et les émotions.

 

Les débriefings réalisés par le groupe accompagné par le formateur permettent là encore à l’intelligence collective de donner toute sa mesure.

 

De nouveaux comportements s’apprivoisent et s’incarnent, chaque participant peut à son rythme se mettre en mouvement. Sans carapace.

 

 

En opérant sa mue sur le fond comme sur la forme, le théâtre d’entreprise de 2016 offre un outil innovant, pratique, simple et efficace pour accompagner les besoins des organisations.

 

______________________________________________________________

Parlons RH vous invite !

INVITATIONS

C’est avec plaisir que Parlons RH et Co.théâtre vous invitent à vivre l’expérience du théâtre d’entreprise à Paris, lors de deux prochains petits déjeuners.

 

Inscriptions gratuites ci-après :

20 mai 2016 : Formation : « Maitrisez les essentiels du management »

3 juin 2016 : Spectacle «  Et quand le handicap arrive »

 

 

Crédits photos : © Yannick Stephant, Co.théâtre

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter


Scénariste, comédien et formateur de théâtre d’entreprise depuis 19 ans, Vincent Priou-Delamarre est co-fondateur-associé chez Co.théâtre. Expert du théâtre d’entreprise, Co.théâtre propose le théâtre pour communiquer ou former sur les thématiques liées au monde du travail : management, handicap, diversité, stress et risques psychosociaux, changement…


Sur les mêmes sujets

Le développement des compétences une priorité pour les DRH
infographies RH

Le développement des compétences : une priorité pour les DRH

En 2020, 79% des dirigeants craignaient qu’un manque de compétences menace la future croissance de l’entreprise contre 63% en 2014. En 2021, le développement des compétences est une priorité.

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers, êtes-vous prêts ?
infographies RH

Retour des collaborateurs en présentiel : DRH et managers êtes-vous prêts ?

Depuis le 9 juin 2021, les collaborateurs peuvent revenir en entreprise. Les DRH et managers sont-ils prêts pour le grand retour ? Axys Consultants a mené l’enquête.

[PARLONS RH] Blog - Revue du web 354 management, formation et qvt
revues du web RH

Revue du web #354 : Management, Formation et QVT

Même si les grandes vacances ont officiellement commencé, vous n’avez peut-être pas encore plié bagages pour décompresser ? Parfait, vous avez donc le temps de faire le point sur les sujets...

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH