Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

0/5 (0 votes)

Management à distance : les nouveaux défis du binôme RH – Manager

# , , ,

Le management à distance concerne toutes les entreprises. Il n’a pas de frontières, ni de culture. Quand on parle de management à distance on pense surtout aux managers et managés mais on oublie souvent les Ressources Humaines. Or, il manque parfois aux managers les outils, les méthodes et le soutien pour faire oublier la distance à leurs collaborateurs. C’est là que les RH interviennent.


Avec la forte internationalisation des entreprises et grâce aux dernières technologies d’information et de communication, le travail à distance est devenu un mode de travail à part entière et induit de nouveaux challenges pour les managers. Selon une enquête de CSP formation, 72 % des  managers  interrogés estiment qu’il est plus difficile de gérer des  salariés nomades et 63 % de ces managers estiment qu’il est plus difficile de suivre et contrôler les salariés nomades.

Le management à distance pose l’absence de contact direct entre le manager et les managés.

Cette situation de plus en plus courante devrait concerner 40 à 50% des emplois en France d’ici 2020.

Ce mode de management amène les entreprises à repenser les compétences managériales de leurs managers et pousse la fonction RH à s’adapter.

 

 

Les défis du management à distance

Le manager se doit de :

  • créer un lien malgré la distance. En management présentiel, le lien créé est surtout informel grâce à la machine à café, la cantine, etc. Il est compliqué de créer ce lien à distance. Le manager ne doit pas hésiter à utiliser les nouvelles technologies comme la visio-conférence pour établir ce lien, et aller à la rencontre de ses équipes, même à l’étranger. La distance empêche aussi la détection des signaux faibles concernant le bien-être des collaborateurs. En présentiel, il est facile de voir si le salarié se sent bien ou non, en observant ses comportements. Il est plus complexe de le faire à distance ;
  • transmettre la culture et les valeurs de l’entreprise. Le managé à distance travaille souvent hors des locaux de l’organisation, il est donc difficile pour lui d’avoir un sentiment d’appartenance. Tout l’enjeu pour le manager est là, il a pour rôle de transmettre les valeurs de l’entreprise à ses collaborateurs ;
  • Que le collaborateur à distance soit chez lui, chez un client, ou dans une filiale, il ne bénéficie pas de retours réguliers sur son travail, il peut donc perdre de sa motivation. Le manager à distance doit donner du sens au travail de tous les collaborateurs pour que tous se sentent intégrés dans l’organisation.

 

Le management à distance existe grâce au déploiement notamment d’outils informatiques et de nouvelles technologies. Ainsi, en fournissant aux collaborateurs concernés un téléphone portable, un ordinateur portable avec accès internet, au cloud (plateforme de partage en ligne) et en permettant des communications par visio, l’entreprise donne les moyens techniques à ses collaborateurs de travailler à distance. Cependant cela pose souvent le problème du temps de travail (empiètement de la vie professionnelle sur la vie privée). Il faut donc veiller à maintenir un équilibre vie privée – vie professionnelle.

 

Le potentiel du travail à distance pour la performance de l’entreprise

 

Il est important de souligner qu’il n’y a pas que des échecs :

  • Les collaborateurs se disent moins stressés, et plus productifs sans manager à proximité.
  • La distance favorise aussi la prise d’initiatives et le travail en autonomie. Il développe ainsi ses compétences.
  • Travailler dans un environnement différent de son organisation aide à la créativité car les codes, les règles et les normes sont moins présents.

 

Le travail à distance repose sur la coopération et la confiance des collaborateurs entre eux et aussi entre les collaborateurs et le manager. En effet, le travail à distance nécessite un partage constant d’informations et une acceptation pour le manager de ne pas pouvoir contrôler autant qu’en présentiel les collaborateurs à distance.

 

 

Les outils à mettre en place et l’intervention des RH pour faciliter ce mode de management

 

Le management à distance renouvelle les attentes en termes de compétences managériales. L’entreprise doit aider les managers à développer ces nouvelles compétences et cela passe par la fonction RH. Il existe par exemple des formations spécifiques sur le management à distance qui se développent dans les universités d’entreprises. Les managers qui ont des équipes à distance et internationales peuvent aussi bénéficier de formations linguistiques et interculturelles.

 

Un baromètre employeur avec un focus sur les collaborateurs à distance peut être mis en place afin de mettre en évidence des axes d’amélioration sur la gestion de ces effectifs.

 

Pour favoriser le sentiment d’appartenance, un réseau social collaboratif (RSC) à usage professionnel peut être mis en place. Cet outil, sur le modèle des réseaux sociaux privés et des encyclopédies en ligne permet aux collaborateurs d’échanger sur le travail, la vie du pays d’accueil (cas d’expatriation ou de mission à l’étranger), ou sur des thèmes moins formels. Ces RSC sont souvent gérés et modérés par les RH et le service de communication interne.

 

Pour pallier au risque de surmenage dû à l’usage intempestif des outils de travail nomade, certains groupes ont signé des accords avec les syndicats imposant « le droit à la déconnexion ». Les messageries électroniques sont fermées tous les jours entre 20h et 7h du matin et tous les week-ends.

 

Enfin, la fonction RH doit rester un interlocuteur privilégié autant pour les managers que les managés à distance. Elle se doit de sans cesse innover et trouver de nouveaux outils de gestion adaptés à ce management 2.0.

 

 

 

Crédit photo : CC BY-SA 3.0 – Fuelrefuel / IAE Gustave Eiffel

 

 Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

Les étudiants du Master 2 GRH dans les multinationales

de l’IAE Gustave Eiffel
La formation GRH dans les multinationales de l’IAE Gustave Eiffel organise en partenariat avec l’ANDRH, l’EAPM et l’ARRI, son 6ème colloque annuel qui a pour thème « Le management à distance : les nouveaux défis du binôme RH - Manager ». Ce colloque aura lieu le 1er juin 2015 à l’ENA à partir de 8h30. Inscrivez-vous !

5 Commentaires

  1. Bérangère Touchemann le 22 avril 2015

    Le succès de la formule, c’est un peu “la liberté dans le cadre” : Fixer des règles et un sens clairs, adopter des moyens matériels appropriés pour que les messages passent, donner de la confiance dans ce cadre-là, et la magie peut opérer…

  2. Marzin le 23 avril 2015

    Votre point de vue soulignant l’importance de l’investissement des RH dans le déploiement de ce management particulier est tout à fait pertinent. Tout comme le fait d’attirer l’attention sur l’importance des signaux faibles.
    Je me permets d’attirer l’attention sur la dimension de validation des compétences que peu revêtir le management à distance, réussir à distance est une bonne présomption de réussite en proximité. C’était la conclusion de mon billet « Manager à distance… dans la proximité » http://ow.ly/M1ht3

  3. Ciel Mon Bureau le 23 avril 2015

    Les enjeux du nomadisme consistent à exploiter les évolutions de la société et du management pour améliorer la productivité de l’entreprise. En savoir plus >> http://bit.ly/1Izl2ue

  4. Master 2 GRH dans les multinationales le 4 mai 2015

    @Marzin Effectivement, en préparant notre colloque, nous nous sommes aperçu que les avis divergent sur le management à distance et c’est en cela que c’est intéressant.
    Certains pensent que le manager à distance doit avoir un portefeuille de compétences différent du manager local, d’autres pensent qu’un bon manager local sera un bon manager à distance.
    Ciel Mon Bureau, étude très intéressante. Merci !

  5. Novastream le 19 août 2015

    Bonjour,
    Superbe article, très bien écrit et extrêmement intéressant.
    Que pensez vous de l’usage des webTV dans le cadre de la formation à distance des entreprises, ainsi que pour la transmission de la culture et des valeurs de l’entreprise?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *