infographies RH

Égalité professionnelle : les choses changent !

le 17 février 2015

Parmi les actualités à retenir cette semaine sur le thème de l’égalité professionnelle, notons deux événements majeurs : le salon des entrepreneurs et le forum « Elle Active ». L’occasion pour Pascale Boistard, Secrétaire d’État déléguée des Droits des femmes, de revenir sur les actions mises en place par le gouvernement en matière d’égalité hommes-femmes. Constats et explications des actions menées par l’État dans cette infographie.

4 chiffres pour discuter de l’égalité professionnelle

 

  • Le salaire d’une femme est d’en moyenne 25% inférieur à celui d’un homme. La parité en termes de rémunération salariale est donc loin d’être effective puisque l’écart de revenus entre les hommes et les femmes reste important, toutes catégories socio-professionnelles confondues, quel que soit le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise.
  • Côté entrepreneuriat : l’écart se creuse. Trois créateurs d’entreprises sur 10 sont des femmes. Un chiffre qui devrait cependant augmenter en 2017, selon le baromètre GIT Paris, qui estime à 40% l’entrepreneuriat féminin à cette échéance.
  • L’accès à un métier reste discriminant selon le sexe. Cette infographie révèle que seulement 12% des métiers sont considérés comme mixtes.
  • 29% des membres des conseils d’administration des grandes entreprises sont des femmes. Si l’objectif de 20% prévu par la loi Copé-Zimmerman a été dépassé, celui de 40% en 2016 semble difficile à atteindre.

L’Etat fait bouger les lignes

Face à ces chiffres, le gouvernement a mis en place 3 mesures phares visant à favoriser l’insertion professionnelle des femmes :

  • l’accompagnement et le soutien des femmes dans leurs choix professionnels à travers deux mesures : la promotion de la mixité dans les métiers grâce au service public d’orientation et la promotion de l’entrepreneuriat. Une mission concrétisée à travers la mise en œuvre du plan Entrepreneuriat au féminin et la signature d’un accord-cadre avec la Caisse des Dépôts ;
  • favoriser le dialogue social dans l’entreprise à travers l’accord relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Au 15 novembre 2014, 14 244 entreprises étaient couvertes par cet accord. Un chiffre en nette progression pour les entreprises de plus de 50 salariés qui sont 36, 5% à avoir transmis leurs obligations en novembre 2014 contre 27,1% en janvier 2014 et 15,8% en janvier 2013. L’Etat n’hésite pas à alerter et à sanctionner les entreprises qui ne respecteraient pas cet accord. Au total, 1356 mises en demeures ont été adressées et 45 entreprises sanctionnées ;
  • Permettre aux femmes de conjuguer vie privée et vie professionnelle par la création d’infrastructures adaptées. Ainsi, l’Etat compte créer 275 000 centres d’accueil pour jeunes enfants d’ici 2017.

 

Source : femmes.gouv.fr

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter



www.convention.fr2016-06-20 10:29:38
L'employeur joue également un rôle dans la réduction des inégalités professionnelles hommes-femmes. Afficher les textes de loi relatifs à l'égalité de rémunération entre hommes et femmes, le faire réellement, valoriser les femmes autant que les hommes... sont des actions à mettre en place (ainsi que beaucoup d'autres afin de changer certaines mentalités qui continuent à persister).
Laurent2015-02-18 23:46:06
C'est triste de voir que les inégalités professionnelles persistent. Les mesures se multiplient pour que les hommes et les femmes soient au même niveau et pourtant les améliorations tardent à venir.

Vous voulez réagir ? Laissez-votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous

Sur les mêmes sujets

Visuel de l'infographie Absentéisme : des arrêts de travail en baisse, mais plus longs
infographies RH

Absentéisme : des arrêts de travail en baisse, mais plus longs

Si l’absentéisme et les arrêts de travail sont en baisse, leur durée est aussi plus longue. Les femmes figurent parmi les plus touchées.

tribunes

Les attentes des candidats ont changé : comment les recruteurs peuvent-ils y répondre ?

A l’ère du travail hybride, les jeunes diplômés sont en quête de sens, de flexibilité et de moyens leur permettant de développer leurs compétences en interne. Pour les recruteurs comme pour...

Visuel de la tribune Managers coachs ou facilitateurs : comment les DRH peuvent repérer et accompagner ces leaders inspirants
tribunes

Managers coachs ou facilitateurs : comment les DRH peuvent repérer et accompagner ces leaders inspirants

Les managers sont de plus en plus incités à tendre vers une posture de coachs. Une posture qui requiert des soft skills bien particuliers.

L’actu RH vous intéresse

Recevez chaque vendredi La News© du Média 100% RH