Blog

Toute l’actualité des RH et du Management

Marque employeur : comment éviter les faux pas ?

Marque employeur : comment éviter les faux pas ?

# , , , ,

Saviez-vous que 50% des recruteurs ne comprennent pas leur propre marque employeur ? Un chiffre plutôt alarmant car, bien plus qu’une campagne de communication, la marque employeur est un investissement indispensable pour une entreprise pour attirer les talents et stimuler l’engagement des collaborateurs. AKOYA Consulting, un cabinet de conseil en stratégie et management, nous propose l’infographie du jour en nous listant les dos et les don’ts de la marque employeur auprès de 4 cibles : les talents recherchés, les candidats, les collaborateurs et les Alumni. Etes-vous prêts à faire rayonner votre marque employeur comme il faut ?

 

Marque employeur et profils ciblés

85% des candidats déclarent rechercher des informations sur la société dans laquelle ils postulent. Alors comment s’y prendre ?

Tout d’abord, identifiez les personnes que vous souhaitez cibler : qui sont-ils ? Que font-ils ? Que veulent-ils ? Ces questions vous permettront de créer des personas et de trouver le ou les bons canaux de communication pour vous adresser à eux.

Ensuite, il faut penser aux contenus : il est important de travailler sa ligne éditoriale en amont. La simple diffusion d’offres d’emploi ne suffira pas pour convaincre vos cibles. Au-delà du fond, il faut également penser à la forme. La vidéo sera incontournable : en 2020, elle représentera 82% des contenus du web !

Une fois vos contenus prêts, n’oubliez surtout pas le référencement pour qu’on puisse vous trouver ; et de mettre des appels à l’action pour vous constituer un vivier de talents de qualité.

Dernière précision : n’oubliez jamais de répondre à vos cibles sur les réseaux sociaux car c’est l’e-réputation de l’entreprise qui est en jeu.

 

Marque employeur et candidats

En France, 57% des candidats affirment ne jamais recevoir d’information lorsque leur candidature n’est pas retenue ! Un fait qui n’est pas sans conséquence puisque 87% d’entre eux déclarent ressentir une certaine amertume envers l’employeur.

Pour éviter de vous retrouver dans cette situation, il faut travailler votre process de recrutement : en balisant les différentes étapes du parcours candidat avec des objectifs définis en amont, et en facilitant le dépôt de candidature sur votre site carrière en 4 clics maximum, vous limiterez la casse. Bien entendu, n’oubliez pas de vous équiper d’outils digitaux : sachez d’ores et déjà que les chatbots vont faire leur entrée fracassante dans les mois à venir.

 

Marque employeur et salariés

Penser que la marque employeur ne concerne que la phase de recrutement est une grave erreur : elle se poursuit bien au-delà. Les salariés qui partent après 1 an sont dix fois plus nombreux que ceux s’en allant au bout de 5 ans. En effet, 67% des nouvelles recrues reconnaissent être encore ouvertes à de nouvelles opportunités juste après leur prise de poste.

Après avoir travaillé sur votre parcours candidat, il est donc nécessaire de penser aussi à votre parcours collaborateur en communiquant sur votre Employee Value Proposition (rémunération attractive, vie sociale d’entreprise, parcours de carrière personnalisé, etc.) que ce soit dans vos supports print et digitaux ou encore lors du séminaire d’intégration. Sachez que la dernière tendance RH du moment est de mesurer l’engagement et l’humeur de vos collaborateurs en temps réel… tout un programme !

 

Marque employeur et Alumni

Parmi les 10 plus importantes valorisations du CAC 40, seules 3 ont un réseau d’Alumni sur LinkedIn. Et pourtant, il s’agit d’une population importante pour votre marque employeur car ils peuvent vous recommander auprès de leurs proches lors de vos phases de recrutement. Surtout, ils pourront revenir travailler chez vous, enrichis d’une expérience chez vos concurrents. En effet, 40% des Alumni envisagent de retourner chez l’un de leurs anciens employeurs. Pour ne pas perdre le contact avec eux, n’hésitez pas à mettre en place un groupe LinkedIn pour communiquer sur l’actualité de l’entreprise et à les inviter à des événements mêlant actuels et anciens employés.

 

Pour résumer, voici les 4 conseils que vous devez retenir :

  • Tirez profit des réseaux sociaux pour communiquer sur votre marque employeur ;
  • Optez pour l’originalité dans votre processus de recrutement pour vous différencier de vos concurrents ;
  • Faites rayonner votre marque employeur à travers vos collaborateurs (employee advocacy) ;
  • Maintenez le contact avec vos Alumni.

 

infographie_marque_employeur_eviter_faux_pas

 

Source : Akoya Consulting

 

Pour recevoir les derniers articles de Parlons RH par mail ou s’abonner à la newsletter

The following two tabs change content below.

Thomas LARRÈDE

Responsable du pôle Community Management chez Parlons RH
Spécialisé dans la communication digitale, Thomas accompagne les acteurs RH dans le déploiement de leurs stratégies de communication sur internet. Diplômé de deux Master II en Politique de communication (UVSQ) et Métiers de l’information et de la communication (Institut Catholique de Paris), il a également acquis une expertise en rédaction de contenus et en communication interne.

2 Commentaires

  1. Street marketing le 7 décembre 2016

    Bonjour,
    je suis entièrement d’accord avec cet article. Les employeurs doivent aujourd’hui paraître plus accessible pour que leur entreprise soit attractive. Certes, le marketing est indispensable même pour trouver les bons candidats.

  2. Thomas LARRÈDE le 7 décembre 2016

    Et si quelques DRH ou responsables marketing/communication cherchent une agence pour les accompagner : Parlons RH est à leur disposition bien entendu ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WEBINAR le 26/01 à 11h00 :

Réformes 2017 : employeurs et salariés au centre des évolutions légalesRéformes 2017 : employeurs et salaries au centre des évolutions legales

Je m’inscris