Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

sport en entreprise un atout pour la marque employeur
[yasr_visitor_votes size="medium"]

Sport en entreprise : un atout pour la marque employeur ?

# , ,

Les bienfaits pour la santé du sport en général, et dans l’entreprise en particulier, ne sont plus à démontrer : réduction de l’hyper tension artérielle, amélioration de la circulation sanguine, diminution des risques de diabète, réduction du stress et bien d’autres. Les enjeux d’équilibre entre vie personnelle et vie privée et ceux liés à la QVT font que les entreprises devraient proposer à leur collaborateurs des activités sportives. Pourtant, seuls 7% des organisations ont mis en place des programmes de sport pour leurs salariés. L’infographie du jour met en image une enquête sur le sport en entreprise proposée par Gymlib et Opinionway. Réalisée auprès de 1 012 salariés français, elle révèle un décalage entre les attentes des collaborateurs et les offres des entreprises.

 

Le sport, un sujet peu investi par l’entreprise

Ce sont les collaborateurs qui l’affirment. D’après les répondants :

  • leur entreprise ne s’intéresse ni au sport, ni aux pratiques sportives des salariés (59%)
  • leur entreprise s’associe à des événements sportifs, mais n’incite pas spécialement à la pratique sportive (28%)
  • leur entreprise les incite à faire du sport ou à pratiquer une activité physique (12%)

Un sujet peu investi et pourtant, le sport est au cœur de la vie quotidienne des collaborateurs :

  • ils en parlent avec leurs collègues (67%)
  • ils assistent à des retransmissions sportives avec leurs collègues (28%)
  • il font du sport avec leurs collègues (27%)

Selon les résultats de l’enquête, 59% des salariés ne sont pas satisfaits de l’offre de sport proposée par leur entreprise dont 26% pas du tout satisfaits. Il est à noter que la taille de l’entreprise joue sur ce sentiment : dans les TPE, ce sont 34% des collaborateurs qui ne sont pas du tout satisfaits.

 

Santé, performance, image employeur : les bénéfices perçus par les collaborateurs

Du côté des salariés, le bénéfice premier se situe au niveau de la santé avec un gain de 3 ans d’espérance de vie pour les pratiquants réguliers et une économie de 5 à 7% par an sur les frais de santé.

Pour les organisations, l’un des premiers bénéfices du sport en entreprise avancé est celui de la performance globale :

  • un cerveau en mode positif génère 31% de surcoût de performance
  • une réduction de 6% à 9% des dépenses de santé par salarié pour l’entreprise
  • un taux d’absentéisme en baisse de 30% à 40%
  • un turnover inférieur de 25% à la moyenne nationale dans les entreprises qui proposent des activités sportives
  • une meilleure cohésion sociale

Au niveau de l’engagement, l’importance du sport dans l’entreprise n’est pas à négliger puisque :

  • 57% des salariés ne bénéficiant pas d’une offre de sport estiment qu’ils évoluent dans un cadre ou leurs collègues sont motivés
  • 66% des salariés bénéficiant d’une offre de sport estiment qu’ils évoluent dans un cadre ou leurs collègues sont motivés

Enfin, l’image employeur ressort-elle aussi gagnante ? Selon l’enquête, une entreprise qui propose une offre sportive à ses salariés est perçue comme :

  • ouverte d’esprit (84%)
  • bienveillante (82%)
  • stimulante (80%)

Cette offre permet aussi d’améliorer le taux de rétention des talents, notamment chez les jeunes. Elle donnerait envie de rester dans l’entreprise à 57% des salariés interrogés :

  • 67% chez les 18-29 ans
  • 62% chez les 30-39 ans

Un élément positif pour l’image employeur en interne.

Vis-à-vis de l’externe, par contre, elle ne génère pas un grand effet d’attraction puisque seuls 36% des répondants estiment qu’une telle offre est importante dans la recherche d’un emploi.

 

Le sport en entreprise plébiscité par les salariés
 

Source : Gymlib

 

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Ferhat DENDOUNE

Chef de Projet Digital chez Parlons RH
Journaliste de formation, orienté web depuis 2008, Ferhat a lancé son premier site d’actualités en 2009. Il a tour à tour été rédacteur télé, puis dans la presse économique avant d’intégrer Parlons RH pour se consacrer à la gestion de projets digitaux et au développement de nouveaux supports de communication. Ferhat est diplômé du CFJ et titulaire d’un Master I Chef de projet webmarketing et conception de sites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *