Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

5/5 (3 votes)

Chatbots & RH : un avenir prometteur si on franchit le cap !

# , , ,

L’éditeur de traitement automatique de langage naturel, Do You Dream Up, présente la seconde édition de son Observatoire des Chatbots. L’étude s’intéresse au lien entre les chatbots et la fonction RH : savent-ils ce que c’est ? L’ont-ils mis en place et dans quelle mesure ? À l’instar des directions marketing, les directions des ressources humaines ne comprennent visiblement pas trop à quoi les chatbots pourraient bien leur servir et peuvent provoquer certaines angoisses et des espérances… Détails.

 

Mettre en place un chatbot ? Les RH ne savent pas ce que c’est…

Dans l’un de nos précédents articles, nous vous avions dit que les chatbots seraient un des projets à mettre en place en 2018. La première étude de l’Observatoire révélait que les directions marketing voulaient mettre en place un chatbot mais ne savaient pas pourquoi. Pour les professionnels RH, seulement 22 % savent ce que c’est et 35 % en ont vaguement entendu parler, alors que les professionnels du marketing étaient 72 % à savoir ce que c’était…

Bien entendu, la mise en place effective ou envisagée des chatbots dans les entreprises est peu élevée : seulement 23 % des professionnels RH l’ont déjà fait ou comptent le faire contre 42 % des professionnels du marketing. Ce qui bloque les professionnels RH pour passer à l’action, c’est tout d’abord le budget puis la méconnaissance du sujet.

Faut-il compter sur les professionnels RH l’ayant déjà mis en place pour convaincre leurs confrères ? Pas vraiment puisque ces derniers donnent une note de satisfaction de 6,6/10. Si la note est au-dessus de la moyenne, un travail reste à faire sur la définition du périmètre du chatbot et les besoins auxquels il doit répondre.

 

Une généralisation des chatbots dans les RH, mais sous certaines conditions

68 % des professionnels RH considèrent que les chatbots se généraliseront dans leur métier dans les prochaines années, mais sous certaines conditions.

 

Au niveau des fonctionnalités :

  • Donner accès aux services RH fonctionnels comme la gestion des congés et RTT, etc. (49 %)
  • Améliorer la gestion des formations (34 %)
  • Aider les salariés dans les process de mobilité interne (26 %)
  • Intervenir dans les process de recrutement (19 %)
  • Renseigner les salariés sur leurs droits (18 %)
  • Évaluer les performances des salariés (17 %)

 

Et au niveau technique :

  • Être disponible 24h/24
  • Donner des informations
  • Répondre instantanément
  • Être sécurisé et intégrer des fonctions d’authentification
  • Comprendre le langage naturel
  • S’améliorer avec l’expérience
  • Être multicanal et multilingue

 

Si toutes ces conditions sont rassemblées, les responsables RH imaginent des retombées positives :

 

Avec l’arrivée de ce nouvel outil, faut-il craindre une répercussion sur les métiers des ressources humaines ?

  • 30 % des DRH pensent que les chatbots géreront mieux les recrutements que les humains
  • 60 % supposent que cela va remplacer certaines fonctions RH actuelles
  • 56 % estiment que cela va créer de nouveaux métiers RH dans les équipes

 

Et vous, comptez-vous mettre en place un chatbot cette année ? N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience ou vos questionnements dans les commentaires.

 

Observatoire des chatbots : la vision des RH

Recevez les derniers articles de Parlons RH par mailInscrivez-vous à la newsletter Parlons RH

The following two tabs change content below.

Thomas LARRÈDE

Responsable du pôle Community Management chez Parlons RH
Spécialisé dans la communication digitale, Thomas accompagne les acteurs RH dans le déploiement de leurs stratégies de communication sur internet. Diplômé de deux Master II en Politique de communication (UVSQ) et Métiers de l’information et de la communication (Institut Catholique de Paris), il a également acquis une expertise en rédaction de contenus et en communication interne.

2 Commentaires

  1. RECEVEUR Katarzyna le 5 juin 2018

    L’article tellement vrai. Même si le sujet reste encore, malheureusement, vague ou méconnu de certains professionnels RH, c’est aussi le changement qui constitue un frein pour le déploiement des chatbots.

  2. Thomas LARRÈDE le 5 juin 2018

    Jacques Chirac disait “Le changement est la loi de la vie humaine, il ne faut pas en avoir peur”… maintenant il faut compter sur les acteurs RH audacieux pour montrer la voie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *